Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 18:20

Le groupuscule sharia4Belgium

appelle à un totalitarisme islamique généralisé

Le groupuscule sharia4Belgium (en anglais : sharia four (for) Belgium, en français : charia pour la Belgique) a déposé récemment sur Youtube une vidéo  combative très instructive sur les ambitions totalitaires de l'islam politique. L'objet de la séquence est le boycott des élections législatives du 13 juin 2010 en Belgique. Les fous d'Allah de sharia4Belgium sont jeunes, barbus, la tête couverte d'un pieux torchon et débitent des propos qui devraient inquiéter l'ensemble de la société : 


 

"la démocratie c'est kufr, quand tu votes tu ne restes plus musulman parce que la démocratie ça n'a rien à voir avec l'islam, la démocratie c'est les peuples qui décident quelles lois ils vont implémenter"

"les lois elles sont déjà créées par Allah alors on ne peut pas les changer par la démocratie"
"inchallah on est en train de travailler pour implémenter la charia en Belgique"
"Allah est le seul qui peut être obéi, le seul qui peut être suivi, le seul qui peut être adoré"
"préparez-vous à déménager parce que les musulmans sont venus ici pour rester, l'islam est venu ici pour rester, est venu pour dominer"
"celui qui n'accepte pas le hijab, celui qui n'accepte pas le niqab, qu'il déménage, [...] dans un autre pays où il n'y a pas de niqab ou de hijab"
"inchallah on va conquérir ce pays [la Belgique] inchallah on va faire de la Belgique un état islamique" 

Et en s'appuyant sur des citations du Coran pour dominer la Terre entière...

De doux dingues ? Non, ces apprentis dictateurs, qui vivent pourtant dans une Europe paisible, sont les mêmes que ceux qui égorgent en Algérie, pendent en Iran, décapitent en Arabie Saoudite, lapident en Afghanistan. On ne peut que déplorer que les démonstrations de force des fanatiques du Coran ne provoquent pas, ou si peu, dans les rangs antifascistes, les mêmes hauts-cris que pour les autres, représentants plus habituels du totalitarisme. 

Les allumés de sharia4Belgium ne sont pas seuls, en Europe, à rêver d'une humanité totalement islamisée : ils sont en connection avec sharia4UK (charia pour l'Angleterre). A quand la création de sharia4France ? Le public potentiel ne sera pas difficile à recruter parmi les fanatiques de l'islamiquement correct qui s'agitent sur les innombrables forums musulmans, obsédés par la pudeur, le hallal, fascinés par la pilosité masculine ou affolés par celle féminine, lobotomisés par la récitation mécanique du Coran, les oreilles polluées par les sourates en mp3, terrifiés par l'oubli d'une prière à l'heure précise ou la consommation d'un yaourt pas forcément certifié par l'imam du quartier, etc.. 

atheisme.org

Repost 0
Published by voxpop - dans Islam
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 15:31

 

Des avis autorisés et des faits qui nous interpellent,

nous indignent ;

 

 


 

L'Islam n'est pas seulement une religion.

L'Islam est avant tout une idéologie politique

qui pousse à la violence,

et qui s'impose par la force.


 

La psychiatre arabe américaine Wafa Sultan critique sévèrement l'Islam et le prophète Mahommet. En tant que femme, elle estime avoir le droit d'attaquer cette religion, aux "langages et préceptes négatifs"

" ..je respecte la partie religieuse de l'Islam, mais je crois que l'on doit supprimer le côté politique de l'Islam en le confinant dans son rôle de religion, dans des endroits de prière et à la maison, c'est la seule solution.."

 

 

 

 

 

 


 


 

L'Islam est un problème !

 

l'Islam est inégalitaire , misogyne  ,

 phallocrate   , intolérant ,

n'est "pas dans une logique pacifiste",

et est parfois antisémite

Michel Onfray , philosophe.

 

 

 



 Des vues largement partagées par des auteurs anglo-saxons, parmi lesquels l'éthologiste et écrivain britannique Richard Dawkins. Selon lui, l'Islam est incompatible avec les avancées récentes de la science, et notamment la théorie de l'évolution. Au sujet de l'Islam, Hitchens soutient que cette religion est sexiste, intolérante, et comprend de nombreuses "sectes guerrières et contradictoires entre elles"; de plus l' "affirmation fondamentale" de l'Islam selon laquelle l'Islam "ne peut s'améliorer et est définitif", est selon lui "absurde".

