Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 21:22
| Un commentaire

A l’heure où la France, faute de moyens, ferme des maternités, la ministre de la Santé souhaite ouvrir des salles de shoot pour les toxicomanes ! Décidément, Marisol Touraine, qui vient d’engager par ailleurs un bras de fer tout à fait inutile contre les médecins et leurs dépassements d’honoraires, ne cesse de se tromper de priorités.

Depuis une dizaine d’années, le nombre d’overdoses en France a considérablement diminué. Il est quatre fois inférieur à celui de l’Allemagne et six fois moins important qu’au Royaume-Uni. Les cas de contamination par VIH ont, dans le même temps, chuté spectaculairement. Des progrès dus à la lutte intense menée dans notre pays contre le trafic et l’usage de stupéfiants : les infractions liées à la prise d’héroïne ont, par exemple, baissé de 75 %.

Beaucoup reste à faire quand on sait que la drogue est au cœur de l’économie souterraine de nombreuses cités de banlieue. Et à l’origine de la violence qui y règne. Mais ce sont là des raisons de plus pour ne pas relâcher l’effort.

L’ouverture de salles de shoot ne peut qu’inciter les toxicomanes à continuer...

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 18:23
À SAINT-ÉTIENNE-DE-SAINT-GEOIRS  ( ISERE) en ce dimanche 21 octobre 2012Plus de 500 militants  ont acclamé
Jean-François Copé

 

COPE-ST-GEOIRS 2226

COPE-ST-GEOIRS 2231

 

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 16:46

 

Si vous avez des difficultés à visualiser ce message correctement, cliquez-ici

Maurice Boisart "MERCI ET BRAVO !"
Ce sont les premiers mots de Maurice Boisart, en exclusivité pour les membres de l'Institut Pour la Justice.
MERCI aux 500 000 citoyens engagés !Et VOUS EN FAITES PARTIE. ! Comme beaucoup de Français, vous avez été révolté par la condamnation du Maire de la ville de Cousolre. Rappelons-nous que Maurice Boisart a été trainé devant un tribunal, comme un délinquant, pour avoir donné une gifle à un jeune voyou particulièrement menaçant à son égard et nuisible à la tranquilité de la commune.
BRAVO pour votre mobilisation !Sans VOTRE ACTION ET VOTRE SOUTIEN sans précédent, la décision de Cour d'Appel aurait pu être bien différente.
Maurice BoisartVoir la vidéo de remerciement
VOUS AVEZ FAIT LA DÉMONSTRATION QU'IL EST POSSIBLE DE REFUSER UNE JUSTICE ABSURDE ET À DEUX VITESSES !
La relaxe de Maurice Boisart est une grande victoire. Plus que jamais, votre soutien est indispensable pour créer les succès de demain. Maurice Boisart


Institut pour la Justice

Institut pour la Justice - 140 bis, rue de Rennes - 75006 Paris
www.institutpourlajustice.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 13:56

 

 

Mercredi soir seront dévoilées les statistiques des inscrits à Pôle emploi fin septembre et on devrait tous en faire des tonnes. Comme le philosophait - à raison - François Fillon en 2002 après son installation rue de Grenelle, "il ne sert à rien de commenter les statistiques mensuelles car, en intégrant la marge d'erreur, une baisse peut se transformer en hausse et réciproquement. Seules comptent les tendances sur trois ou six mois." Dont acte… Concentrons-nous donc sur les tendances. Depuis le début de l'année, le cumul des hausses mensuelles donne le tournis: +162.600 chômeurs en catégorie A (sans aucune activité), +241.200 en A, B et C (inclus les chômeurs en activité réduite), +223.000 toutes catégories confondues. Soit entre 2 et 5 fois plus que sur les huit premiers mois de 2011 et 2010. Au total, près de 5,1 millions de personnes sont inscrites à Pôle emploi en France métropolitaine. Et on frôle les 5,4 millions si on intègre les départements d'outre-mer. Un record!

