Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 22:08

 

Nous avons tous une idée plus ou moins précise de tout ce qui caractérise l'immigration et ses corollaires en France. Afin que nous soyons tous en phase, je vous propose de prendre connaissance de l'inventaire de la situation actuelle élaboré à votre intention : combien y-a-t-il d'immigrés en France ? Quel est le coût de la politique migratoire de notre pays ? Quel est le processus d'intégration des immigrés, succès ou échec ? Que penser de la violence qui sévit dans nos villes, où cela nous conduit-il ? Faut-il s'inquiéter de l'Islam, accéder à toutes ses exigences ? Cliquez sur les liens suivants pour découvrir l'information que j'ai rassemblée sur ces thèmes. C'est à connaissances égales que nous pourrons mener une réflexion objective puis élaborer notre charte de vote.

 

>  Combien d'immigrés en France ?

>  Le coût de la politique migratoire de la France

>  L'Intégration

>  L'Insécurité

>  L'Islam

 

 

Articles connexes.

Images et vidéos connexes

 

 

>>>> Vers REFLEXION

>>>> Vers CHARTE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Navigation dans le blog
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 21:25

 

"Tout savoir" sur l'ISLAM

http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam

 

 Abrégé :

L'islam est une religion abrahamique révélée à Mahomet en Arabie au viie siècle.

 

L’islam se répartit en plusieurs courants, notamment le sunnisme, qui représente entre 80 et 85 % des musulmans, et le chiisme rencontré principalement en Irak et en Iran. Ces deux courants se combattent depuis leur origine.

L'islam comporte, selon les sources entre 0,9 et 1,4 à 1,8 milliard de croyants, soit entre 14 % et 21 % de la population mondiale en 2007. La diffusion de l'islam, hors du monde arabe, s'explique par les migrations et les conversions.

 

Carte des pays dont la communauté musulmane représente plus de 10 % de la population. En vert, les pays à majorité sunnite et en brun, ceux à majorité chiite

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e0/Islam_by_country.svg


Le livre sacré de l'islam est le Coran. Le dogme islamique assure qu'il contient le recueil de la révélation d'Allah, transmise oralement par son prophète Mahomet. Le Coran est divisé en cent quatorze chapitres nommés sourates. Ces sourates sont elles-mêmes composées de versets.

La charia est la loi islamique. La loi islamique couvre tous les aspects de la vie, depuis les sujets très généraux de gouvernement et de relations étrangères jusqu'aux sujets de la vie quotidienne.

La loi islamique fournit un ensemble de règles prescrivant ce que les musulmans doivent manger. Ces règles spécifient ce qui est halal , c'est-à-dire légal. Ces règles se trouvent dans le Coran, qui décrit aussi ce qui est illégal ou haram ).

La loi islamique interdit aux musulmans de consommer de l'alcool, de boire ou de manger du sang et ses produits dérivés, et de manger la viande d'animaux carnivores ou omnivores comme le porc, le singe, le chien ou le chat (les poissons piscivores ne sont pas considérés comme carnivores). Pour que la viande d'un animal terrestre soit halal, il faut que l'animal soit abattu de manière adéquate par un musulman ou par des « gens du livre » tout en mentionnant le nom de Dieu (Allah en arabe). L'animal ne doit donc pas être tué en l'ébouillantant ou par électrocution et la carcasse doit être saignée avant d'être consommée. La viande kasher est considérée comme halal.

Outre le Coran, la majorité des musulmans se réfère à des transmissions de paroles, actes et approbations de Mahomet, récits appelés hadiths.

Les cinq piliers de l’Islam, pratiques obligatoires et codifiées, sont la profession de foi, l’aumône légale, le jeûne du mois de ramadan, la prière et le grand pèlerinage à La Mecque.