 

 

 


 

Finkielkraut : le coran est un livre de guerre

 



 

Le Coran est un livre d'inouïe violence

 

Robert Redeker
Robert Redeker
L'islam essaie d'imposer à l'Europe ses règles : ouverture des piscines à certaines heures exclusivement aux femmes, interdiction de caricaturer cette religion, exigence d'un traitement diététique particulier des enfants musulmans dans les cantines, combat pour le port du voile à l'école, accusation d'islamophobie contre les esprits libres. 
L'Occidental, héritier du christianisme, est l'être qui met son âme à découvert. Il prend le risque de passer pour faible. À l'identique de feu le communisme, l'islam tient la générosité, l'ouverture d'esprit, la tolérance, la douceur, la liberté de la femme et des moeurs, les valeurs démocratiques, pour des marques de décadence. 


Le groupuscule sharia4Belgium

appelle à un totalitarisme islamique généralisé




Qui sont les Frères Musulmans?
La plus puissante et la plus influente organisation islamiste du monde
arabe est à l'origine de la doctrine moderne de la guerre sainte (djihad).
L'organisation islamiste des Frères Musulmans est la plus ancienne et la plus puissante d'Egypte. La confrérie, créée en 1928 par Hassan al-Banna, le grand-père de Tariq Ramadan, est aujourd'hui le principal mouvement d'opposition à Hosni Moubarak. Mais les Frères Musulmans égyptiens sont aussi bien plus que cela. Ils sont le mouvement islamiste le plus influent du monde arabe, celui qui a donné naissance au djihad (guerre sainte) moderne et l'a marié au salafisme(le désir de retour à un Islam des origines) venu d'Arabie saoudite. La devise des Frères Musulmans résume bien leur idéologie:
«Dieu est notre but, le prophète notre chef, le Coran notre constitution,
le djihad notre voie,le martyr notre plus grande espérance».

 

 

Ils sont déterminés à lutter contre "l'emprise laïque occidentale"

et "l'imitation aveugle du modèle européen" :

leur but est de passer par la politique pour instaurer un régime fondé sur l'islam dans tout pays où ils seraient implantés.I

 


Quelques préceptes caractéristiques de la loi islamique

 

La loi islamique interdit aux musulmans de consommer de l'alcool, de boire ou de manger du sang et ses produits dérivés, et de manger la viande d'animaux carnivores ou omnivores comme le porc, le singe, le chien ou le chat

 >>> Voir l'article

 

 


L'apostasie dans l'islam vers une autre religion, quelle qu'elle soit, est fermement interdite par l'interprétation majoritaire du Coran.En Arabie saoudite, l'apostasie est passible de la peine de mort par décapitation au sabre.

      Robert Spencer se penche sur le problème de l'apostasie en islam, en se basant sur le cas d'un apostat afghan.

 

 

 


 

Le calvaire des chrétiens d'Orient

 

La réalité historique, spirituelle et humaine du Proche-Orient est tout autre que celle que prétendent imposer les illuminés d'un islam pur et dur. L'Eglise d'Egypte remonte à l'aube de la chrétienté. Le christianisme en Egypte n'est nullement un corps étranger mais partie prenante de son identité. Comme au Liban, en Irak, en Syrie ou en Palestine. Et c'est bien cela qui dérange les tenants du totalitarisme islamique.

Car si l'on prend le Coran au pied de la lettre, si l'on fige sa lecture à celle qui prévalait au VII siècle dans une péninsule arabique qui n'était pas véritablement au carrefour des civilisations, l'idée d'Etat-nation est incompatible avec l'Islam. Seule compte l'oumma, la communauté des croyants. Et ceux qui sont à l'extérieur ne peuvent être, au mieux que tolérés. 

Un Orient vidé de ses chrétiens serait la victoire de l'obscurantisme le plus opaque. La preuve que la coexistence entre musulmans et chrétiens sur une base d'égalité n'est pas imaginable. Que les sociétés pluriculturelles ne sont pas viables. Que le repli , sur son précarré confessionnelle et culturel, est inexorable.

Comment alors faire accepter sous nos cieux une coexistence qui serait devenue impossible de l'autre côté de la Mediterranée ???