François Hollande n'est bien sûr pas responsable de cette accélération du chômage même si la progression enregistrée depuis son élection en mai est vertigineuse (+122.100 en A et +176.100 en A, B et C). Ses troupes chargent l'exécutif précédent et les entreprises d'avoir différé les plans sociaux après la présidentielle. "Entre le jour où un plan social est annoncé, un plan de licenciement est annoncé, et le jour où les chômeurs sont inscrits à Pôle Emploi, il se passe des mois et des mois, explique Michel Sapin. Donc c'est quelque chose de très lent et avec des effets négatifs pendant longtemps." Un argument qui ne tient pas une seconde la route: les inscriptions à Pôle emploi après un licenciement économique ne représentent tendanciellement que 2,5% des motifs d'entrée à Pôle emploi et naviguent, chaque mois, entre 12.000 et 13.500. Mieux, les licenciés économiques bénéficient en grande majorité de contrats d'accompagnement spécifiques qui font basculer leurs bénéficiaires en catégorie D, dont les pouvoirs publics ne commentent jamais. Passons… La vraie raison tient en un seul mot: la crise, qui conduit les entreprises à détruire des emplois (-22.400 au 2e trimestre 2012 et -39.500 sur un an) et à ne pas recruter (les déclarations d'embauche ont chuté de 4,7% entre mars et juin, pour le 3e trimestre d'affilée). Et ce, alors que la population active continue d'augmenter (de 150.000 par an) à l'inverse de l'Allemagne qui perd, chaque année, 100.000 actifs.

Résultat, faute de croissance, le chômage augmente inexorablement. Et il devrait continuer à le faire jusqu'à la fin 2013. Michel Sapin ne s'est d'ailleurs pas caché derrière son petit doigt dimanche pour le reconnaître: "les chiffres du chômage seront mauvais pendant encore plusieurs mois. Il ne s'agit pas de changer de président de la République ou de premier ministre pour que les choses s'inversent". D'après l'Unedic, la France comptera 181.300 chômeurs (ABC) de plus l'année prochaine, à ajouter aux +307.900 attendus sur tout 2012. Soit pas loin d'un demi-million de chômeurs supplémentaires en seulement deux ans et autant, peu ou prou, que lors de l'hécatombe de 2009. Quant aux destructions d'emploi, elles ne devraient ralentir que fin 2013 mais dépasser les 129.400 sur les deux années.

En l'absence d'une stratégie efficace de croissance, de réformes sur le marché du travail - François Hollande a renvoyé cette question aux partenaires sociaux qui doivent boucler une négociation incertaine d'ici à la fin de l'année - et d'une ligne claire en matière de compétitivité (cf. les enterrements répétés du rapport Gallois avant sa publication), le gouvernement n'a d'autres choix pour limiter la casse que de se replier sur le bon vieux traitement social du chômage qui a tant fait ses preuves dans le passé: +120.000 contrats aidés non marchands débloqués en urgence la semaine dernière en plus des 320.000 déjà budgétés pour 2012 ; recrutement à compter du 1er novembre de 150.000 emplois d'avenir ; présentation le 12 décembre du projet de loi visant à créer 500.000 contrats de génération d'ici à la fin du quinquennat…

Bref, plusieurs milliards d'euros de dépenses supplémentaires (pour l'heure largement non budgétées) qui n'ont d'autre objectif que de limiter la progression folle du chômage dans les 18 mois à venir. La limiter, mais ne pas l'inverser…

 

Par   Marc Landré
Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 07:56

 

  • 22 oct. 2012
  • Le Figaro
  • PROPOS RECUEILLIS PAR BERTILLE BAYART

Nani Beccalli, à la tête des activités européennes du géant américain, met en garde contre les signaux négatifs que la France envoie aujourd’hui aux investisseurs étrangers.

LES INVESTISSEURS RECHERCHENT UN ENVIRONNEMENT POSITIF, SINON C’EST LE CAPITAL QUI S’ENFUIT. LA FRANCE N’EST PAS UNE ÎLE
Votre pays a des réformes à mener pour être plus compétitif. notamment concernant son marché du travail et son système de retraites NANI BECCALLI, RESPONSABLE DES ACTIVITÉS DE GE EN EUROPE

General Electric est un géant. Le conglomérat américain, qui emploie 300 000 personnes dans le monde et pèse plus de 230 milliards de dollars en Bourse, est un des plus grands industriels de la planète dans ses principaux métiers (énergie, aviation et transports, santé, finance…). Le groupe a publié vendredi un bénéfice net trimestriel de 3,5 milliards de dollars (+8,3 %). LE FIGARO. - General Electric est un géant mondial, très présent en Europe et dans de nombreux métiers.