La profession de foi consiste en l’ énonciation, en arabe, de la formule : ì j’atteste qu’il n’y a de Dieu que Dieu et que Mohamed est l’envoyé de Dieu . Prononcée devant deux témoins musulmans, elle suffit à faire entrer dans la Communauté des Croyants. Elle a une double signification : la croyance au  monothéisme et celle en la mission de Mohamed.

L’aumône légale, versée par tout musulman qui en a la possibilité à la Communauté des Croyants, frappe toutes les formes de revenu. Elle est fondée sur le principe, essentiel dans l’Islam, de la solidarité communautaire.

Le jeûne du mois de Ramadan, le neuvième de l’année musulmane, consiste à ne pas manger, ne pas boire, ne pas fumer, ne pas avoir de relation sexuelle du lever au coucher du soleil. A cette abstinence physiologique, le musulman doit associer une modération dans le comportement. La rupture quotidienne du jeune est un moment de fête, de célébration familiale.

La prière canonique est une obligation quotidienne du musulman, elle ne peut se faire qu’en état de pureté rituelle. Les ablutions sont codifiées. Le croyant se  tourne vers La Mecque pour chacune des cinq prières quotidiennes.

Le grand pèlerinage à La Mecque est un rite exceptionnel que le musulman doit accomplir une fois dans sa vie, si sa santé et ses moyens le lui permettent. Il se déroule pendant le mois où a lieu l’Aïd-el-Kébir, la grande fête musulmane qui commémore le sacrifice d’Abraham. Le  hadj (pèlerin) se voit reconnaître une piété particulière parce qu’il s’est rendu et a respiré au lieu de naissance de l’islam, Cette signification considérable du grand pèlerinage se traduit par l’accomplissement de nombreux rites symboliques.

 

L'apostasie dans l'islam vers une autre religion, quelle qu'elle soit, est fermement interdite par l'interprétation majoritaire du Coran. En Arabie saoudite, l'apostasie est passible de la peine de mort par décapitation au sabre.

 
Age du mariage
de nombreux hadiths authentiques imposent comme condition pour donner en mariage une jeune fille encore vierge qu'elle comprenne qu'on la demande en mariage et consentisse. Cependant, certains savants musulmans (anciens ou modernes) émettent des avis légitimant le mariage des jeunes filles plusieurs années avant la puberté, voire, en contrevenant aux hadiths mensionnés plus haut, même si elles sont encore au berceau, en interdisant les rapports sexuels ou érotiques tant que celles-ci ne sont pas physiquement mûres. Certains autres savants, n'excluent pas non plus « de jouir avec celles-ci mais sans copulation jusqu'à l'apparition de leurs règles car ce serait leur faire du mal, en évitant (également) la sodomisation, car cela est un acte abominable »
La polygamie
La polygamie, illimitée chez les Arabes avant Mahomet, est conservée tout en étant limité à quatre femmes libres au maximum. 

L'homosexualité masculine est un crime dans la plupart des pays à majorité musulmane et le lesbianisme l'est dans près de la moitié de ces pays ; les peines concernant le lesbianisme sont cependant en général moins sévères.

Le Coran ne mentionne la lapidation dans aucun de ses textes. Par contre, les hadiths, lois islamiques, citent la lapidation comme peine d'adultère pour un homme marié ou une femme mariée ayant eu un rapport sexuel hors mariage avec pénétration, si et seulement si 4 témoins ont clairement vu la pénétration. Celui ou celle qui accusera un homme ou une femme d'adultère sans 3 autres témoins, est peiné de 100 coups de fouets pour avoir voulu salir la réputation d'un homme ou d'une femme. Généralement, cette forme d'exécution est publique le supplicié est jeté dans une fosse ou enterré jusqu’à l’épaule. À tour de rôle ou en groupe les exécutants jettent des pierres de la taille d'un poing jusqu'à ce que mort s'ensuive.