Le Point

L'attitude de l'islam par rapport à ces deux religions antérieures, qu'il appelle « religions du Livre », consiste à la fois à les respecter, leur reconnaître une certaine vérité, et les considérer comme ayant été corrompues au fil du temps par les passions des hommes.

 

Cliquez sur le lien ci-après pour découvrir le calvaire des chrétiens d'Orient. Choisir le plein écran. Afficher la situation des chrétiens dans les différents pays.

http://www.lepoint.fr/monde/le-calvaire-des-chretiens-d-orient-06-01-2011-1282925_24.php#

 


La femme et le Coran

La femme est une possession du mâle dont il peut disposer comme bon lui semble,...

>>> Voir l'article

 



Age du mariage
de nombreux hadiths authentiques imposent comme condition pour donner en mariage une jeune fille encore vierge qu'elle comprenne qu'on la demande en mariage et consentisse. Cependant, certains savants musulmans (anciens ou modernes) émettent des avis légitimant le mariage des jeunes filles plusieurs années avant la puberté, voire, en contrevenant aux hadiths mentionnés plus haut, même si elles sont encore au berceau, en interdisant les rapports sexuels ou érotiques tant que celles-ci ne sont pas physiquement mûres. Certains autres savants, n'excluent pas non plus « de jouir avec celles-ci mais sans copulation jusqu'à l'apparition de leurs règles car ce serait leur faire du mal, en évitant (également) la sodomisation, car cela est un acte abominable »




La polygamie
La polygamie, illimitée chez les Arabes avant Mahomet, est conservée tout en étant limité à quatre femmes libres au maximum. 

>>> Voir l'article et la vidéo 


L'homosexualité masculine est un crime dans la plupart des pays à majorité musulmane et le lesbianisme l'est dans près de la moitié de ces pays ; les peines concernant le lesbianisme sont cependant en général moins sévères.

 


 

 Les Voilées De L'Islam de Hinde Taarji


medium

        Cliquez sur l'image


Le Coran ne mentionne la lapidation dans aucun de ses textes. Par contre, les hadiths, lois islamiques, citent la lapidation comme peine d'adultère pour un homme marié ou une femme mariée ayant eu un rapport sexuel hors mariage avec pénétration, si et seulement si 4 témoins ont clairement vu la pénétration. Celui ou celle qui accusera un homme ou une femme d'adultère sans 3 autres témoins, est peiné de 100 coups de fouets pour avoir voulu salir la réputation d'un homme ou d'une femme. Généralement, cette forme d'exécution est publique le supplicié est jeté dans une fosse ou enterré jusqu’à l’épaule. À tour de rôle ou en groupe les exécutants jettent des pierres de la taille d'un poing jusqu'à ce que mort s'ensuive.

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by voxpop - dans Islam
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 22:30
medium
Les Voilées De L'Islam de Hinde Taarji

 

