Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2019 1 22 /07 /juillet /2019 10:59

Pourquoi l’État est-il devenu tout simplement incapable d’expulser des clandestins le défiant aussi ouvertement? Comment ne pas voir là une manifestation grave d’impuissance politique? Est-ce que le simple fait de renvoyer chez elles des personnes qui occupent illégalement le territoire national relève désormais de la barbarie et de l’antirépublicanisme?

Mais la scène la plus marquante des derniers jours est peut-être venue du sommet de l’État quand la porte-parole de l’Élysée, Sibeth Ndiaye, évoquant l’affaire Rugy, a évoqué avec quelque pitié ces Français qui mangent moins souvent du homard que des kebabs. Le commun des mortels a sursauté: où était la France de la quiche, de la bavette et de la blanquette? Où était la France de toujours? Soit la phrase était volontairement provocatrice et elle en disait alors beaucoup sur l’imaginaire postnational de l’équipe qui entoure Emmanuel Macron, qui entend heurter le sentiment identitaire des Français. Soit elle relevait, dans l’esprit, de la porte-parole de l’Élysée, de la plus banale évidence, ce qui confirmera seulement auprès des Français les plus inquiets que leur pays est devenu étranger à lui-même.

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>