 

 

FRANCE. Haut conseil à l'intégration


Paris ; La Documentation française 
( Collection des rapports officiels )

Après avoir présenté les principes de la loi de 1905 sur la liberté religieuse et la séparation des Eglises et de l'Etat, le rapport présente la diversité des communautés musulmanes en France et ses représentations (associations diverses, fédérations nationales). Puis une partie est consacrée à l'analyse des obstacles à l'exercice du culte, l'alimentation, la vie à l'école et le statut personnel. Enfin une dernière partie regroupe les propositions du Haut conseil à l'intégration.

http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/014000017/0000.pdf

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Islam
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 20:54

            La France pays des droits de l'homme et du citoyen s'est dotée d'une organisation importante pour l'accueil et l'intégration des immigrés ; un ministère, un haut conseil à l'immigration, un observatoire de la statistique, un office français de l'immigration et de l'intégration, d'associations multiples,... Je vous invite à cliquer sur les liens suivants pour en découvrir les intervenants, les lois, les processus, son dernier rapport de situation, ma réflexion sur tout ce système, mes propositions.

 

             Définition de l'Intégration

Bienvenue en France

Comment devient-on citoyen Français ?

Contrat d'accueil et d'intégration

 Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

Demandeurs d’asile

Immigration clandestine

Regroupement familial

Loi du 9 décembre 1905

Retourner dans son pays

CHARTE DE LA LAÏCITÉ des usagers du service public

La HALDE

 

Articles connexes

 

 Le  Haut conseil à l'intégration

      http://www.hci.gouv.fr/

      Son rapport de situation :            

http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/074000341/0000.pdf

 

 

 

>>>> Vers REFLEXION


 

 


Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Navigation dans le blog
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 22:43

 

... le propre d’une civilisation, c’est sa capacité à édicter des lois, sa capacité à les faire respecter. Placer l’Homme sous la protection de la loi, voila ce qui nous éloigne de l’obscurantisme.......

http://www.education.gouv.fr/cid51058/cloture-des-etats-generaux-de-la-securite-a-l-ecole-discours-de-luc-chatel.html

 


Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Insécurité
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 17:27

 

 

 

Le CRS blessé par un pavé à Noisiel va un peu mieux

Romain, 33 ans, devait sécuriser la gare de Noisiel (Seine-et-Marne) lorsqu'il a été touché à la tête par un pavé jeté d'un immeuble, mercredi. Toujours plongé dans un coma artificiel ce vendredi matin, le policier montre des signes encourageants, selon les médecins.

 

« Des tueurs de flics »

Philippe Capon, secrétaire général du syndicat de police Unsa :

« Les gens qui font ça ont la volonté de tuer, juge le syndicaliste lui-même issu des CRS. Ce sont des tueurs de flics. Quand on jette un pavé du 5e étage comme ça, à moins d’être débile mental, on sait les dégâts considérables que ça peut faire. Et il y a eu préméditation. Nous demandons une répression à la hauteur des faits et que la justice ne tergiverse pas. »



voiture incendiée

115 voitures incendiées

chaque jour en 2010

 

Le phénomène des incendies de voitures, une exception française, est resté stable en 2010 avec 42.000 voitures brûlées, soit une moyenne de 115 par jour.

 

Apparue dans les années 1990 à Strasbourg, cette forme de délinquance

s'est développée au fil des ans pour devenir un symbole de l'insécurité dans les banlieues.

Ces incendies de voitures représentent la quasi-totalité des incendies volontaires en France et moins d'un sur cinq est élucidé par la police



 

Criminalité et délinquance constatées en France - Année 2009

Environ 4,7 millions de Français ont été victimes de vols et tentatives en 2009 et près de 1,2 million de violences physiques et sexuelles.


http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=104000449&brp_file=0000.pdf                                                                                                                                                                        

