Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 08:35

le NON

 

FORUM

Voici un témoignage personnel:

Nous étions vendredi soir, j’étais las de ma semaine de travail, je regardais la télévision en même temps que j’essayai de lire pour me donner bonne conscience…. Autant dire que je n’ai pas lu…. À l’écran : « Top chef » ! Entre mes mains : le dernier livre d’Alain Finkielkraut « L’identité malheureuse » ! Rien à voir… Et pourtant, aussi saugrenu que cela puisse paraître, ce que j’ai vu et entendu m’a renvoyé à ma lecture. Je vous imagine déjà en train de vous dire cette fois-ci il est devenu complètement fou… N’allez pas si vite…

Les candidats du concours de meilleur cuisinier amateur devaient réaliser une blanquette de veau ou un navarin d’agneau. Que du classique… Ce fut la débandade. Le désarroi total chez ces hommes et ces femmes dont on imagine pourtant qu’ils ont appris à cuisiner dans et pour leurs familles ; ils ne connaissaient pas la recette de ces deux plats traditionnels français ! ........

 belle phrase de Goethe dans Faust : « Ce que tu as hérité de tes pères, acquiers le pour le posséder ».

Nos cuisiniers en herbe ont sans doute du talent. Mais ils ne savent pas ce que c’est qu’une blanquette de veau ; je suis prêt à parier qu’ils n’auraient pas mieux réussi avec une poule au pot… Ils ignorent ce que c’est que la France.
Ils ne sentent pas la France. Ils ne la cuisinent pas. Elle n’est pas leur source d’inspiration. Elle n’est plus leur culture. C’est là que le bât blesse......

La France a ceci de particulier, indépendamment des débats politiciens sur le droit du sol le droit du sang, qu’elle se reconnaît à la galanterie d’un homme, à l’élégance d’une femme, à la flèche de ses cathédrales, à la diversité de ses paysages, à la puissance intellectuelle de sa langue, à ses poètes, à ses romanciers, à ses philosophe et à ses théologiens, à ses Saints aussi divers que nombreux, au caractère fondamentalement politique de son unité et de son
intégrité nationale, au baptême de son peuple derrière Clovis, à la naissance du sentiment national lors de la bataille de Bouvines, à la puissance et à la force comme à la capacité de révolte de son peuple dont la sensibilité  exacerbée explique si elle ne le justifie pas totalement son passé révolutionnaire, à sa passion de la liberté, mais aussi à sa couture, sa coiffure, ses parfums, ses vins, comme à sa cuisine.

 

Pour ma part, ce que je sais, c’est que ma mère et ma femme n’ont pas besoin d’une recette pour réussir d’excellentes blanquettes de veau ou de non moins excellents navarins d’agneau…Tout n’est peut-être pas encore perdu à la condition de retrouver le chemin des voies escarpées et exaltantes de la transmission.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>