Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 16:28

Extraits de l'article ;

Il nous faut désormais, dit Dubet, "tenir compte des caractéristiques culturelles, ethniques, religieuses du peuple français". Et il persiste et signe : "Il existe déjà un semblant d'"accommodements raisonnables" en France : dans les cantines, on offre un plat de substitution aux enfants ne consommant pas de porc, sans empêcher les autres d'en manger. Peut-être est-il l'heure d'aller plus loin ? Et en tout cas de réaliser que la France ne sera plus jamais 100 % blanche, hétérosexuelle et chrétienne. Et qu'un jour peut-être, nous ne serons plus inquiets qu'une jeune Française porte un voile si elle l'a choisi et paraît épanouie de le porter."

À tout poison, un contre-poison. Vendredi dernier, Jacques Julliard définissait l'intégration dans Marianne : "L'acceptation de règles communes, de moeurs communes, qui permet aux différences individuelles de s'exprimer sans remettre en cause la seule communauté acceptable, c'est-à-dire la communauté nationale". Et de rappeler que le judaïsme ou le protestantisme, longtemps en butte à une Église catholique sûre d'elle et dominatrice, "ont compris d'emblée que le statut d'indifférenciation que leur offrait la Révolution était pour eux un progrès et même un idéal".

Allusion, pour ceux qui, victimes de programmes sans cesse modifiés, n'ont pas franchement étudié 1789, à une phrase lancée alors par le comte de Clermont-Tonnerre : "Il faut tout refuser aux Juifs comme nation et tout accorder aux Juifs comme individus." Remplacez "juifs" par "musulmans", et vous avez la vulgate de ce que devrait dire un homme politique contemporain intelligent - il y en a. La religion est du domaine privé. La vie publique, en France, est laïque. L'école doit l'être aussi, elle doit être cette "forteresse" que voulait Jean Zay (citée par François Hollande avec la même conviction qui faisait citer Blum à Sarkozy en 2007) et cesser de dériver vers le conglomérat d'opinions imbéciles et d'intolérances juxtaposées qu'elle est en train de devenir.

Mais le Camp du Bien en sait davantage. Le Camp du Bien veut autoriser les menus et les horaires de piscine différenciés, les tenues vestimentaires qui ravalent la femme au statut de non-être, ou les programmes scolaires vidés de tout ce qui peut fâcher, la réécriture de l'Histoire dans le sens de l'auto-flagellation (ah, les horreurs commises par nos armées au cours de la colonisation / décolonisation ! Ah, l'esclavage ! Ah, la guerre d'Algérie !) et au mépris de la vérité (les Noirs et les Arabes mettaient les Noirs - et les Blancs - en esclavage, la colonisation a produit Senghor, et le massacre de 250 000 harkis, qui est à proprement parler un crime contre l'humanité, ce n'est pas l'armée française qui l'a perpétré, que je sache).

On n'aménage pas la laïcité : on "transmet les valeurs républicaines",

Partager cet article

Repost 0
Published by voxpop - dans La France en résistance

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>