;......... Dans cette carte d’Europe que vous venez de dessiner, où placez-vous la France ?

Pour être honnête, la France m’inquiète un peu. Depuis la transition politique, votre pays envoie des signaux qui n’encouragent pas l’investissement, et qui, vu de l’étranger, n’en font pas le pays où il faut être. Si j’avais une recommandation à faire, ce serait que la France fasse très attention aux messages qu’elle est en train de faire passer, au sentiment général qu’elle est en train de créer à son sujet. Bien sûr, il ne s’agit parfois que de grands titres dont les médias étrangers se font l’écho allègrement. Mais la façon dont sont abordés des sujets comme le travail, la retraite, les revenus individuels, créent de l’inquiétude. Les investisseurs, qu’ils soient financiers ou industriels, recherchent un environnement positif, sinon c’est le capital qui s’enfuit. La France n’est pas une île. Cela a-t-il des conséquences pour GE en France ? La France est notre deuxième pays en Europe. Nous y employons 11 000 personnes, dont 7 500 environ dans nos huit usines. Nous exportons, selon nos métiers, 70 à 95 % de notre production. Nous y avons notre plus grande jointventure dans le monde, celle formée avec Snecma. Belfort est notre deuxième site industriel dans le monde pour la fabrication de turbines. GE a fortement investi ici, avec le rachat de Converteam l’an dernier, et de nouveau à Belfort cette année, avec l’aide de la région, d’ailleurs. Nous n’avons nullement l’intention de remettre en cause tout cela, mais l’environnement actuel nous rend très prudents pour nos futurs investissements en France. Nous serons attentifs aux décisions qui seront prises, aux réformes qui seront mises en place. Que pensez-vous du débat actuel sur la compétitivité ? La France a des réformes à mener pour être plus compétitive, notamment concernant son marché du travail et son système de retraites. ;....

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 22:06

Sommes-nous disposés à accepter le désastre ?

 


Mots clés : 

Par Mathieu de TaillacMis à jour le 18/10/2012 à 22:10 | publié le 18/10/2012 à 21:42 Réactions (298)
Lagerfeld: «J'aime beaucoup (la princesse) Letizia».
Lagerfeld: «J'aime beaucoup (la princesse) Letizia». Crédits photo : ALEXANDER KLEIN/AFP

Le couturier accorde une interview choc au magazine Marie Claireespagnol à paraître ce vendredi. Il s'en prend à François Hollande, et critique l'industrie française.

Correspondant à Madrid

François Hollande est un «imbécile», José Luis Rodríguez Zapatero «désastreux» et le roi d'Espagne, coupable de «bêtises»… Dans une interview au magazine Marie Claire espagnol, à paraître vendredi, le couturierKarl Lagerfeld attaque plusieurs personnalités françaises et espagnoles.

Selon les extraits publiés jeudi soir sur le site internet du quotidien El Mundo , Lagerfeld ne mâche pas ses mots à l'égard du président français. «C'est un imbécile, dit-il, il sera aussi désastreux que Zapatero. Hollande déteste les riches. C'est un désastre. Il veut les punir, et bien sûr, ils s'en vont, personne n'investit. Les étrangers ne veulent plus investir en France, et ça ne peut pas marcher comme ça».

«Qui achète des voitures françaises? Pas moi!»

À en croire le créateur, l'industrie française serait au bord du désastre. «La France, en dehors de la mode, des bijoux, des parfums et du vin, n'est pas compétitive. Le reste des produits ne se vend pas», affirme Karl Lagerfeld. «Qui achète des voitures françaises? Pas moi!» dit-il.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 16:59

 


Commission d’Organisation et de Contrôle des Opérations Electorales

Le Président

 

Chers adhérents, Chers Amis,

Le Congrès du 18 novembre prochain constituera un grand moment pour l’expression de la démocratie au sein de notre famille politique. Vous serez appelés à vous prononcer sur trois scrutins.


Quels votes ?