 
Les chiffres 2010 de la délinquance                                                                                                                                                                                                                   

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php/?id-video=MAM_3500000000014904_201101211008_F2&ids=vanv_S_SECURITE_POIN_1346771_00YJMG2N_210120111713_F3%3BMAM_3500000000014918_201101211356_F2%3BMAM_3500000000014906_201101211013_F2%3BMAM_3500000000014904_201101211008_F2&id-categorie=REPORTAGES_INFO_FRANCE


Prévenir la délinquance des jeunes : un enjeu pour demain - Rapport d'étape

RUETSCH Jean-Yves 
FRANCE. Secrétariat d'Etat à la justice


Paris ; Ministère de la justice 

L'étude confiée à Jean-Yves Ruetsch, responsable du "pôle prévention citoyenneté" à Mulhouse, présente 60 propositions se rapportant tout particulièrement à trois domaines: le soutien à l'exercice des responsabilités parentales, la réinsertion des jeunes exclus, ainsi que la professionnalisation des métiers. L'étude estime également nécessaire d'envisager la mise en place d'un outil spécifique pour améliorer l'évaluation des actions et les évolutions de la délinquance. Le rapport se prononce en faveur de la définition d'objectifs clairs permettant de construire une politique de prévention juvénile renforcée, renouvelée et susceptible de mobiliser tous les acteurs dans la même direction, tant aux niveaux national que local.

http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/cgi-bin/brp/telestats.cgi?brp_ref=104000093&brp_file=0000.pdf


La lutte contre la petite délinquance

On en parle souvent à Paris et en Ile de France, mais d'autres régions affichent des résultats plutôt encourageants, notamment, grâce à la vidéo protection qui a permis de limiter ces délits. A Strasbourg, la priorité a été donnée à la délinquance de proximité.
 

                                                                                                                                                                                                                                    


Illzach (68) - Quartier du Chêne Hêtre - Délinquance

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Insécurité
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 15:22



Entretien – Pourquoi la laïcité doit être défendue à Pessac, près de Bordeaux

M. Donnot est le président de l’Association de Défense de la Laïcité à Pessac, créée en janvier dernier. Nous sommes allés à sa rencontre pour savoir en quoi à Pessac, en Gironde, la laïcité est menacée.

Pourquoi avez-vous créé cette assocation ?

Nous voulions ainsi réagir à la décision de la municipalité d’attribuer un local public aux musulmans qui, sous la couverture d’un centre culturel, n’est qu’une salle de prière déguisée. C’est une violation directe de la loi de 1905 qui interdit formellement toute subvention à des organisations ayant des activités cultuelles et donner un bâtiment est considéré par la justice comme une subvention. Outre la violation de la loi c’est un préjudice direct à tous les contribuables pessacais car ces locaux situés aux Echoppes (avenue Jean Jaurès) auraient tout aussi bien pu être loués ou vendus et ainsi rapporter de l’argent à la commune. M. Benoît fait un cadeau qui coûte cher aux contribuables ! Les Pessacais et Pessacaises auraient peut-être aimer exprimer leur point de vue sur l’usage d’un tel bâtiment avant de le voir ainsi donné à des organisations confessionnelles suite à des « engagements » dont on ne sait pas grand-chose mais dont on peut aisément imaginer la contrepartie électorale…

Quoi qu’il en soit, l’ADLP pour protéger les intérêts des citoyens de Pessac (y compris ceux des Pessacais musulmans qui refusent de voir la mairie subventionner des organisations aussi sulfureuses que l’UOIF, proche de l’idéologie des Frères musulmans) veut faire annuler la décision municipale qui donne le local des Echoppes afin qu’il soit transformé en mosquée. C’est une décision totalement illégale et un abus de pouvoir.

Comment avez vous procédé ?

