Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 novembre 2018 1 12 /11 /novembre /2018 10:27

L’écrivain connaît l’ancien combattant, elle vous le dit. Personnellement ? Non, bien sûr, il y a des tables un peu trop poisseuses autour desquelles on ne s’assoit pas. Il lui suffit de le reconnaître. Avec son béret rouge, ses gants blancs et son drapeau tricolore, cet homme a le visage du mal. Il est la figure décomplexée de la haine. Debout devant l’ossuaire de Douaumont, il incarne cette vieille France que le milieu parisien exècre et dont il faut vite tourner la page. Slimani déplore « qu’on résume les gens au vocable sans-papiers », mais elle n’hésite pas à réduire cet ancien combattant à une voix obscure et indifférenciée. Une voix qu’il faudrait faire taire. Seulement voilà, il y a des voix qui ne se taisent pas. Et qui ne se laissent pas illusionner par les berceuses médiatiques des écrivains de salon que des circonstances favorables ont artificiellement promus.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>