Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 octobre 2018 2 09 /10 /octobre /2018 00:24

Notre «prochain» n'est pas une abstraction, une idée de personne à sauver, sans visage ni identité. Un concept d'homme qu'il conviendrait de prendre d'autant plus en pitié, et en pension, que nous ne le connaîtrions pas. Et que nous n'aurions pas les moyens de sauver, d'héberger. Or, là est la double impasse de l'immigration de masse: parce qu'elle est anonyme, elle ne permet pas la rencontre avec l'autre. Et parce qu'elle est massive, venant éprouver des pays à l'unité fragile, criblés de dettes, démographiquement saturés comme un service d'urgences de l'hôpital public, elle empêche la charité individuelle et concrète. La prise en charge de l'autre. L'effondrement sous nos yeux de nos infrastructures de santé, de logement, d'éducation, de sécurité en est le signe cruel: la France, contrairement au bon Samaritain, n'a pas de crédit illimité pour sauver le monde de la guerre et de la misère.

Le moment est venu de mettre un terme à l'étrange aventure de l'Aquariuset de cesser de privilégier ceux qui s'occupent davantage d'une idée et du soulagement de leur conscience que de leur prochain. Comme des soldats perdus livrant une guerre qui n'a plus lieu d'être, ils furent, sans le vouloir, les idiots utiles des mafias de passeurs, se lavant les mains du destin des personnes qu'ils débarquaient.

Et de tous ceux qui, à terre, ont la lourde charge de s'occuper d'eux pour de bon, dans la durée. Ils furent aussi les auxiliaires de la fuite des talents de pays accablés par le malheur, qu'ils ont, au nom d'une générosité mal placée, contribué à dépouiller davantage. Ce sont en effet les plus habiles qui peuvent payer les passeurs et envisager un avenir loin de leur patrie qu'ils abandonnent.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>