Tout d’abord en regroupant les citoyens de Pessac, et ils sont nombreux, qui voulaient réagir dans le cadre du droit et des institutions républicaines.
Nous avons donc crée une association 1901, et un de nos adhérents a déposé un déféré auprès du Préfet, qui est le premier échelon de jugement sur la légalité d’une décision municipale, lui demandant de suspendre la délibération du 17 décembre 2009 mettant à disposition ce local municipal. Nous avons eu une réponse confirmant qu’un projet de convention entre la mairie de Pessac et le centre culturel Averroès avait bien été reçu en préfecture. Le préfet ayant refusé implicitement de déférer la décision du 17 décembre, nous avons donc décidé de saisir le tribunal administratif d’une demande d’annulation pour excès de pouvoir.

Avez-vous utilisé d’autres moyens ?

Bien sur, nous avons organisé une distribution de tracts sur le marché de Pessac afin de sensibiliser les Pessacais à ce problème. Nous nous sommes rapprochés de l’association Riposte Laïque et préparons une conférence commune sur Pessac pour le printemps. Nous voulons travailler en réseau avec les nombreuses organisations « citoyennes » qui œuvrent dans ce sens : Vérité, Valeur et Démocratie, Résistance Républicaine ou encore les Identitaires.
Et surtout, nous possédons un site internet, ce qui nous permet de tenir au courant les Pessacais de l’avancée de notre travail mais aussi de recevoir des courriels de soutien. Vous trouverez sur ce site différents documents dont copie des délibérations municipales ainsi que le texte de la loi de 1905. Nous essayons de le tenir régulièrement à jour.

Comment fait-on pour vous contacter ?

Les gens qui veulent nous rejoindre peuvent nous envoyer un mail avec leurs coordonnées :
adlp33@hotmail.fr


Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Islam
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 14:10

 

Le Journal officiel a publié les comptes de SOS Racisme. SOS Racisme a reçu 579 000 euros de subventions publiques en 2009 alors que le montant des adhésions plafonne à 18 669 euros.


sos racisme comptes subventions

Le montant total des dons, adhésions et subventions à SOS Racisme

s’élève à  904 596  euros en 2009.

Les financements publics

  • 348 000 euros du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD) et de l’ Agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances (ACSÉ)
  • 80 000 euros du ministère de l’Éducation nationale
  • 46 000 euros du ministère de la Jeunesse et des Sports
  • 40 000 euros de la Mairie de Paris
  • 35 000 euros du Conseil régional d’Île-de-France
  • 30 000 euros du Conseil du développement de la vie associative (CDVA), géré par le Haut Commissariat à la Jeunesse.

Au total 579 000 euros sont tirés de la poche du contribuable. Soit 64% des recettes de l’ association.

Contre 18 669 euros pour les adhésions qui représentent 2% des recettes.

Ces montants ne tiennent évidemment pas compte des aides publiques allouées aux sections  locales de SOS Racisme …

Les comptes de SOS Racisme (certains frais sont plus que surprenants..)

 

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Immigration
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 21:11

Que signifie la polygamie d’un point de vue juridique ?

En droit français, la polygamie est le fait de contracter un second mariage sans avoir mis fin au premier. Elle est interdite par l’article 147 du Code civil : “On ne peut contracter un second mariage avant la dissolution du premier”. Tout contrevenant est punissable d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende (article 433-20 du Code pénal). Mais cette disposition ne concerne que les mariages civils et non les mariages religieux, qui ne sont pas nécessairement enregistrés sur les états civils. Le fait de vivre avec plusieurs femmes sans être marié avec elles n’est pas répréhensible par la loi.

 

Interdite en France, la polygamie est une réalité vécue par des milliers de familles.

Ces familles seraient près de 20.0001 (NDLR : 50 000 selon d’autres associations) en France selon la Commission nationale consultative des droits de l’homme. Entre épouses et enfants, près de 200.000 personnes seraient concernées. Mais aucun recensement ne permet de confirmer ces statistiques.

