Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 08:52
  

 

Laurent Obertone est l'auteur de La France Orange mécanique et d'Utoya.

 

La France Orange mécanique est un essai écrit par Laurent Obertone en 2013. Celui-ci cherche à montrer que la société française évolue vers un climat de violence accrue[1].

Le livre, basé sur des faits divers de la presse quotidienne régionale, veut montrer l'aggravation de la violence dans la société française dans les années 2000-2010. L'auteur avance que l'État français, en comparaison des années 1950 et 1960, ne remplit plus le devoir de sécurité qui est le sien envers ses citoyens. Parmi les raisons invoquées sont exposés le « laxisme judiciaire et l’immigration massive »[4].

 

Sectarisme. Alors que Laurent Obertone devait se rendre dans une librairie à Grenoble, pour présenter son dernier livre, Utoya, son déplacement a été annulé après des pressions exercées par SOS Racisme sur le libraire.

Dans une vidéo montée par Ring, l'éditeur de Laurent Obertone, un employé de la librairie qui devait accueillir l'écrivain, raconte les pressions qu'il a subies pour annuler sa venue.

Mécontents de la visite à Grenoble de l'auteur à succès de La France Orange Mécanque, tiré à plus de 120 000 exemplaires, les militants de SOS racisme ont tout fait pour l'empêcher de répondre à l'invitation.

Contacté dans l'enregistrement, Jacques Savine, le président de SOS Racisme en Isère, membre du PS, explique qu'il n'est "pas favorable [...] à faire de la publicité pour un torchon". Il poursuit, "Je ne veux pas perdre de temps avec ce genre de bouquin [...] A grenoble on ne veut pas de ça. Ca nous pose un problème". Il revendique dans l'enregistrement n'avoir rien lu de Laurent Obertone et ne pas en avoir l'intention.

Au cours de l'échange, l'attachée de presse de Laurent Obertonne exprime son étonnement face à de tels propos, ce à quoi répond Jacques Savine, avec condescendance : "On ne va pas censurer et faire ce que certains régimes fascistes ont fait. On vous recommande de retirer cette présentation. Ce n'est pas acceptable sur la ville de Grenoble".

Pour couronner le tout, le président local de SOS Racisme suggère avec mépris : "Faites ça pendant l'été quand il n'y a personne" !

L'attachée de presse de Laurent Obertone stupéfaite, rappelle tout de même à son interlocuteur que l'annulation de la visite a eu lieu après les menaces de débordements de perturbateurs reçues par la librairie... Ce à quoi répond le président de SOS Racisme en parlant de ses militants: "Ce sont des jeunes qui sont très vigilants [...] On les calme de temps en temps mais on ne les calme pas toujours". A bon entendeur.

Chez Ring, on s'étonne que SOS Racisme, association de lutte "contre toutes les formes de discrimination" dont l'un des fondateurs est Harlem Désir, le Premier secrétaire du PS, fasse pression pour empêcher un auteur de présenter son livre. Contacté par Valeurs actuelles, David Serra, directeur général de Ring estomaqué confie : "nous sommes sidérés qu'un représentant d'une telle association qui plus est, revendique de n'avoir lu ni La France Orange mécanique, ni Utoya, ait le pouvoir de prendre en otage une librairie entière, un écrivain et son public".

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>