Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 08:12
Repost 0
Published by voxpop
25 février 2017 6 25 /02 /février /2017 08:11
Repost 0
Published by voxpop
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 23:36

XAV

Repost 0
Published by voxpop
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 23:25

Il est temps de prendre conscience qu'en punissant François Fillon pour des motifs éthiques douteux, c'est nous que nous risquons de punir cruellement.

Donc, Fillon n'est pas parfait. Comme vous, comme moi. Quel scoop! Il l'a d'ailleurs admis lui-même en présentant des excuses. A-t-il commis un de ces crimes atroces qui invalideraient toute candidature à l'Élysée? Évidemment non. Pour l'essentiel, on lui reproche d'avoir aidé sa famille dans un cadre qui était légal, mais pas idéalement moral au regard de nos critères actuels. Que ceux qui n'auraient jamais pu avoir cette tentation lui jettent la première pierre! 

Ce qu'on peut et doit demander à un homme politique, c'est bien sûr de respecter les lois, d'avoir un projet solide, mais certainement pas d'être un saint, personne ne l'étant en ce bas monde. Compte tenu de réalités politiques qui sont ce qu'elles sont, la seule question qui vaille à mes yeux est désormais la suivante: qui parmi les candidats à la présidentielle déclarés est le plus apte à remettre notre pays sur les rails, à faire enfin les réformes que les trois quinquennats précédents ont soigneusement éludées?

Fillon a pour lui l'expérience, une majorité, un programme clair et pertinent, exposé publiquement et soumis à la discussion depuis des lustres. Il est temps de prendre enfin conscience qu'en le punissant pour des motifs éthiques douteux, c'est nous que nous risquons de punir cruellement. Alors, quand il sera trop tard, il ne faudra pas venir pleurnicher si on se retrouve lancé dans une aventure improbable, voire dans une calamiteuse finale Hamon/Le Pen.

 
Repost 0
Published by voxpop
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 23:10

Le cas de Mme Fillon pose une question sérieuse: l'État est-il habilité à s'inquiéter des modalités du travail accompli par Penelope dans ses fonctions d'attachée? L'ombre de l'inquisition d'État, qui suscite tant de colère dans tant de milieux différents, flotte sur cette affaire. Cette ombre n'est pas la seule. François Fillon est dans la vie politique depuis assez longtemps. Fallait-il attendre jusqu'à aujourd'hui pour découvrir des pratiques qui n'ont rien d'illégal et qui remontent à un passé déjà lointain? Le soupçon de manœuvres politiques et médiatiques ne peut pas être écarté d'un revers de la main.

Repost 0
Published by voxpop
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 22:55
Repost 0
Published by voxpop
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 15:19
Les propositions de FILLON en matière de Santé
Les propositions de FILLON en matière de Santé

Je vous le redis avec force, il n’est pas question de toucher à l’assurancemaladie et encore moins de la privatiser ni même de baisser son taux d’intervention. C’est en rendant plus lisible la couverture par l’assurancemaladie obligatoire des dépenses de santé que nous rendrons aussi plus justes les remboursements des soins pour les Français.

Repost 0
Published by voxpop
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 15:10
Repost 0
Published by voxpop
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 14:14

Petite leçon d' histoire

 

Un freluquet, certes petit Mozart de la calculette, mais manifestement ignare en Histoire, issu dont on ne sait quel sérail, mis en orbite par on ne sait quel lobby pour "marcher" jusqu'à on ne sait où (il l’ignore sans doute lui-même), s’est rendu en Algérie pour y proclamer que la « colonisation », celle qui aurait été menée bien sûr par la France, était un crime contre l’ humanité !