1. Vote pour la nouvelle équipe dirigeante.

La Commission d’organisation et de contrôle des opérations électorales a enregistré deux candidatures :
la liste de Jean-François COPÉ (président), avec Luc CHATEL (vice-président délégué) et Michèle TABAROT (secrétaire générale) ;
la liste de François FILLON (président), avec Laurent WAUQUIEZ (vice-président délégué) et Valérie PECRESSE (secrétaire générale).

Retrouvez les professions de foi des candidats en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://www.u-m-p.org/congres-de-lump/professions-de-foi-des-candidats

2. Vote pour les Mouvements.

Pour la première fois de son histoire, l’UMP va permettre la constitution de mouvements en son sein. A cet effet, la Commission d’organisation et de contrôle des opérations électorales a validé six candidatures :
« France moderne et humaniste » www.fmh-ump.fr ;
« La Boîte à idées, la motion anti divisions ! » www.boite-idees-ump.fr ;
« La Droite populaire » www.ladroitepopulaire.fr ;
« La Droite Forte – Génération France Forte 2017 » www.ladroiteforte.com ;
« La Droite sociale avec Laurent WAUQUIEZ : défense des classes moyennes – lutte contre l’assistanat » www.droitesociale.fr ;
« Le Gaullisme, une voie d’avenir pour la France » www.gaullistesenmouvement.org.

Retrouvez les déclarations de principe des mouvements en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://www.u-m-p.org/congres-de-lump/declarations-de-principe-des-mouvements

3. Vote sur la Charte des valeurs.

Le Bureau politique a considéré que, dix ans après sa création, l’UMP devait renouveler son attachement à la Charte des valeurs. C’est donc ce texte, mis à jour au cours de l’été par un groupe de travail issu du Bureau politique, qui est soumis à votre approbation.

Retrouvez le texte de la Charte des Valeurs en cliquant sur le lien ci-dessous :
http://www.u-m-p.org/congres-de-lump/charte-des-valeurs

Comment voter ?

Vote à l’urne dans les fédérations :
Les adhérents de métropole ainsi que ceux de Nouvelle-Calédonie, Mayotte et Wallis et Futuna voteront à l’urne dans des bureaux de vote organisés par leurs fédérations respectives. Conformément à nos statuts et au règlement intérieur, la liste électorale est composée :
- des adhérents 2011 qui pourront se mettre à jour de cotisation 2012 jusqu’au jour du vote ;
- des adhérents 2011 qui ont déjà renouvelé en 2012 ;
- des nouveaux adhérents 2012 (ayant adhéré entre le 1er janvier et le 30 juin 2012 inclus).

Seuls les adhérents à jour de cotisation 2012 pourront donc voter. Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez renouveler votre adhésion :
- dès à présent en cliquant sur le lien suivant : http://www.u-m-p.org/adherer
- par courrier en téléchargeant la page d’adhésion sur le lien suivant : http://www.u-m-p.org/sites/default/files/media/documents/2012-06_adhesion_0.pdf
- le jour du vote par chèque exclusivement

A noter : Il est vivement recommandé aux adhérents 2011 qui n’ont pas encore réglé leur cotisation 2012 de se mettre à jour le plus tôt possible afin de faciliter l’actualisation de leur situation sur la liste électorale. La date limite pour renouveler à distance (envoi direct au Siège national du chèque par voie postale ou paiement sur internet) est fixée au 7 novembre 2012 en raison des délais de traitement. A compter de cette date, les électeurs, qui souhaiteraient renouveler leur adhésion, ne pourront le faire que dans leur bureau de vote, le jour du scrutin, en remettant un chèque du montant de la cotisation et un bulletin de renouvellement. Il est rappelé que tout paiement de la cotisation en espèces est interdit.

La liste complète des bureaux de vote sera publiée dans le numéro spécial du Magazine de l’Union consacré au Congrès et sur le Site Internet de l’UMP.

Procuration : Tout électeur peut voter par procuration. Il doit alors remplir le formulaire de procuration téléchargeable sur le site internet de l’UMP (http://www.u-m-p.org/congres-de-lump/formulaire-de-procuration), y joindre une copie d’une pièce d’identité en cours de validité et, le cas échéant, le bulletin de renouvellement et le chèque de cotisation. Ensuite, il doit confier le tout à un autre électeur du même bureau de vote remplissant les conditions décrites ci-dessus. Un électeur ne peut être porteur que d’une seule procuration.

