Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 23:42

François Hollande est-il l'homme de la situation?

Il y a une dichotomie chez Hollande entre sa mollesse intérieure et sa lucidité en politique extérieure. Pour se battre au Mali, il est présent, mais dès que nous sommes sur le territoire national, il est paralysé. Il n'a pas compris que Daech, c'est la confusion des espaces et des temps. Qu'il s'agit de faire de Paris, de Nice l'équivalent de Bagdad ou de Damas. Qu'il y a pour cela des cellules dormantes partout sur notre territoire et que son rôle est d'abord d'éradiquer toutes les menaces présentes en France. Des zones de non-droit ou plutôt d'un autre droit se comptent par centaines. Un ministre socialiste a parlé de dizaines de Molenbeek français. Ce sont des bases arrière pour les terroristes. Il faut mener la guerre à l'intérieur de façon préventive mais François Hollande ne veut pas cette réalité. Au mois d'octobre, il a lancé cette affirmation hallucinante: «Il n'y a pas de quartiers perdus dans la République!» C'est en cela qu'on peut parler de bilan catastrophique de son quinquennat.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 23:34

La guerre civile est-elle Inévitable ? Oui !

Si l'establishment ne veut pas voir que la guerre civile est déjà là et que les musulmans extrémistes ont dégainé les premiers – si ce même establishment ne veut pas voir que l'ennemi principal n'est pas le Front national en France, l'Afd en Allemagne, ou les Démocrates de Suède - mais l'islamisme – alors oui, une guerre civile est plus que probable.

La France, comme l'Allemagne et la Suède, a une armée et une police assez fortes pour lutter contre l'ennemi islamiste de l'intérieur. Mais cette lutte ne peut être engagée qu'à condition de nommer l'ennemi et de s'organiser contre lui. Si cette guerre n'est pas menée, - si les citoyens autochtones sont abandonnés au désespoir, sans autre moyen que de prendre les armes et 

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 19:18
Partager cet article
Repost0
Published by voxpop
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 19:05



 

logo.jpg


Madame, Monsieur,

Chers amis de l'Institut pour la Justice,

Chère Madame, cher Monsieur,

L’attaque terroriste était prévisible. 

Hélas, une fois encore, rien n’a pu l’arrêter.

Je ne peux vous parler que d’une seule chose aujourd’hui – l’attentat d’hier soir, à Nice. Au moment où je vous écris, on dénombre au moins 84 morts. Des dizaines d’autres personnes sont dans un état grave.

L’Institut pour la Justice ne peut apporter que son soutien aux familles des victimes.

Vous savez, l’heure ne devrait pas être à la colère. Mais je ne peux m’empêcher de penser à tous ces gens qui ne demandaient qu’à profiter d’une belle soirée… qui ont été fauchées par un monstre. 

Je ne peux m’empêcher, égoïstement, de penser à notre collègue qui s’occupe des victimes à l’Institut pour la Justice, qui était à Nice ce week-end. 

Tout ceci m’énerve, car j’insiste, c’était prévisible.

La Juge anti-terroriste Brugère dénonçait la situation il y a déjà 6 mois.

Le 25 novembre dernier, dans l’émission C Dans L’Air, elle clamait haut et fort :

« Il y a certaines affaires de terrorisme qui sont traitées comme de banales affaires de délinquance.

(…)

« Ce qui est pratique avec l’Etat Islamique, c’est qu’il suffit de les écouter pour savoir ce qu’ils demandent.

Or, il y a quelques mois, ils ont été très clairs : ils ont demandé à toute personne qui vive sur notre territoire, et qui soit adepte de leur idéologie de prendre tout ce qu’ils ont sous la main. Que ce soit une pierre, un couteau, une voiture… et de porter atteinte à l’intégrité physique des personnes. »

« Je crois qu’on n’a pas su analyser : il y a une multitude de faits de délinquance qui sont sans doute liés à des actes de terrorisme. Je me souviens de cette voiture qui avait foncé sur la foule. »


Vous aussi, vous vous en souvenez peut-être. C’était l’an dernier, à Dijon. Une voiture avait foncé sur le marché de Noël de Dijon. 

Hier soir, c’était un camion. 

Vous vous dites peut-être :

« L’état d’urgence est rétabli, c’est déjà ça ».

Mes oreilles sifflent quand j’entends cela. 

Cet attentat a eu lieu PENDANT l’état d’urgence ! Cela n’a rien changé.

