Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 09:23



« Il n’y a pas un seul combat qui soit supérieur à celui qu’on mène pour son pays » 

(Nicolas Sarkozy).

Tous les jours, nos soldats s’engagent – souvent au péril de leur vie –

pour défendre nos valeurs dans le monde.

Ces 5 années ont été marquées par de grands succès pour notre armée,

mais aussi par de grandes douleurs,

quand nos soldats ont dû payer du prix de leur vie leur engagement pour la France. 

De nos héros morts au combat, nous gardons le souvenir,

la solidarité pour leurs familles et l’hommage de la Nation portée par le Président de la République,

chef des armées. 


 

à tous ces hommes et ces femmes, à tous ces anonymes qui, chaque jour, loin de nous et en silence, risquent leur vie pour préserver les nôtres; ils sont plus que des exemples : des Héros !

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 23:28

La vague d'avril du baromètre politique TNS Sofres/Sopra Group pour Le Figaro Magazine vient confirmer la dynamique favorable à Nicolas Sarkozy observée tout au long du mois de mars. 

La cote de confiance de Nicolas Sarkozy en forte hausse

Le niveau de confiance accordé au Président sortant augmente de 7 points pour atteindre 33%, ce qui lui permet de retrouver le même niveau de confiance qu’en décembre 2009. Cette hausse est particulièrement sensible auprès des plus jeunes (+ 10 pts auprès des 18-24 ans), des cadres (+11 pts) et professions intermédiaires (+10 pts), des sympathisants du MoDem (+21 pts) et de ceux qui n’expriment pas de préférence pour l’un ou l’autre des partis (+11 pts).

 

Pour la première fois dans notre baromètre, Nicolas Sarkozy arrive en tête des souhaits de victoire, avec 26% de personnes interrogées déclarant spontanément qu’au fond d’elles-mêmes, elles aimeraient que Nicolas Sarkozy soit élu Président, soit une progression de 5 points par rapport à la dernière vague réalisée début février. François Hollande passe donc de justesse à la seconde place, avec 25% de citations (-2). Le Président candidat progresse aussi sur le pronostic de qualification, 84% des Français l’imaginant désormais qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle (+18). François Hollande est quant à lui stable, à 79% (+1).

De la même manière, le bilan de Nicolas Sarkozy comme Président de la République progresse de manière significative avec 45% de Français approuvant désormais son action, soit une hausse de 6 points en deux mois.

La présidentialité de Nicolas Sarkozy s’améliore également, 66% des Français considérant que l’actuel hôte de l’Elysée a bien l’étoffe d’un Président (+6). Tout se passe comme si les événements dramatiques de Toulouse et de Montauban, ouvrant une séquence régalienne inédite, avaient replacé Nicolas Sarkozy comme centre de gravité de la campagne présidentielle. Remarquons par ailleurs que 69% des Français ont approuvé l’attitude de Nicolas Sarkozy durant cette séquence, et 51 % concernant François Hollande.

Sur les autres dimensions de son image, Nicolas Sarkozy est stable, avec 47% estimant qu’il veut vraiment changer les choses (+2), 35% qu’il comprend bien les problèmes des gens (+1), alors qu’il inquiète toujours environ la moitié des Français interrogées (52%, -1).

Même s’il bénéficie toujours d’une bonne image, François Hollande enregistre une baisse significative

Avec 50% de Français déclarant qu’il a l’étoffe d’un Président, le candidat du Parti Socialiste enregistre une baisse de 9 points mais demeure le 2e candidat le mieux placé sur cette dimension, derrière l’actuel Président qui le devance tout de même de 16 points. De la même manière, il fait toujours parti des candidats qui comprennent le mieux les problèmes des gens (58%, -2, un score qui le place en 2e position derrière François Bayrou, 62%), ou qui incarnent le plus le changement, même s’il subit une baisse de 8 points sur cet item (à 57%, le plaçant en 3e position). Enfin, davantage de Français le trouve inquiétant, à 36% (+5) même s’il compte toujours parmi les candidats qui inquiètent le moins les personnes interrogées, avec Eva Joly (27%, -2) et François Bayrou, (22%, +4).

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 18:42

le régime de l'auto-entrepreneur est la mesure préférée des français !

Parmi les réformes du quinquennat de N. Sarkozy, sont approuvées par les Français la création du régime d’auto-entrepreneur (73%), la réforme du service minimum dans les transports (68%), du RSA (64%) et du Grenelle de l’environnement (63%).

La création du régime de l'auto-entrepreneur est ainsi LA MESURE LA PLUS PLEBISCITEE du quinquennat de Nicolas Sarkozy, y compris par des sympathisants de gauche, selon un sondage TNS Sofres rendu public dimanche 04 Mars 2012 sur Canal+.