Vote par correspondance : 
Les adhérents établis hors de France ainsi que ceux des fédérations d’Outre-Mer (hormis la Nouvelle-Calédonie, Mayotte et Wallis et Futuna) voteront par correspondance.

Un kit complet de vote sera adressé à chaque électeur avec une note explicative. Les votes par correspondance devront parvenir au plus tard le samedi 17 novembre, avant le dernier passage du facteur. Par conséquent, en raison des délais d’acheminement du courrier, l’électeur devra envoyer son vote suffisamment tôt pour espérer le voir arriver avant cette date limite.

A noter : Conformément aux dispositions du guide électoral validé par le Bureau politique, je vous rappelle que seuls peuvent participer au vote par correspondance les adhérents 2011 qui doivent se mettre à jour de cotisation 2012 au plus tard le 7 novembre 2012, les adhérents 2011 qui ont déjà renouvelé en 2012 et les nouveaux adhérents 2012 (ayant adhéré entre le 1er janvier et le 30 juin 2012 inclus). Pour les adhérents 2011 qui ne sont pas encore à jour de cotisation en 2012, le renouvellement de leur adhésion doit impérativement être effectué sur le site internet de l’UMP, au plus tard le 7 novembre 2012. Si vous ne l’avez pas déjà fait, vous pouvez donc renouveler votre adhésion dès à présent en cliquant sur le lien suivant : http://www.u-m-p.org/adherer.

Enfin, je vous rappelle que vous trouverez également tous les renseignements relatifs à l’organisation du Congrès (textes applicables, calendrier, professions de foi des candidats, déclarations de principe des mouvements, charte des valeurs…) sur le site internet de l’UMP (http://www.u-m-p.org/congres-de-lump/accueil).

Je compte sur chacun d’entre vous pour faire de ce Congrès une très belle réussite démocratique.

Bien fidèlement,

Patrice Gélard
Président de la Commission d’Organisation et de Contrôle des Opérations Electorales

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 16:35

 

 

http://www.jeanfrancoiscope.fr/wordpress/

 

 

Banniere2-mail-COPE

Madame, Monsieur,
Chers amis,

J'aurai le plaisir de venir à votre rencontre :

Dimanche 21 octobre à 11 heures
à Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs
Salle des Spectacles
Place Rose Valland
(à coté de la Mairie)

Nous aurons ainsi l'occasion d'échanger sur l'actualité politique et sur mon engagement en faveur de notre parti.

Par ailleurs, je vous informe qu'un transport collectif au départ de la gare routière de Grenoble est mis à la disposition des personnes non véhiculées. Pour plus d'informations, contactez Alexandre Roux au             07.78.03.90.93       ou par courriel.

Dans l'attente du plaisir de nous retrouver dimanche, soyez assurés, Madame, Monsieur, Chers amis, de mes sentiments dévoués

Jean-François Copé

Afin de confirmer votre présence, merci d'adresser un courriel en cliquant ici.


Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 07:43
LES ÉDITOS DE JEAN FRANÇOIS COPÉ 
    
La République ne doit pas être diluée dans le communautarisme
La République ne doit pas être diluée dans le communautarisme

La gauche doit cesser de jouer avec le feu du communautarisme. Lorsqu'elle était dans l'opposition elle a refusé de voter l'interdiction du voile intégral. Depuis qu'elle est dans la majorité, elle a abrogé, de manière absurde, tous les dispositifs que Nicolas Sarkozy avait mis en place pour maîtriser l'immigration et favoriser l'intégration.

Ne tombons pas dans le piège que nous tend Manuel Valls. Devant les médias, le Ministre de l'Intérieur joue la carte de la fermeté, mais dans les faits il fait preuve d'un laxisme coupable. Depuis l'élection de François Hollande, il a déjà annoncé : l'assouplissement des critères de régularisations des étrangers en situation irrégulière, le renoncement à des objectifs chiffrés d'expulsions et l'arrêt des placements en centres de rétention administrative (CRA) pour les familles de clandestins. Résultat, depuis 5 mois, la France ne fait plus rien pour endiguer l'immigration illégale et n'expulse quasiment plus de clandestins : les centres de retention administrative, où sont détenus les immigrés irréguliers en attente d'être renvoyés vers leurs pays d'origine, sont ainsi aux deux-tiers vides. Le signal envoyé aux filières mafieuses qui exploitent les immigrés est désastreux.