Pour ne pas se contenter des idées reçues

L’auteur, musulmane, a parcouru plusieurs pays où l’islam est très présent, pour aller à la rencontre de femmes portant le hijab (foulard voilant les cheveux) ou le néquab (masquant intégralement le visage). L’objectif : comprendre les motivations de ces femmes. Quelques entretiens sont également faits avec des hommes ou des femmes non voilées.
Bien sûr, il ne s’agit pas ici d’une analyse quantitative à valeur statistique, mais plutôt d’une série de photographies ayant chacune sa particularité.
On notera que certaines femmes disent porter le voile pour assurer leur féminité, car ce vêtement les distingue des hommes. Il y en a d’ailleurs de très élégants. D’autres le portent faute de moyens financiers suffisants pour pouvoir choisir une autre mode plus onéreuse. D’autres encore disent être ainsi moins épiées dans la rue par des hommes aux regards trop égrillards. Et puis il y a un simple phénomène de mimétisme social et vestimentaire.
D’un pays à l’autre, les approchent diffèrent. Mais le voile est systématiquement lié à la pratique religieuse. Et dans la très grande majorité des cas, il s’agit d’un islam rétrograde et caricatural. Les femmes, pour beaucoup d’entre elles, sont privées de tout accès à l’instruction (à quoi cela sert-il aux femmes d’être instruites ? Pour s’occuper de leur maison, c’est inutile…). Il est alors facile de leur faire croire n’importe quoi, et la seule menace de l’enfer conduit à obtenir d’elles toute soumission. Il suffit que le voile soit imposé par un membre de la famille, et surtout par le mari (lui aussi bien souvent imposé), et tout est dit. La femme ira même, par des arguments fallacieux mais qui lui ont été inculqués, expliquer que c’est pour elle une forme de liberté !
On pourrait dès lors penser que les femmes faisant des études ont une vision évoluée et réfléchie. D’autant plus que certaines ont un haut niveau de formation, celle-ci pouvant d’ailleurs être dispensée dans des pays non islamiques (Europe, Etats-Unis). Hélas, ce serait sans compter avec l’endoctrinement des imams et autres autorités islamistes, qui opèrent une véritable intoxication psychologique, expliquant tous les travers du monde non islamique (crise économique, éclatement de la cellule familiale, etc), par le non respect des règles (très interprétées) du coran.
On peut se poser logiquement la question : à qui profite le crime ? Car il faut bien que quelqu’un trouve intérêt à entretenir une situation d’un tel niveau d’aberration, avec des moyens colossaux. Le livre émet une hypothèse intéressante. Non prouvée évidemment…
Il est bien sûr facile de critiquer un état de fait, et de s’en servir pour justifier une position différente. C’est pourquoi je cite cet extrait, déclaration d’une femme algérienne :
« Ce n’était pas la première fois que je voyageais en Europe (nb. en l’occurrence ici à Paris) mais c’était la première fois que j’y restais aussi longtemps. Cette expérience a été déterminante : j’ai été profondément choquée par le côté superficiel et matérialiste qui régit les relations humaines. Partie habillée à l’européenne, je suis revenue vêtue à « la musulmane ». J’ai le sentiment d’avoir perdu beaucoup d’années quand je mesure le degré de sérénité que j’ai atteint depuis que j’ai adopté le hijab. Je me sens en totale harmonie avec moi-même. Désormais, même l’idée de la mort ne m’effraie pas. » 
Un livre remarquable, bien écrit, vivant, très détaillé et documenté. A éviter si vous considérez que la foi, surtout celle portée par l’islam bien sûr, ne souffre aucune contestation. Mais si vous acceptez la remise en cause basée sur des observations et de la réflexion, vous trouverez là de quoi approfondir votre connaissance d’une religion dont l’influence sur la planète va en grandissant.

Repost 0
Published by voxpop - dans Islam
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 22:05

      L'Islam est-il compatible ; avec La République Française indivisible, laïque, démocratique et sociale ? pays des droits de l'homme et du citoyen ? pays de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité ? pays de droits et de devoirs où la loi est la même pour tous ? fille de l'Eglise catholique ?..

Je vous invite à découvrir les rudiments de cette religion, les avis de personnes autorisées, certains préceptes et des faits marquants, l'Islam en France

 

>>>>>  Islam, religion

>>>>>  Islam, des avis et des faits

>>>>>  Islam, en France

 

 

 

>>>> Vers REFLEXION

 

 


Repost 0
Published by voxpop - dans Islam
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 10:48

 

      Cliquez sur les liens suivants pour découvrir ma réflexion sur les thèmes abordés dans l'état des lieux.

Notre charte de vote sera la compilation de toute l'information ainsi rassemblée sur ces thèmes. 

  

>  L'immigration

>  L'Intégration

>  L'Insécurité

>  L'Islam

 

 

 


 

 


 

 

>>>> Vers Etat des lieux

>>>> Vers CHARTE

Repost 0
Published by voxpop - dans Navigation dans le blog
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 12:19

La loi du 24 juillet 2006, intitulée loi relative à l’immigration et à l’intégration, a pour objectif la maîtrise à la fois quantitative et qualitative des flux migratoires : il s’agirait de"passer d’une immigration subie à une immigration choisie" 

http://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/immigration-choisie/immigration-vers-politique-immigration-choisie.html

 

Loi du 24 juillet 2006 relative à l’immigration et à l’intégration

http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-vote/loi-du-24-juillet-2006-relative-immigration-integration.html

 

Loi du 20 novembre 2007 relative à la maîtrise de l’immigration, à l’intégration et à l’asile

Les dispositions de la loi concernent principalement l’immigration familiale :

http://www.vie-publique.fr/actualite/panorama/texte-vote/loi-du-20-novembre-2007-relative-maitrise-immigration-integration-asile.html

 

Immigration : les chiffres 2006-2007

Les données statistiques recueillies pour l’année 2006 et les 3 premiers trimestres 2007 se caractérisent par la poursuite de la diminution de certains flux migratoires notamment en matière d’asile et de regroupement familial.

http://www.vie-publique.fr/politiques-publiques/evaluation/immigration-chiffres-2006-2007.html

 

Un processus d’intégration en crise

contrat accueil et intégration

 

 

 

 

La poursuite depuis plus de 30 ans de politiques visant la maîtrise quantitative de l’immigration a réduit considérablement l’importance de l’immigration économique régulière. Les nouvelles entrées proviennent pour l’essentiel du regroupement familial et de l’application du droit d’asile. Subsiste de plus une immigration irrégulière difficile à mesurer.

