Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2018 1 08 /10 /octobre /2018 08:17

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 23:32

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 23:26

«On n'est pas là pour détruire, mais pour en finir avec l'Union telle qu'elle fonctionne aujourd'hui. Je suis sensible à l'idée qu'il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain mais toucher à l'identité des nations, en leur déniant le droit de décider qui va s'installer sur leur territoire, n'est pas acceptable»,

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 16:17

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 16:11

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 16:06

Cet hôtel national des Invalides a été voulu par Louis XIV pour que « ceux qui ont exposé leur vie et prodigué leur sang pour la défense de la monarchie […] passent le reste de leurs jours dans la tranquillité ». Une vocation militaire qu’aucun régime n’a jamais remise cause. La toute première remise d’insignes de la Légion d’honneur, certes ordre national et non militaire, eut lieu aux Invalides en 1804, d’abord pour des officiers méritants. En 1905 y fut créé le musée de l’Armée. Le siège du gouvernement militaire de Paris y est encore installé. L’église Saint-Louis, où reposent tant de grands soldats (Turenne, Vauban, Lyautey, Foch, Leclerc de Hauteclocque, Juin, etc.) est la cathédrale du diocèse aux armées françaises. Et les invalides sont toujours là, y passant leurs vieux jours, comme au temps de Louis XIV. Bref, l’hôtel des Invalides est intrinsèquement militaire. Et c’est pourquoi l’on peut s’étonner que, depuis une vingtaine d’années, les hommages nationaux aient lieu systématiquement dans la cour d’honneur de ce monument qui, avant d’être une jolie scène de théâtre pour le pouvoir, est d’abord une caserne.

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 16:00

e n’habite pas les quartiers nord de Marseille ou le 93, mais une ville du Sud-Ouest. Et pourtant, je vais vivre un samedi après-midi de mariages comme partout en France. Pas de mariage blanc, non. Un vrai mariage. Un mariage vert ou rouge, car ce sont les couleurs qui domineront dans des drapeaux agités par les portières des belles voitures et que verront les passants. Passants qui seront contraints, s’ils font des courses en centre-ville, conduisent leurs enfants à la musique ou au foot, de reconnaître qu’un mariage communautaire – c’est comme ça que disent pudiquement les journalistes de la presse quotidienne régionale – a lieu. Contraints de mille façons : les drapeaux brandis (marocains, algériens ou turcs), donc, les klaxons, les cris, la circulation perturbée par le convoi nuptial qui n’hésitera pas à griller les feux, monter sur les trottoirs, mais aussi les cris et les injures lancées au citoyen lambda qui ose lancer un regard désapprobateur ou respecter les feux tricolores.

ne nous y trompons pas – la question des mariages communautaires n’est pas qu’un simple problème de Code de la route : il est l’un des nombreux signes par lesquels des communautés musulmanes disent dans l’espace public, avec des drapeaux turcs ou marocains, et jusqu’aux abords des mairies : nous sommes chez nous.

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 15:55

Des migrants, qui auront peut-être la chance de faire partie des 86 % de demandeurs d’asile pour qui l’État, dans son plan Immigration, Asile et Intégration », va ouvrir, d’ici 2020, 97.000 places supplémentaires pour la modique somme de 1,58 milliard d’euros, et ce, pour la seule année 2019. 200 millions de plus qu’en 2018 : on sait où passe (entre autres) le rabotage des retraites…

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop
7 octobre 2018 7 07 /10 /octobre /2018 15:38

«Des photos t'ont récemment montré partout sur la toile aux Antilles enlaçant un beau black, bodybuildé en prison et luisant de sueur tropicale, ce qui semblait te ravir jusqu'au plus profond - si tu me permets l'expression (...) Décidément, tu sembles n'aimer que ceux qui te font savoir leur amour d'une façon qui ne prête pas à confusion: il faut t'enlacer torse nu pour te plaire, essuyer sa transpiration sur ta chemise blanche, et passer plus de temps en salle de sport qu'en bibliothèque», poursuit Michel Onfray, évoquant les photos d'Emmanuel Macron aux Antilles, qui ont fait polémique la semaine passée car l'un des deux jeunes torse nu avec qui il posait dressait face à la caméra un doigt d'honneur.

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop
6 octobre 2018 6 06 /10 /octobre /2018 20:36

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>