Il est temps d’arrêter les mesurettes cosmétiques et de prendre la mesure de la situation.

Tout d’abord, commençons par nommer l’ennemi.

Au diable les « déséquilibrés », les « fanatiques », le « camion fou », ou mieux encore « l’innommable ».

Notre ennemi a un nom. 

C’est le terrorisme islamiste. 

Ensuite, il est temps de garantir l’exécution des peines. Il n’est pas normal que des criminels soient en liberté au tiers de leur peine.

A l’heure où je vous écris, je manque d’information sur le profil du terroriste. Il est tunisien ou franco-tunisien, a 31 ans, n’est pas fiché S…

… Mais selon BFM TV, il est « connu des services de police ».

Cependant, les terroristes du Bataclan avaient été remis en liberté pour des faits de terrorisme.

Prenez Fabien Clain, l’homme qui a revendiqué les attentats du 13 novembre dernier. Il avait été condamné en juillet 2009 à 5 ans de prison pour avoir organisé l’envoi de djihadistes.

5 ans de prison, pour des faits de terrorisme !

Vous rendez-vous compte ? C’est une insulte envers les victimes du Bataclan !

Mais vous n’imaginez pas le pire : Fabien Clain n’a même pas fait ses 5 petites années de prison – il a été libéré en août 2012, au bout de 3 ans. 

Prenez Omar Ismaïl Mostefaï, kamikaze du Bataclan. Il a été condamné 8 fois par la justice française en 6 ans. Il était aussi fiché S depuis plus de 5 ans.

Malgré un tel casier, il n’a jamais été vraiment inquiété. Il n’a jamais passé un seul jour en prison.

Dans quel monde vivons-nous ?

Dans un pays où nous avons déjà capitulé.

Le 15 juin dernier, le premier ministre, Manuel Valls, annonçait l’air de rien que « d’autres innocents vont perdre la vie. » 

Comment pouvons-nous nous résoudre à cela ?

Comment ?

Aujourd’hui, je suis abasourdie.

Ils seront Charlie. Ils seront Nice. Ils seront « padamalgam ».

De belles marches auront lieu. Plus jamais ça qu’ils diront. 

Jusqu’à la prochaine fois.

Ne nous voilons pas la face : ces actes terroristes continueront tant que nous ne prendrons pas les mesures qui s’imposent.

Avec tout mon dévouement,

Laurence Havel en colère 
Partager cet article
Repost0
Published by voxpop
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 18:58

La guerre que l’islam jihâdiste fait aux nations ne sera pas gagnée en France et ailleurs avec de dérisoires opérations « sentinelles » où l’on fixe en vain et épuise des milliers de nos soldats. La guerre à mener doit être simultanément celle de la lutte idéologique, de l’action psychologique et celle de la traque et de l’élimination des terroristes et de leurs réseaux de connivence et de soutien qui pullulent dans certains quartiers.    

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 23:02
 
COMMUNIQUE DE PRESSE 
de Jacques MYARD 
Député de la Nation 
Maire de Maisons-Laffitte 
Président du Cercle Nation et République


 
Le 15 Juillet 2016



A/S : Attentat de Nice : regardons la situation en face, la 5ème colonne est une réalité, assez d’angélisme!


La France vient de connaitre à nouveau un terrible attentat commis par un terroriste islamique. Ce fanatique n’était a priori pas connu des services de police et il est vain d’accuser les services.

Le défi que nous devons relever dépasse les questions de renseignement, c’est un enjeu de société.

Nous devons adopter une politique globale face à des terroristes qui prospèrent grâce à notre naïveté, voire notre aveuglement.

En conséquence il est urgent 
-d’expulser tous les binationaux en voie de radicalisation
-d’appliquer la déchéance de nationalité de l’article 23-8 du code civil pour tout Français engagé avec Daech
-de renouer des relations diplomatiques avec Damas pour obtenir des renseignements
-d’appliquer partout sur le territoire nationnal l’interdiction du voile
-de fermer les mosquées qui propagent la haine
-de dissoudre les associations dites culturelles qui diffusent la propagande islamique et de refuser toute ouverture d’école coranique 
-d’interdire tout financement en provenance de pays islamiques intégriste et fermer toute représentation de la ligue islamique mondiale en France
-de monter une garde nationale.