 

 

 

 

 

 




Repost 0
Published by voxpop - dans Immigration
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 23:09

2011-la-jeunesse-du-monde-200x300-150x225
Découvrez 2011, la jeunesse du monde, une grande enquête conçue par la Fondation pour l’innovation politique sous la direction de Dominique Reynié et réalisée par le groupe TNS Opinion. Conduite dans 25 paysauprès de 32700 personnes, elle nous éclaire sur les manières de vivre, les opinions et les aspirations des jeunes des cinq continents.

http://www.fondapol.org/wp-content/uploads/2011/01/2011-la-jeunesse-du-monde.pdf

 

Image fondapol

image-fondapol-2.jpg

image-fondapol-3.jpg

Repost 0
Published by voxpop - dans Immigration
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 22:45


Les jeunesses des pays d’émigration sont les plus favorables au modèle multiculturel

Ce sont les Chinois qui se prononcent le plus massivement pour une société où les immigrés conserveraient leurs traditions et leur culture (85 %), par opposition à une société où ils devraient s’intégrer : on trouve ensuite les

Mexicains (75 %), les Brésiliens (75 %), les Polonais (71 %), les Indiens (68 %), les Sud-Africains (66 %) et les Marocains (63 %). À l’opposé, la plupart des jeunes Européens optent massivement pour l’intégration des immigrés, comme le montrent les réponses des Espagnols (68 %), des Allemands et des Français (67 %),

ou des Britanniques (66 %).Notons que dans ces quatre pays, les jeunes demeurent malgré tout nettement plus nombreux que les 30-50 ans à préférer une société où les immigrés conservent leurs traditions (+ 17 points en France, + 12 points au Royaume-Uni, + 10 points en Espagne et + 9 points en Allemagne).

À la lecture de ces résultats, on aura relevé que les jeunesses les plus favorables à une perpétuation des traditions et de la culture des immigrés dans leur pays d’accueil sont issues des pays d’émigration : la Chine, le Mexique, la Pologne,

l’Inde ou le Maroc. À l’inverse, les jeunes des pays accueillant un nombre important d’immigrés sont les plus attachés à l’idée d’intégration : l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni.

Ce mécanisme joue au niveau européen, entre une Europe de l’Est favorable à une conservation de

la culture d’origine des immigrés, à l’exception de l’Estonie, et une Europe de l’Ouest préférant

leur intégration. C’est notamment sur ce plan que se manifeste la singularité de la culture américaine,

où la jeunesse est majoritairement favorable (57 %) à un modèle multiculturel, moins

défendu cependant par les 30-50 ans (48 %). La jeunesse américaine représente donc le seul cas

d’un pays d’immigration favorable à la préservation de la culture d’origine des immigrés.

Des jeunes partagés sur la question des signes religieux au travail

Les jeunesses les plus favorables au port des signes religieux sur le lieu de travail sont celles

du Maroc (66 %), d’Israël (65 %), des États-Unis (65 %) et de Pologne (61 %), où la religion

joue un rôle important sur les plans politique et sociétal. À l’autre bout du spectre, les Japonais

y sont les moins favorables (19 %). La situation est contrastée dans les pays qui accueillent des

populations provenant de pays musulmans. Les Français sont les moins favorables (22 %) au

port de signes religieux sur le lieu de travail. Les Allemands y sont également opposés, mais dans

une proportion moins importante (42 % acceptent le port des signes religieux). En revanche,

les Britanniques y sont majoritairement favorables (57 %). Ce système d’opinions croisées, qui voit les pays

d’émigration défendre le multiculturalisme et les pays d’immigration préférer l’intégration,

laisse deviner la place que jouera la controverse suscitée par la cohabitation culturelle dans les

pays européens. Le décalage est particulièrement important entre les Marocains qui défendent

le port des signes religieux (66 %) et les Français qui y sont fortement opposés (71 %).