  • 80% des sympathisants UMP approuvent la création du régime d'auto-entrepreneur
  • 71% des sympathisants de gauche approuvent la création du régime d'auto-entrepreneur
  • Seuls 17% des français désapprouvent cette mesure...

Ils sont près de un million à s'être lancés dans l'aventure et la moitié d'entre eux ont réalisé 4,3 milliards d'euros de chiffres d'affaires l'an dernier. Chaque autoentrepreneur a réalisé un chiffre d'affaires moyen de 9 300 euros par an. Une révolution fondée sur l'autonomie et la liberté individuelle à l'égard de toutes les contraintes : trois clics sur internet et vous voilà votre propre patron. Ce "changement de société" , comme l'a dit Nicolas Sarkozy , est né de la nécessité de sortir de la rigidité des 1500 pages du code du travail. Un outil anti-travail, créateur de chômage. Il a fallu contourner ces dispositions rouillées pour pouvoir libérer l'initiative.

Eh bien cette libération est maintenant contestée par les centrales syndicales, par certaines corporations et à leur suite par François Hollande, par idéologie : on ne touche pas à un code du travail inscrit dans le marbre pour l'éternité !

 

Pour faire bonne mesure en taxant lourdement les entreprises il porte atteinte à leur capacité d'investissement !

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 18:18

 

 

Oui, le peuple français est en train de déjouer tous les pronostics, tous les scénarios écrits à l’avance. Le peuple français est en train de montrer qu’il est libre et indomptable.

Alors que Nicolas Sarkozy a été attaqué comme jamais par une opposition haineuse et revancharde, alors que le petit monde des commentateurs considérait que l’élection présidentielle était déjà jouée, alors que l’opposition se répartissait déjà les postes, un immense élan populaire se lève dans toute la France pour soutenir le Président de la République.

Pour donner corps à cet élan populaire, Nicolas Sarkozy invite la majorité silencieuse à se réunir pour un grand rassemblement national:

Le dimanche 15 avril 2012, à partir de 14h, Place de la Concorde, à Paris 8ème.

A sept jours du premier tour, au cœur de la Capitale, sur cette place qui appartient à tous les Français, Nicolas Sarkozy nous réunit pour manifester notre amour de la France, notre refus du déclin et du repli, notre volonté de sortir de la crise pour construire ensemble la France forte.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 09:02
  • 6 avr. 2012
  • Le Figaro
  • par Paul-henri du Limbert
Sarkozy et la vraie vie

À trop écouter les socialistes décliner leur programme, on finissait par s’habituer à l’idée saugrenue que la France était seule au monde.

« Crise ? Quelle crise ? » , en quelque sorte. Certes, François Hollande ne le dit pas de façon aussi caricaturale, mais son projet repose malgré tout sur une vision assez rose de la réalité. Une seule mesure, parmi tant d’autres, résume cet état d’esprit : le retour à la retraite à 60 ans. Tous les pays européens ont repoussé l’âge légal de départ à la retraite ? Grand bien leur fasse, la France fera le contraire ! Hier, Nicolas Sarkozy a rappelé à son rival la dure réalité des choses. La vraie vie, en quelque sorte. Celle que vivent tous ceux qui, en Europe, dirigent aujourd’hui des États ou des gouvernements. Peu importe d’ailleurs leur couleur politique, tous sont contraints par la nécessité de réformer du sol au plafond. Tous savent que l’heure n’est pas aux facéties budgétaires, aux dépenses nouvelles ou aux « emplois d’avenir ». Ni à la « démondialisation » chère à Arnaud Montebourg et Jean-luc Mélenchon. Le regain de tension au sein de la zone euro sert d’évidence la démonstration de Nicolas Sarkozy. Parce que la crise s’était calmée depuis quelques semaines, certains pensaient que le pire était derrière nous, ou que l’on s’était fait un peu trop peur. Il n’en est évidemment rien puisque tout reste à faire. Chaque pays, donc la France, doit s’atteler à la grande remise en ordre de ses finances publiques, ce qui passera par des économies sans précédent, et donc des réformes d’envergure. Or, même en cherchant bien dans tous les recoins, on ne trouve pas dans le programme de François Hollande le début d’un grand souffle réformateur qu’avait su trouver, en son temps, Gerhard Schröder, et dont l’allemagne récolte aujourd’hui les fruits. C’est un projet défensif, alors que la situation commande d’être offensif. Cinq ans après, la réforme est encore et toujours du côté de Nicolas Sarkozy. Cela tombe bien, puisque la crise a fait de la réforme non plus une option parmi d’autres mais une obligation.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 21:25

Discours de Nicolas Sarkozy lors du rassemblement des jeunes pour la France forte, samedi 31 mars 2012.