Plus grave encore, Manuel Valls vient de revoir à la baisse les critères d'accès à la nationalité française, que nous avions renforcés. Désormais, pour devenir français, il faudra avoir résidé 5 ans en France, contre 10 ans auparavant ; il n'y aura plus besoin de justifier d'avoir un CDI, c'est-à-dire un emploi stable ; le niveau d'exigence de connaissance de notre langue, de notre culture, de notre histoire, ne sera plus évalué de manière stricte ; les personnes de plus de 65 ans seront même exemptées de fournir une attestation de leur niveau de français ! Bref, Manuel Valls veut des naturalisations au rabais.

Demander aux étrangers de maîtriser notre langue, de connaitre notre culture, de partager nos valeurs, de témoigner d'un ancrage réel dans la communauté nationale afin de devenir français, cela n'a rien de discriminatoire. Cela montre que devenir français, ce n'est pas une formalité administrative vide de sens, ce n'est pas un dû, mais un engagement personnel fort. La France est généreuse, mais ne se brade pas. En abaissant cette exigence, Manuel Valls affaiblit l'intégration républicaine.

Assouplissement des critères de régularisation et de naturalisation, droit de vote des étrangers … la stratégie de la gauche est claire : changer le corps électoral afin de confisquer le pouvoir, en espérant que les étrangers et les Français d'origine étrangère lui seront favorables dans les urnes. François Hollande est prêt à toutes les compromissions – y compris de diluer la République dans le communautarisme- pour conserver son poste.

Cette attitude est insensée et dangereuse. L'intégration ne devrait pas faire l'objet d'une telle instrumentalisation politicienne car elle n'est ni de droite, ni de gauche.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 21:21

Comment pouvez-vous croire tous ces mensonges ? Pourquoi vos services ne vous apportent pas les preuves qu’il s’agit de mensonges ? On abuse de votre crédulité, on se gausse de votre « normalité » et vous sombrez dans le ridicule.

On vous raconte le 17 octobre 1961 et vous les croyez :

« Ce fut un « massacre », une hécatombe de corps, 300 Algériens assassinés et 2300 blessés. Vraiment les forces de l’ordre parisiennes ont fait fort, les mains des gardiens de la paix, des gendarmes mobiles, des CRS et des forces auxiliaires de Harkis, sont couvertes de sang à jamais ».

Il est de notre devoir, à nous journalistes présents sur les lieux, de rétablir la vérité quand elle est évidente et incontestable.

À l’époque j’appartenais à la rédaction du quotidien « L’Aurore » et j’ai enquêté dès le lendemain auprès de la morgue et des services hospitaliers, également auprès des établissements et des riverains qui longeaient la Seine. J’ai accompagné le colonel Raymond Montaner, commandant de la Force Auxiliaire des Harkis de Paris, dont le rôle principal était la protection des Algériens de la région parisienne contre les exactions du FLN, qui a enquêté en compagnie de ses deux adjoints le capitaine de Roujoux et le lieutenant Champsavin et voici le résultat absolument vérifiable de ses conclusions :

Il n’y eut cette nuit du 17 octobre aucune intervention anormale des pompiers parisiens, ni de police secours, ni de la croix rouge, ni d’aucun service d’ambulance.

Aucun service d’urgence des hôpitaux de Paris et de la banlieue n’a reçu un afflux anormal de blessés. 2300 blessés en une seule nuit cela laisse pourtant des traces, non ? Toutes les urgences et même les cliniques privées auraient dû être totalement débordées. Où sont donc passés ces 2300 blessés ? Disparus comme par magie ! Il paraîtrait qu’ils auraient été jetés dans la Seine en même temps que les 300 morts ! L’enquête auprès des barrages en aval de Paris n’a révélé aucune découverte de noyés. Pourtant 300 corps ne se dissolvent pas dans l’eau de la Seine. Les berges sur des kilomètres auraient dû être parsemées de cadavres mais aucun riverain n’en a signalé !!