Les Allemands et les Turcs sont moins éloignés sur la question du port des signes religieux, que

ce soit pour s’y opposer (52 % des Allemands et 47 % des Turcs) ou pour l’accepter (42 %

des Allemands et 50 % des Turcs). En revanche, les Britanniques admettent plus largement le

port des signes religieux (57 %) que les Indiens (46 %).

 

 

Graphique multiculturalisme 


France, Allemagne, Royaume-Uni : une défiance vis-à-vis des musulmans

D’une manière générale, les opinions négatives envers les musulmans sont assez répandues au

sein de la jeunesse. En Europe, les Espagnols (42 %), les Allemands (37 %), les Français

(37 %), les Suédois (35 %) et les Britanniques (32 %) sont les jeunes exprimant le plus d’opinions

négatives à l’égard des musulmans. Les niveaux les plus faibles d’opinions négatives

se trouvent chez les Polonais (17 %) et les Roumains (14 %). Dans le monde, les plus

défiants sont les jeunesses israélienne (37 %), australienne (32 %) et canadienne (29 %).

Malgré le traumatisme du 11 Septembre, les jeunes Américains sont moins nombreux à faire

part d’un sentiment négatif à l’égard des musulmans (24 %), de même que les Russes (19 %),

en dépit des tensions dans la région du Caucase. C’est parmi les jeunesses indienne (16 %),

japonaise (14 %), brésilienne (13 %), chinoise (8 %) et turque (5%) que les opinions négatives

sont les moins répandues.

 

Repost 0
Published by voxpop - dans Intégration
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 18:23

Le multiculturalisme, ou le cheval de Troie de l’islamisme

par Pierre-André Taguieff (directeur de recherche au CNRS, Paris)


Il faut s’interroger sur un paradoxe dont les conséquences géopolitiques peuvent être considérables : un pourcentage significatif des populations de culture musulmane installées dans les pays occidentaux et désireuses d’y rester se montre hostile à la civilisation occidentale et manifeste une certaine empathie à l’égard des milieux jihadistes. C’est dans les pays qui ont institutionnalisé le multiculturalisme, donc inscrit dans la loi le principe du respect inconditionnel des « identités culturelles », que l’opinion musulmane s’aligne le plus sur les positions islamistes. 

 

http://www.communautarisme.net/Le-multiculturalisme-ou-le-cheval-de-Troie-de-l-islamisme_a1012.html

 

 

Atmosphère suffocante dans le Londonistan

par Ernst Hillebrand, Friedrich-Ebert-Stiftung, juin 2006

Le multiculturalisme britannique a largement échoué dans son rapport aux populations immigrées musulmanes. Seul l'establishment de gauche refuse toujours de l'admettre.



Atmosphère suffocante dans le Londonistan
40 % des musulmans vivant en Grande Bretagne souhaitent l'application de la Charia dans certaines parties du pays. 32 % pensent que les musulmans devraient s'engager pour mettre fin à la civilisation occidentale, « décadente et amorale ». 20 % disent comprendre les motivations des responsables des attentats du métro de Londres le 7 juillet 2005. Dans le même temps, seuls 17 % des non-musulmans pensent que musulmans et non-musulmans peuvent vivrent ensemble pacifiquement de façon durable. Et un quart de l'électorat peut s'imaginer votant un jour pour un parti d'extrême droite ; bienvenue en Grande Bretagne, dans une société qualifiée par le British Council de «riche d'une grande diversité, ouverte, multiculturelle»

 

 

La diversité ethnique « engendre la méfiance »
Par Peter Wilson, correspondant pour l'Europe de « The Australian »

Le 9 octobre 2006, le professeur Robert Putnam, éminent spécialiste des sciences politiques à l’Université de Harvard, a tenu une conférence de presse en Angleterre qui a fait grand bruit dans le monde politique anglo-saxon. Il y exposait les thèses déjà développées, voilà six ans, dans son livre « Bowling Alone », dans lequel, après une enquête de plusieurs années menée aux Etats-Unis, il concluait que la « diversité ethnique » était source de « méfiance » entre les individus. Son ouvrage lui valut immédiatement un grand renom puisqu’il fut reçu à Camp David, au 10 Downing Street et à Buckingham Palace.

http://www.polemia.com/article.php?id=1352

 

Nicolas Sarkozy, interrogé sur le multiculturalisme

«Oui, c’est un échec. La vérité c’est que dans toutes nos démocraties, on s’est trop préoccupé de l’identité de celui qui arrivait et pas assez de l’identité du pays qui accueillait»

«Nous ne voulons pas d’une société dans laquelle les communautés coexistent les unes à côté des autres. Si on vient en France, on accepte de se fondre dans une seule communauté, la communauté nationale. Si on n’accepte pas cela, on ne vient pas en France», a-t-il insisté.