 

Nicolas Sarkozy le sait : la jeunesse de France ne demande qu’une seule chose : qu’on lui fasse confiance, qu’on lui permette d’être responsable, de prendre son destin en main, de mener à bien ses propres projets, sans lui demander toujours des garanties qu’elle ne peut pas donner avant même de se lancer.

Zoom sur une proposition clé : une « banque de la jeunesse » pour une jeunesse libre de s’engager et d’entreprendre
>>>>  Voir

http://www.lafranceforte.fr/actualites/zoom-sur-une-proposition-cle-une-banque-de-la-jeunesse-pour-04022012

 

Sarko jeunes 1

Sarko-jeunes-2.jpg

Sarko-jeunes-3.jpg

Sarko-jeunes-4.jpg

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 17:04

L'éditorial d'Étienne Mougeotte.

À trente-cinq jours du 6 mai, Nicolas Sarkozy est en mesure de pouvoir l'emporter.

Qui aurait pu l'imaginer, il y a encore un mois, quand François Hollande disposait d'un avantage dans les sondages jamais enregistré depuis la campagne présidentielle du général de Gaulle en 1965.

Cet inouï retournement de tendance est naturellement la conjugaison de plusieurs éléments.

En gérant au cordeau les dramatiques événements de Toulouse et Montauban, Sarkozy a prouvé, ce qu'on savait déjà depuis le drame de la maternelle de Neuilly il y a dix-neuf ans, qu'il dispose d'un sang-froid, d'un esprit de décision et d'une autorité indispensables pour gérer des crises aiguës.

Toutes qualités essentielles pour un président confronté à la dure réalité du monde d'aujourd'hui.


Souvenons -nous :

Le jeudi 13 mai 1993 à 9h27, un homme vêtu de noir, la tête cachée par un casque de motard et une cagoule, fait irruption dans la classe maternelle N8 du groupe scolaire Commandant Charcot, à Neuilly-sur-Seine.

Cet homme, armé d'un pistolet d'alarme et d'explosifs, menace de faire sauter la salle s'il n'obtient pas une rançon de cent millions de francs (environ 15 millions d'euros). Ces menaces sont rendues crédibles par ses démonstrations passées car il avait pris soin, auparavant, de faire sauter plusieurs poubelles en y laissant volontairement une signature. Ses otages, 21 enfants et leur institutrice, Laurence Dreyfus, sont donc menacés. Le RAID est rapidement dépêché sur les lieux. Les enquêteurs cherchent à identifier le preneur d'otages, mais ils n'y parviendront pas avant la fin de la prise d'otages. L'homme n'est alors connu que sous le nom de « Human Bomb » (« Bombe humaine ») ou « HB », qu'il s'est lui-même donné.

De nombreux médias couvrent l'évènement. Des journalistes campent devant l'école. La prise d'otages devient un évènement national. Nicolas Sarkozy, à l'époque maire de Neuilly-sur-Seine - ainsi que ministre du Budget et porte-parole du gouvernement - intervient dans les négociations pour que Schmitt relâche des enfants ; on le voit à la télévision sortir de l'école un enfant dans les bras.



Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 10:14



C'est un syndicaliste, François Chérèque, qui a le courage de le rappeler : un quart du déficit de l'assurance-chômage (Unedic) "provient des intermittents du spectacle, qui ne représentent que 4 % des cotisants", souligne le patron de la CFDT. "Sur les dix dernières années, le déficit cumulé du régime des intermittents s'est établi à un montant proche de l'endettement total du régime d'assurance-chômage (9,1 milliards d'euros à la fin 2010)", relevait la Cour des comptes en février. Les modalités d'indemnisation du chômage, dérogatoires, sont extrêmement favorables. Pour faire court :

 

>>>>  voir  :   une durée de travail requise inférieure ainsi que des montants et des durées d'allocation supérieures à n'importe quel autre salarié. 

 

Une façon déguisée de subventionner la politique culturelle, dit-on. Une aubaine, surtout, pour certains patrons peu scrupuleux du secteur qui font payer en partie comédiens ou techniciens par les autres salariés et les autres entreprises, via leurs cotisations chômage. Pour revoir ce système, la CFDT devra affronter d'autres syndicats, CGT en tête, très présente chez les intermittents. Il lui faudra pour cela non seulement s'allier avec le patronat mais aussi être soutenue par le pouvoir politique, face aux annulations de festivals et autres protestations plus ou moins folkloriques - et plus ou moins pacifiques - qui ne manqueront pas d'éclore.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 09:37

Le chef de l’état a écrit aux responsables de L’UOIF avant le congrès du Bourget.