Pour ces femmes, le rêve s’est souvent brisé dès leur arrivée. « Dans les grandes villes africaines, les femmes d’un polygame vivent chacune dans un logement différent. Elles imaginent que ce sera pareil en France. La réalité, c’est un minuscule appartement qu’elles doivent toutes partager avec leurs enfants. D’autres ne savaient même pas que leur mari était polygame avant de venir ! », explique Isabelle Gillette-Faye, sociologue spécialiste des violences faites aux femmes.

Les maris s’enrichissent en détournant les aides sociales

La députée Chantal Brunel va nettement plus loin : « Pour cacher la polygamie, elles accouchent parfois sous une même identité et leurs maris s’enrichissent en détournant leurs aides sociales. » Elle va déposer une proposition de loi pour punir d’un an de prison et de 75.000 € d’amende les hommes qui imposent une vie commune à plusieurs femmes.

Mais pour la sociologue : « De plus en plus de jeunes femmes converties épousent religieusement un même homme et revendiquent cette polygamie. Ces femmes ont souvent chacune leur logement avec leurs enfants. C’est un phénomène beaucoup plus politisé, avec une religion instrumentalisée. »

Pour ces familles souvent jeunes où les épouses se déclarent parent isolé, le délit de polygamie est quasi impossible à prouver.

Source : France-Soir
1 : selon l’association Respect 93 il y aurait en France 50 000 familles polygames d’où seraient issus 500 000 enfants.

 

 

La polygamie peut-elle empêcher l’acquisition de la nationalité par le mariage ?

Oui, l’acquisition de la nationalité par le mariage peut être bloquée pour indignité ou défaut d’assimilation, y compris pour “situation effective de polygamie du conjoint étranger”. Mais dans un délai de deux ans (article 21-4 du Code civil).

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Islam
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 16:44

Régis Soubrouillard - Marianne | Lundi 29 Mars 2010 à 05:01 |

Dans Les yeux grands fermés, la démographe Michèle Tribalat pourfend la bien-pensance de rigueur en matière d'immigration: statistiques, mensongères, refus de considérer le coût de l’immigration, absence des débats. L’auteur s'inquiète de l'aveuglement complice des pouvoirs publics.

 

Le livre aurait pu s’appeler La face cachée de l’immigration. Celle que la France ne veut pas voir sous des prétextes aussi bienveillants que fallacieux. 

« Le modèle français » assimilationniste s’effondre sous nos yeux, et le pays s’interdit les analyses et débats scientifiques qui permettraient de regarder cette France en voie de « désintégration » en face.
 

Directrice de recherche à l’Institut national des études démographiques, et spécialiste de l'immigration, Michèle Tribalat tente de pallier cette lacune. La France ne dispose que des chiffres sur les entrées d’étrangers en provenance de pays n’appartenant pas à l’espace économique européen ou encore le solde migratoire qui indique la différence entre les entrants et les sortants, sans prise en compte de la nationalité.
 

Des statistiques au
 « doigt mouillé » selon la démographe mais surtout des statistiques politiquement convenables  puisqu’elles interdisent toute discussion sur le sujet du coût de l’immigration, le développement des mariages mixtes d’où « une ignorance généralisée et des difficultés à imaginer les politiques efficaces ».
Le syndrome orwellien
 « qui consiste soit à présenter sous un jour favorable des faits qui dérangent, soit à les dissimuler, soit à incriminer le porteur de mauvaises nouvelles ».


Michèle Tribalat donne des chiffres. Par exemple ceux des mariages célébrés à l’étranger qui échappent aux statistiques, et qui ces dernières années ont fortement progressé. Dans 56% des cas, ils aboutissent à une régularisation en France. Elle relativise l’apport des populations immigrées sur la fécondité ou le rajeunissement de la fécondation française. « Le coup de jeune est suspendu à la perpétuation de cette immigration et au fil du temps, les filles d’immigrées se trouvent en position d’avoir des enfants mais pas plus que les autres Françaises ». 