«Nous ne voulons pas, en France, que l’on prie de façon ostentatoire dans la rue»,

«La prière n’offense personne, mais nous ne voulons pas (...) d’un prosélytisme religieux agressif»

«La communauté nationale française ne veut pas changer son mode de vie, son style de vie, l’égalité entre les hommes et les femmes (...), la liberté pour les petites filles d’aller à l’école»

 

Cette déclaration rejoint celle d'Angela Merkel, qui avait jugé le 16 octobre que le modèle d’une Allemagne multiculturelle, où cohabiteraient harmonieusement différentes cultures, avait «totalement échoué».

David Cameron avait aussi souligné, le 5 février à Munich,

que «la doctrine du multiculturalisme d’Etat», qui encourageait «différentes cultures à vivre séparées les unes des autres», avait raté. «Franchement, nous avons besoin de beaucoup moins de cette tolérance passive des dernières années», avait-il averti, établissant un lien entre cet échec et la montée de l’extrémisme islamiste.


Ces prises de position, coup sur coup, des trois principaux leaders européens apparaissent très significatives au moment où l’immigration s’impose comme un enjeu majeur dans la plupart des pays européens

 

Royaume-Uni : Cameron plaide pour davantage d’identité nationale

publié le 06.02.2011 02h01


Bientôt une nouvelle politique de l’immigration au Royaume-Uni ? Hier depuis l’Allemagne où il participait à la conférence sur la sécurité, David Cameron a dénoncé l’échec de la politique de multiculturalisme dans son pays. Le Premier ministre britannique estime en effet que la politique de trop grande « tolérance » adoptée à l’égard de ceux qui rejettent les valeurs occidentales, a échoué. « Avec la doctrine du multiculturalisme d’Etat, nous avons encouragé différentes cultures à vivre séparées les unes des autres » et du reste de la population, explique-t-il. Cela a conduit, selon lui, à un déficit d’identité nationale en Grande-Bretagne qui a amené de jeunes musulmans à se tourner vers une idéologie extrémiste. « Si nous voulons vaincre cette menace, je crois qu’il est temps de tourner la page des politiques du passé qui ont échoué », a-t-il déclaré, à propos de l’extrémisme islamique dans le pays qui préoccupe grandement les autorités britanniques depuis les attentats meurtriers du 7 juillet 2005 dans les transports londoniens. 

 


 

Repost 0
Published by voxpop - dans Intégration
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 17:52

Par André Bellon, ancien Président de la Commission des Affaires Étrangères de l’Assemblée nationale

Intervention d'André Bellon lors du colloque « La République face aux communautarismes » organisé au Sénat le 24 novembre 2006.

La discrimination « positive » : un instrument contre la République.


André Bellon
André Bellon
La discrimination dite positive est une des plaies caractéristiques de notre époque confuse. D’abord parce qu’elle fait partie de la nouvelle novlangue qui dit tout et surtout son contraire. Une discrimination n’est pas positive ou négative : elle discrimine, c’est tout. Décider qu’elle est positive, c’est légitimer la discrimination. C’est aussi tenter de masquer la crise sociale par des artifices. 
On peut avoir, en la matière, les meilleures intentions du monde ; le résultat n’en est pas moins là. On discrimine, on oppose les catégories entre elles. J’écoutais ce matin France Info : un statisticien expliquait que les catégories les plus discriminées à l’embauche étaient les hommes de plus de 38 ans et les mères de famille magrébines. Puis un commentaire revenait en boucle toute la journée ne parlant plus des hommes de plus de 38 ans, mais seulement des mères de famille magrébines. Voila une discrimination positive ; mais comment est-elle perçue ? 

Malika Sorel : “La France s’autodétruit sans rendre service aux immigrés”


Repost 0
Published by voxpop - dans Intégration

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>