« Tous ceux qui tiendront des propos contraires aux valeurs de la République seront instantanément mis dehors du territoire »

 

  • 4 avr. 2012
  • Le Figaro
  • JEAN-MARIE GUÉNOIS

 

Nicolas Sarkozy enfonce le clou contre l’extrémisme musulman. Lundi soir, lors de son meeting à Nancy, il avait déjà lancé une première salve: «J’adresse un avertissement très clair qui doit être bien entendu : tous ceux qui tiendront des propos contraires aux valeurs de la République seront instantanément mis dehors du territoire de la République française. Il n’y aura pas d’exception, il n’y aura aucune indulgence. » Précisant aussitôt «sur le territoire de la République française, on considère que les hommes et les femmes sont à égalité » . Dans le domaine médical : «quand on va à l’hôpital (…)même médecin pour les hommes et pour les femmes» . À la piscine, «mêmes horaires pour les hommes et pour les femmes» . Dans les cantines scolaires, « mêmes menus pour les enfants de la République laïque» . Le candidat avait conclu sur ce point « C’est la France ! Nous resterons ouverts mais personne ne nous fera changer là-dessus parce que c’est le socle de la démocratie française. »

LAHCÈNE ABIB/SIGNATURESUne conférence de l’islamologue et théologien Tariq Ramadan, le 23 avril 2011 au congrès de L’UOIF.

Mardi après-midi, c’est le président de la République, cette fois, qui a adressé une lettre au président de l’union des organisations islamiques de France (UOIF) à deux jours de son congrès annuel, au Bourget, du 6 au 9 avril. Et aux lendemains de l’interdiction, imposée par le gouvernement à six prédicateurs musulmans (internationalement connus) de venir prendre la parole à la tribune de ce congrès. Et, après le coup de filet contre la bande des «Cavaliers de la fierté» (lire ci-contre).

Dans sa lettre, rendue publique mardi après-midi, le président de la République insiste une nouvelle fois : «Je vous le dis avec la plus grande fermeté : je ne tolérerai pas que puissent s’exprimer au cours d’une manifestation publique organisée sur le sol français les porteurs de messages d’appels à la violence, à la haine, à l’antisémitisme, qui constituent des attaques insupportables contre la dignité humaine et les principes républicains. » Prévenant L’UOIF: «Les congressistes que vous réunirez dans quelques jours au Bourget doivent en être convaincus. »

Nicolas Sarkozy répondait en fait à une lettre du président de L’UOIF, Ahmed Jaballah, datée du 27 mars, qui le remerciait de «ne pas avoir fait d’amalgame» avec la communauté musulmane après les tueries de Montauban et de Toulouse par Mohamed Merah. «Vous relevez, écrit le président de la République, et je vous en remercie, que j’ai refusé de faire un amalgame entre l’immense majorité des musulmans qui souhaitent vivre paisiblement en France dans le respect des lois, et ceux qui par leur prêches, leurs discours, leurs écrits appellent à la haine et au viol des valeurs et des lois de la République. »

Mais, tout en donnant acte au président de L’UOIF de sa «volonté d’écarter » de son mouvement «les extrémistes qui instrumentalisent l’islam » et de «ne pas donner de tribune à de tels prédicateurs » , il l’a assuré «de [son] extrême vigilance » pendant le déroulement du congrès. Car Nicolas Sarkozy ne partage pas l’avis de ce responsable musulman à propos de Youssef al-qaradawi, qui devait être l’un des invités controversés. «Ce prédicateur, objecte le président de la République, réserve aux femmes un traitement dégradant, défend l’excision, fait de l’homosexualité un crime.» Il justifie les «attentats suicides en Palestine » et qualifie «la Shoah de “châtiment divin”» .

Interrogés hier soir, les responsables de L’UOIF, qui venaient de recevoir la lettre de l’élysée, réservaient encore leur réponse à ce courrier sans précédent.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Insécurité
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 22:26
8 propositions pour une Justice plus ferme, plus forte, plus juste
03 avril 2012

 

C’est à l’Institut pour la Justice, ce samedi 31 mars, que Nicolas Sarkozy est venu décliner son projet pour une Justice plus forte et plus juste, qui replace la victime au centre son institution : « Mon objectif, c’est replacer la victime au centre de l’institution judiciaire. Je veux restaurer le lien de confiance entre le peuple français et sa justice ».



Voir le détail des propositions 

http://www.lafranceforte.fr/actualites/8-propositions-pour-une-justice-plus-ferme-plus-forte-plus-juste-04032012?utm_source=SIM&utm_medium=email&utm_campaign=20120403+Thematique+-+Justice&utm_content=20120403+Thematique+-+Justice&utm_term=Texte+propositions&spl=0

L'action de Nicolas Sarkozy depuis 2007

 

http://www.lafranceforte.fr/bilan/justice

 

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Politique

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>