Suit une avalanche de chiffres. En 1999, en France, 14 millions de personnes étaient d’origine étrangère soit un quart de la population pour majorité originaires d’Europe du sud (5,2 millions) contre 3 millions d’origine maghrébine.
En Ile de France, la proportion des populations d’origine étrangère est passée de 16% à 37% entre 1968 et 2005.
A Blois, un tiers des jeunes sont d'origine étrangère, alors qu'ils n'étaient qu'un sur vingt à la fin des années 60 ; à Grigny, dans l'Essonne, 31 % des jeunes sont d'origine subsaharienne, soit trois fois plus qu'en 1990, ce qui constitue le record de France.

Les phénomènes de « concentration » s’additionnent. Ainsi la ségrégation sociale s’ajoute à la ségrégation ethnique. Dans le 18è arrondissement 37% des jeunes sont d’origine maghrébine, subsaharienne ou turque et 62% de leurs voisins sont de même origine. Autant de symptômes du déclin de la mixité que Michèle Tribalat assimile à des
 « stratégies d’évitement ». Un constat, qui impose la nécessité impérieuse de recourir à des données qualitatives : « Elles ont des implications politiques évidentes. Nul doute que les écoles où les petits camarades d’origine française se font rares nécessitent des investissements particuliers ».  

Sur un plan plus politique, Michèle Tribalat tente de démontrer comment les législations européennes, l’idéologie « droitdelhommiste », l’intrusion du pouvoir juridique et les fantasmes de gouvernance mondiale ont -presque- réduit à néant la marge de manœuvre migratoire française.
 « Puisque le migrant est le prototype du monde qui vient, il faut une instance supranationale qui s’ajuste à l’univers mondialisé du migrant ». C’est la soupe experte qu’on nous sert.   
Autre cible, le climat idéologique dans lequel s'élaborent les discours sur l'immigration à partir des sondages sur le racisme commandés par la Commission nationale consultative des droits de l'homme.


L'IMMIGRATION COMME SYMPTÔME D'UNE SOCIÉTÉ EN VOIE DE DÉSINTÉGRATION

Un conte de fée global que rien ne doit venir contester et surtout pas la statistique. Se basant sur des études britanniques, la démographe minimise l’argument selon lequel les immigrés sont indispensables à nos économies car « ils exerceraient les emplois que les natifs ne veulent pas faire ». Dans les années 2000, l’afflux massif d’immigrés en Angleterre n’a pas réduit le nombre d’emplois souffrant de pénuries. Il est resté voisin de 600.000 car l’immigration accroît à la fois la demande et l’offre de travail. La France s’interdit toute étude de ce type.

 

Michèle Tribalat au Monde : «Vérifiez vos chiffres sur l'immigration»

Michèle Tribalat, directrice de recherche à l’Institut national des études démographiques, et spécialiste de l'immigration, a été choquée du traitement sinon manipulateur du moins maladroit des chiffres par Anne Chemin, journaliste du Monde.....

http://www.marianne2.fr/Michele-Tribalat-au-Monde-Verifiez-vos-chiffres-sur-l-immigration_a183057.html?com#comments

 

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Immigration
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 15:21

Sénat - Vidéo 

Audition de commissionLes « années collège » dans les quartiers sensibles

Durée : 07:48

Date : 27/01/2011

Langue : Français

Intervenant(s) : TRIBALAT Michèle (Directeur de recherche, INED)

http://videos.senat.fr/video/videos/2011/video7471.html#

 


lexpress.fr

Michèle Tribalat: "les pouvoirs publics relativisent l'immigration"

 

Les Yeux grands fermés, de la démographe Michèle Tribalat, risque de susciter de vives empoignades. Pourfendant les idées reçues et un angélisme antiraciste de bon ton, la chercheuse analyse de manière iconoclaste le problème sensible de l'immigration.

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/michele-tribalat-les-pouvoirs-publics-relativisent-l-immigration_855913.html

Partager cet article

Repost0
Published by voxpop - dans Navigation dans le blog

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>