La réalité est tout autre. En vérité il n’y eut au cours de cette nuit du 17 octobre que 7 morts, dont 2 seulement sont imputés aux forces de l’ordre, Achour Belkacem et Amar Malek, tous deux agents du FLN. Les 5 autres morts sont 4 Algériens et un Français, Guy Chevalier.

Voilà le bilan exact de ce « massacre » du 17 octobre 1961.

En revanche voici un autre bilan qu’il ne faut pas laisser sous silence mais dont on ne parle jamais : entre janvier 1955 et juillet 1962, les groupes armés du FLN ont assassiné, en France, plus de 6.000 Algériens, tués par balles, strangulation, égorgement. Également 9.000 cas de mutilations (ablation du nez, des oreilles, des lèvres) soit une moyenne de 5 tués ou blessés par jour, pendant 7 ans !

Au cours de ces 7 années il y eu en métropole, 120 gardiens de la paix et 150 civils français assassinés.

Il faut que cela se sache : il y avait la guerre en Algérie mais il y avait également la guerre en France métropolitaine.

Malheureusement la très grande majorité du peuple français qui n’a pas vécu ces évènements ignore la vérité qui est souvent déformée et parfois même occultée.

Quand donnera-t-on enfin la parole à ceux qui peuvent apporter la contradiction à ces menteurs qui salissent l’histoire de la France ?

Manuel Gomez

Lire également :

Le texte de Bernard Lugan sème le trouble par rapport à la vérité officielle :

… Contre les affirmations  des complices du FLN et des auteurs militants, les archives de l’Institut Médico Légal de Paris, la Morgue, sont pleines d’enseignements. Le Graphique des entrées de corps « N.A » (Nord-africains) par jour. Octobre 1961, nous apprend ainsi que du 1° au 30 octobre 1961, 90 corps de « NA » , Nord-africains selon la terminologie officielle de l’époque, sont entrés à l’Institut médico légal, la plupart étant d’ailleurs des victimes du FLN…

Le 17 octobre, alors que se déroulait  dans Paris un soi-disant massacre, l’Institut Médico Légal n’a enregistré aucune entrée de corps de « NA ». Et pour cause, le 17 octobre 1961, de 19h30 à 23 heures, une seule victime fut à déplorer dans le périmètre de la manifestation, et ce ne fut pas un Algérien, mais un Français nommé Guy Chevallier, tué vers 21h devant le cinéma REX, crâne fracassé et dont rien ne permet de dire que ce fut par la police. En dehors du périmètre de la manifestation  « seuls » 2 morts furent à déplorer,  Abdelkader Déroues tué par balle et retrouvé à Puteaux et Lamara Achenoune étranglé gisant dans une camionnette, également à Puteaux.

Soit du 17 au 21 octobre, 7 morts, dont deux seulement peuvent être imputés aux forces de police. Nous voilà bien loin des 300 morts avancés par certains… Ces chiffres prennent toute leur signification si nous nous reportons au début du mois d’octobre. Ainsi, entre le 1er et le 3 octobre, 24 corps de « N.A » entrèrent à l’IML, victimes de la guerre inexpiable que le FLN menait contre ses opposants partisans de l’Algérie française ou du MNA de Messali Hadj. Pour mémoire, de janvier 1955 au 1er juillet 1962, les tueurs du FLN assassinèrent en France métropolitaine 6000 Algériens et en blessèrent 9000.

Pour mémoire encore, le 26 mars 1962, devant la Grande Poste de la rue d’Isly à Alger, les forces de l’ordre ne firent pas preuve de la même retenue que le 17 octobre à Paris quand elles ouvrirent directement le feu sur une foule de civils français non armés, faisant entre 70 et 80 morts et 150 blessés. Sur ces victimes, réelles celles-là, la mémoire sélective a jeté le voile de l’oubli.

Tout le texte est sur le blogue de Bernard LUGAN :

http://bernardlugan.blogspot.fr/2011/10/mensonges-et-manipulation-propos-de-la.html

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans La France en résistance

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>