L’heure n’est plus à l’angélisme. Les choses sont simples : ou l’Etat agit et protège les Français ou les Français agiront d’eux-mêmes.
Partager cet article
Repost0
Published by voxpop
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 17:28
Terrorisme en France : qui sont les véritables coupables ?

Une fois de plus, la France est plongée dans le deuil à la suite d’un acte abominable mené par un barbare.
Nos premières pensées vont naturellement aux victimes et à leurs familles auxquelles nous présentons nos sincères condoléances et que nous assurons de nos prières.
Mais il faut aussi appeler les Français à la lucidité. Ni les bougies, ni les dessins ne sont une réponse à ce qui se déroule sous nos yeux.
Il est impératif d’identifier les responsabilités en remontant aux causes de ce terrorisme et de tout ce qui l’accompagne.
Les premiers coupables sont les hommes politiques, de droite comme de gauche, de Nicolas Sarkozy à François Hollande, en passant par Bernard-Henri Lévy et Laurent Fabius, qui ont organisé le chaos au Proche-Orient pour des intérêts qui ne sont pas ceux des Français, et ont soutenu là-bas des réseaux islamistes qui opèrent ensuite ici.
Les coupables sont également ceux qui organisent vers l’Europe une immigration massive de grand remplacement au sein de laquelle s’infiltrent des terroristes. Deux fléaux se rejoignent ainsi pour frapper durement notre continent avec la complicité de nos gouvernements.
Les coupables sont aussi ceux qui, chargés d’assurer la sécurité des Français, persistent avant tout à servir l’idéologie de l’anti-France, tel Patrick Calvar, patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) qui, lors de son audition devant la commission parlementaire sur les attentats de 2015, a estimé que de nouveaux attentats islamistes étaient attendus mais a demandé dans la foulée des moyens supplémentaires “pour s’occuper de l’ultra-droite”.
Les coupables sont ceux qui se servent avec machiavélisme des attentats pour accentuer des lois liberticides destinées non pas à mettre hors d’état de nuire des terroristes mais à pouvoir surveiller tous les Français pour museler toute véritable opposition.
Les coupables sont aussi tous les bien-pensants qui, au nom du “pas d’amalgame”, s’opposent à des mesures élémentaires pour se préserver des nuisances de tous ceux identifiés chez nous comme sympathisants de l’Etat Islamique, du Front al-Nosra ou d’autres organisations islamistes du même genre. C’est ce fameux “pas d’amalgame” qui est en fait le meilleur vecteur de l’amalgame.
Le véritable courage politique commence par dire la vérité aux Français.
Alain Escada,
président de Civitas
Partager cet article
Repost0
Published by voxpop
15 juillet 2016 5 15 /07 /juillet /2016 17:23
Partager cet article
Repost0
Published by voxpop
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 15:39

Aux fonctionnaires, il a donné le beurre - des effectifs supplémentaires - et l'argent du beurre - des revalorisations de salaire. Aux 14.000 postes créés en 2017, s'ajoutera en effet, au 1er juillet, la deuxième revalorisation de 0,6 % du point d'indice - la première étant intervenue ce mois-ci. Plus de fonctionnaires mieux payés : voilà à quoi se résume la stratégie de l'Etat employeur. Une stratégie accompagnée de coûteux cadeaux, comme le rétablissement du jour de carence en cas d'arrêt maladie. Mais de réforme structurelle, il n'y eut point. Ni sur un mode de rémunération des fonctionnaires prenant mieux en compte le mérite. Ni sur le statut ultraprotecteur, maintenu coûte que coûte dans des « métiers » comme l'enseignement où l'on se demande bien pourquoi diable il faudrait être fonctionnaire à vie... C'est « open bar » à la fonction publique. Mais, à la fin, il y a bien quelqu'un qui paiera la note... en 2017 et après.
 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop
9 juillet 2016 6 09 /07 /juillet /2016 08:02

le danger le plus funeste réside dans l’oubli du réel auquel l’euphorie d’un soir peut conduire. Les drapeaux aux fenêtres sont plus nombreux pour l’Euro 2016 que pour les attentats de 2015. Or, les vrais combats de la France ne se situent pas sur des terrains de football. Il s’agit de la lutte contre le terrorisme et contre l’islamisme conquérant. Il s’agit, aussi, de la compétition économique. Il est plus important de gagner les guerres qu’on ne peut éviter que les matchs de football, et il serait préférable d’être plus compétitif que l’Allemagne sur le terrain de l’économie plutôt que sur celui du ballon rond.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>