Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2019 4 09 /05 /mai /2019 23:51

La souffrance française a ses bourreaux. Les vandales de la nation sont connus. Ils devraient répondre des désastres qu’ils ont produits. N’ont-ils pas refusé d’entendre ceux qui, depuis quarante ans, les auront mis en garde contre leurs idées infernales? Aujourd’hui, la France éclatée pleure son récent passé. Revoir les rues filmées dans les années 60-70 fait mesurer les bouleversements que le pays a subis sans que le peuple n’ait jamais été consulté sur les questions migratoires ou communautaires. Des phénomènes de sécessions territoriales, annonciateurs de possibles guerres civiles, s’étendent sous l’influence d’un islam conquérant mais laissé en paix. Il a pris ses aises dans des cités. 

La France a été la victime, durant quarante ans, d’un décervelage mené par des experts en relativisme et en déni de réalités. Ils lui ont dissimulé les risques que faisaient courir une immigration non maîtrisée et un différentialisme s’interdisant d’exiger le moindre effort aux nouveaux venus. 

Quand Nathalie Loiseau, candidate LREM aux européennes, déclare: «Il faut beaucoup mieux accueillir les réfugiés que nous le faisons aujourd’hui», elle récite la nouvelle religion des droits de l’homme, indifférente à la fragilité des civilisations. Dans les années 1960 -70, la France recevait environ 300 demandes d’asile par an. Les candidats ont été 122.000 en 2018. Le droit d’asile s’est transformé en filière d’immigration de masse. Seuls 1 % des déboutés sont expulsés, selon la Cour des comptes. L’angélisme des belles âmes promeut l’enfer.

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>