Rien que ça ! Il fallait l’oser ! Il a osé ! Au prochain bal des " CONS ", celui-là est sûr de danser toute la nuit !
Rassure-toi, il n'en aura même pas l'occasion ! Qui, dans son entourage, lui expliquera que l’actuel Maghreb était, jusqu'au 7ème siècle de l’ère chrétienne, le berceau du Christianisme et comptait environ quatre cents évêchés, parmi lesquels celui d’Hippone (aujourd'hui Annaba) tenu par Saint Augustin, un Berbère romanisé comme tous les habitants de l’endroit à cette époque ? Ou plutôt, qui, dans son entourage, le sait seulement et pourrait le lui révéler ?

- Qui, dans son entourage, lui expliquera que LES PREMIERS COLONISATEURS du lieu furent les ARABES, lesquels dès le 8ème siècle, envahirent le Maghreb pour n’en jamais repartir, et convertirent de force les Berbères christianisés, à l’islam ? Il est vrai que " Le paradis d’Allah est à l’ombre des épées !"

- Qui, dans son entourage, lui expliquera que les colonisateurs arabes eux-mêmes connurent bien des remous, des vicissitudes et des dynasties dictatoriales, pendant pratiquement sept siècles, avant de se voir imposer là-bas la colonisation ottomane durant plus de deux siècles, jusqu'en 1830 ?

- Qui, dans son entourage, lui expliquera qu’en débarquant à Sidi Ferruch en juin 1830, les troupes françaises venaient mettre un terme à ce qu’on appelait alors l’âge d’or des corsaires d’Alger ? Âge d’ or au cours duquel les pirates mahométans pillaient les navires marchands européens croisant en Méditerranée, capturaient les personnes se trouvant à bord pour en faire des esclaves castrés en ce qui concerne les hommes et des produits de consommation sexuelle destinés à alimenter les harems des potentats locaux ou les bouges des ports de la côte en ce qui concerne les femmes blanches !

- Qui lui rappellera cette sage parole de Ferrat Abbas, président du gouvernement provisoire de la république algérienne : "La France n’a pas colonisé l’Algérie, elle l’ a fondée !" ?… C’est en effet en 1839, neuf ans après l’ équipée de Sidi Ferruch, que le nom d’Algérie fut créé par la France pour désigner un territoire qui, jusque là, n’avait jamais été désigné par un nom véritable.

Quant à sa notion de "crime contre l’ humanité" elle est tout bonnement d’une stupidité abyssale !

Quel est, historiquement, le crime contre l’humanité qui a abouti à la multiplication par cinq d’une population "génocidée" sur 132 années ?

Quel est, historiquement, le crime contre l’ humanité qui a abouti à l éradication d une série de maladies endémiques et au quadrillage d'un territoire par des dispensaires et des hôpitaux en grand nombre au profit des "victimes" de ce dit crime ?

Quel est, historiquement, le crime contre l’ humanité qui a abouti à la dotation d’une population en infrastructures industrielles, agricoles, administratives, scolaires, routières, portuaires, ferroviaires, aériennes et autres, jusque là inexistantes et créées de toutes pièces par l’auteur accusé de ces prétendus crimes ?

Le freluquet passe pour être un intellectuel, et au sens où le concevait Georges Bernanos, il lest incontestablement, lui qui disait :

- L’intellectuel est si souvent un imbécile que nous devrions le tenir pour tel jusqu'à ce qu’il ait prouvé le contraire.


 

Bonne journée EMMANUEL


JOSE YVARS
ECRIVAIN, PIED- NOIR et ANCIEN COMBATTANT D'AFN
jose.yvars@gmail.com

 

Repost 0
Published by voxpop
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 08:07

Simone GAUTIER est une algéroise dont le mari a été tué le 26 mars 1962, rue d’Isly à Alger. Cette lettre ouverte à MACRON est le Credo d’une souffrance contenue depuis 55 ans.

            Je m’honore de son amitié.

            Bien amicalement

            José CASTANO

Monsieur,

Elle s’appelle Zorah Boumerdassi. Son mari est mort à Verdun.
Mon grand-père est mort à Verdun. Mon oncle a ruiné sa vie dans un stalag.

