Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 08:24
  • 20 avr. 2012
  • Le Figaro
  • par Paul-henri du Limbert
Lundi, Une nouvelle histoire commerce

FNeuf candidats à l’élection présidentielle consacrent la moitié de leur temps de parole à dire du mal du dixième, qui s’appelle Nicolas Sarkozy. Il est donc assez logique que ce pilonnage tous azimuts ait eu des conséquences négatives sur les intentions de vote dont bénéficie le président-candidat. Mais lundi, on passera à autre chose. Il y aura, selon toute vraisemblance, un favori, François Hollande, et un outsider, Nicolas Sarkozy. Deux projets et deux personnalités face à face. Nicolas Sarkozy attend ce moment avec impatience puisqu’il juge que son rival ne pourra plus alors pratiquer l’art de l’esquive. François Hollande en a lui-même conscience et, ces derniers jours, il s’est d’ailleurs attaché à dissiper légèrement le flou qui entoure son programme. Qu’a-til dit ? Qu’il appliquerait son projet, rien que son projet et tout son projet. Que son premier ministre serait évidemment socialiste et qu’il n’y aurait pas de négociations avec le Front de gauche entre les deux tours. Soit. Mais ces proclamations de fermeté n’enlèvent rien au fait que François Hollande a et aura des alliés. Il connaît assez la gauche française pour savoir qu’elle est perpétuellement secouée par les contradictions, voire de vraies oppositions, et que son élection ne changerait rien à l’affaire. Mélenchon ne croit pas au projet Hollande et continuera à ne pas y croire. Quant aux Verts, on peut compter sur eux pour relancer la polémique sur le nucléaire puisque c’est leur coeur de métier. C’est bien là le débat de l’entre-deux-tours. Si le projet PS est périlleux, c’est d’abord parce qu’il n’est pas à la hauteur des mutations qu’exige la crise et que, de surcroît, il est contesté par une partie de la gauche. Dès lors, l’argumentaire de Nicolas Sarkozy sera simple. D’un côté, la cohérence d’un projet réformateur porté par toute la droite, de Jean-louis Borloo à Claude Guéant. De l’autre, une tentative de synthèse d’ores et déjà soumise aux surenchères.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>