Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 08:32

Il y a eu, dans les villes du Doubs, des bureaux de vote où l’on a dénombré de nombreux musulmans, mais le résultat ne démonte pas qu’ils aient voté majoritairement socialiste. Il faudra attendre le résultat détaillé par bureau pour le savoir, mais ce sont bien les villes du Doubs largement peuplées d’immigrés qui ont fait pencher la balance en faveur du socialiste.

 

 

Notre problème en France est que les Français constatent que les efforts sont demandés toujours aux mêmes – les classes qui produisent de l’impôt – et aucun effort ou presque à ceux qui vivent de l’impôt : politiciens, fonctionnaires, syndicats, bénéficiaires de niches fiscales, assistés en tous genres. Avec au sein de ces bénéficiaires de l’impôt des disparités de plus en plus criantes. Comment se fait-il que l’écart entre les rémunérations des fonctionnaires déjà les mieux payés, les A+ et les « petits » fonctionnaires, B, C, et NES territorial se soit accru depuis que les socialistes sont au pouvoir, écart souvent obtenu par des primes qui seront par exemple de 4 % pour un employé communal et de 50 % pour un « haut » fonctionnaire (source emploipublic.fr). Comment aussi se fait-il que les salaires des fonctionnaires soient plus élevés et progressent plus vite que ceux du secteur privé à emploi égal ? Par exemple, « les fonctionnaires de catégorie C dans la FPE (Fonction Publique d’Etat) perçoivent un salaire annuel moyen de 21.880€ nets, soit une évolution de 1,7% entre 2006 et 2011, alors que les employés du secteur privés sont rémunérés en moyenne 18.650€ nets par an, soit une croissance de 0,8% sur la même période« . (source emploipublic.fr)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by voxpop - dans La France en résistance

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>