 

En mai 2016, pour le Centenaire, on a fait gambader  des enfants parmi les petites croix blanches à Verdun,  on les a fait jouer à la guerre des grands... Nous étions  loin du recueillement mais la chasse aux voix, au son des tambours du Bronx, venait de s’ouvrir.
 

Je suis devenue orpheline très tôt dans ma vie. C’est Zorah qui m’a élevée, emmenée à l’école, fait réciter mes leçons, c’est elle qui m’a amenée au catéchisme et à Notre Dame d’Afrique pour prier pour ma mère, c’est elle qui m’a tenue dans ses bras des nuits entières tandis que je grelottais de paludisme, c’est elle qui décorait le sapin, c’est elle qui me faisait les gâteaux au miel de l’Aïd …

C’est vrai, toutes deux, nous n’avions pas d’éducation politique comme mes camarades du lycée Fromentin, les brillantes poseuses de bombes, massacrant des enfants, pour la gloire et sa jouissance.

Vous avez sali la mémoire de Zorah, vous l’avez déshonorée, elle qui m’apprenait le respect du plus pauvre, vous nous avez trahie toutes les deux, vous m’avez volé ma mère.
 
« Celui qui m’a comprise » a fait assassiner mon mari le 26 mars et tous ceux qui ne voulaient que demeurer français, pauvres demeurés. Il venait juste de terminer son service militaire, obéissant aux lois de la République.  Et voilà que vous aussi  vous nous comprenez ? En vous faisant  le complice, conscient et volontaire, de celui qui a volé nos morts le 26 mars en les enterrant sous des années de plomb qui durent encore. Il ne s’agit pas là du silence du recueillement mais du silence du déni qui traine aux basques des États successifs.

Vous avez oublié de citer le « génocide du 5 juillet à Oran », votre tête est trop pleine. « Mieux vaut une tête bien faite qu’une tête trop pleine » … vous avez sûrement commenté cette citation de Michel Eyquem de Montaigne lorsque vous avez fréquenté l’école de la République.

Vous avez oublié de citer les Disparus, toujours votre problème de tête trop pleine. Toujours cette chape de plomb qui obscurcit tout entendement et le vôtre sans aucun doute apparemment. Avant de refermer le livre, courage, finissez de le lire ou vous resterez condamné à vivre à jamais dans l’ombre du traumatisme de votre propre pays.

En commémorant le 19 mars vous ne reconnaissez  aucune de nos douleurs comme vous l’affirmez. Vous imposez un déplacement de la mémoire qui est un acte criminel. C’est un travesti de la vérité sur la fin de la guerre qui ampute notre mémoire, et donc  ne reconnait pas les douleurs de tous. Vous commettez une perversion de l’Histoire dans laquelle vous entrainez aussi les Harki.

Pour la commémoration  des  cinquante-cinq ans de la « guerre d’Algérie », n’envoyez pas des enfants jouer à la guerre dans leurs cimetières. Ils ne comprendraient pas que c’est seulement pour leurs voix.

Je suis bien désolée de vous dire pour finir que je ne veux pas que vous m’aimiez, qu’on me plaigne ou qu’on me console par des paroles qui n’ont aucun sens. Je  veux qu’on m’entende.

Comprenez-moi bien : l’Algérie est un pays qui n’existe plus. Al Djazãir qui l’a remplacé n’est pas dans mon propos. Je ne chasse pas.  C’est à vous de faire les comptes avant de refermer le  livre.

Souvenez-vous de la fable de Jean de La Fontaine : « La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf » qui se termine ainsi : « La chétive pécore s’enfla si bien qu’elle creva ».


Prenez soin de vous.  
            
                                                                       Simone GAUTIER née RAMOS
                                                                       14 avenue de France
                                                                       
06400 -Cannes
                                                                       http://www.alger26mars1962.fr/

Repost 0
Published by voxpop

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

 

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>