Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2016 6 19 /03 /mars /2016 07:42

L’internationale islamo-racaille s’étend de Molenbeek à Toulouse, en passant par la Seine Saint-Denis, Cologne et Raqqa. Le profil des terroristes est quasiment toujours identique : enfants issus de l’immigration, non assimilés, choyés par des irresponsables, radicalisés au contact des copains du quartier, animés d’une haine totale à notre égard entretenue par la repentance permanente des sociétés occidentales et traînant le plus souvent un lourd passif judiciaire.

Quelles furent les complicités de Salah Abdelslam durant sa cavale ? Un système. Un quartier entier, des quartiers partout en Europe. Molenbeek a protégé le fugitif, le terroriste islamiste, son enfant. Il a fallu un peu plus de quatre mois pour arrêter Salah Abdelslam. Pourquoi tant de temps alors que ce monsieur se cachait dans un quartier surveillé et ciblé depuis le lendemain du 13 novembre ? Incompétence des autorités belges ? Pire, peur de déclencher des émeutes ? Salah Abdelslam a profité de quatre mois de tranquillité, au milieu des siens. L’homme vivait rue des Quatre Vents dans un logement social appartenant à la commune de Molenbeek. Son visage est apparu dans tous les journaux, sur toutes les chaînes de télévision. Et pourtant, personne ne l’a reconnu. Insondable mystère.
 
Après l’arrestation de Salah Abdelslam, Molenbeek a fait corps derrière son héros martyrisé. Les « jeunes » ont lancé des pierres sur les forces de police en signe de solidarité avec leur grand frère, leur modèle.

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>