Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 08:57

Bd Voltaire

 

Le Premier ministre britannique David Cameron avait déclaré en 2011 vouloir s’attaquer avec fermeté au problème de l’immigration et souhaiter réduire le solde migratoire à quelques « dizaines de milliers de personnes par an, et non les centaines de milliers comme lors de la dernière décennie », selon un article du journal Le Monde daté d’avril 2011. Cette déclaration a été suivie d’effets, contrairement à celle de son comparse atlantiste Nicolas Sarkozy qui, lui, n’a rien fait pour lutter efficacement contre l’immigration, en dépit de ses promesses de campagne.

Trois axes de combat ont été dévoilés par David Cameron, trois propositions de bon sens qui répondent à des problématiques qui concernent aussi directement notre pays.

Le Premier ministre conservateur souhaite d’abord conditionner et limiter les aides sociales accordées aux étrangers, et estime nécessaire que « l’accès aux services publics-clés soit quelque chose que les immigrants gagnent, et non un droit automatique ». Les « pompes aspirantes » seront donc mises à mal par ces nouvelles mesures, tant l’accès au système de santé que les indemnités chômage ou les aides au logement.

Le deuxième axe de lutte contre l’immigration, qualifiée de massive par le conservateur, consiste en la chasse constante aux immigrés clandestins. Lesquels, rappelons-le, sont des délinquants. Vérification des visas étudiants ou facilitation de l’expulsion des immigrés illégaux condamnés pénalement sont deux volets qui permettront d’assurer l’objectif fixé. Ainsi une campagne de publicité du gouvernement affichait comme slogan : « Au Royaume-Uni de façon illégale ? Rentrez chez vous ou prenez le risque de vous faire arrêter. » Cette information, qui n’est pourtant qu’un rappel à loi, suscite les levées de boucliers des libéraux-démocrates ; pour eux, il ne s’agit rien de moins qu’un retour « aux heures les plus sombres de notre histoire ».

Dernier point, plus discutable : favoriser une immigration « choisie ». La loi essaiera d’attirer des étrangers pouvant contribuer à l’économie britannique et dissuadera les clandestins.

Pour opportunistes que soient ces dispositions (compte tenu de la percée électorale récente de l’UKIP), on ne peut nier que le gouvernement britannique a entendu son peuple et essaye de diminuer l’impact négatif de l’immigration de masse. Bien que libéral et atlantiste, le pouvoir anglais fait montre de pragmatisme et s’aperçoit que le peuple désapprouve le phénomène migratoire contemporain qui sévit sur son territoire.

Dans le même temps, la gauche danoise demande un durcissement des règles d’immigration des musulmans. Preuve que la prise de conscience commence doucement à être effective.

L’exécutif socialiste idéologue français ne prendra pas de telles mesures ; au contraire, il fera tout pour accélérer le Grand Remplacement des autochtones par ses chouchous apportant la « diversité ». Jusqu’à quand les Français toléreront-ils d’être dépossédés de leur terre ?

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>