Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

 

Une VRAIE et BONNE raison

pour ne pas voter pour les socialistes :

tous les candidats à la primaire PS préconisent l'instauration du droit de voter et d'être élu pour les étrangers n'appartenant pas à la communauté européenne 

 

Laure de La Raudière , député ;

Programme du Parti Socialiste : c'est écrit en toutes lettres, il suffira de résider cinq ans en France pour y voter et même y être élu ! - 19 septembre 2011

     

Parfois, il est bon de rappeler certaines promesses du PS que l'on pourrait de qualifier d'incroyables si elles n'étaient mentionnées noir sur blanc dans leur projet pour 2012 (et approuvées par tous les candidats à la primaire).

 

Ce qui me choque le plus dans cette proposition, c'est que les socialistes trouvent acceptable de rendre éligibles des personnes étrangères à  notre pays, et ce en l'absence totale de toute réciprocité!

 

Pour réagir à une telle surenchère dans la démagogie, et alerter les électeurs, j'ai co-signé le communiqué ci-dessous qui résume bien les faits :

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Projet socialiste : Droit de vote et d’éligibilité des étrangers non communautaires en France, une trahison.

Au delà de la question des personnes, les élections c’est d’abord une question de programme.


Et celui des socialistes est très révélateur de leur idéologie.

Par exemple, dans son projet pour 2012, en page 21 point 6.1.4,  le PS se dit favorable à "l’instauration dudroit de vote et d’éligibilité aux élections locales pour les étrangers en situation régulière résidant dans notre pays depuis au moins cinq ans (qui) favorisera la reconnaissance politique et sociale, ainsi que la responsabilité qui l’accompagne."

Et sur ce point, les candidats aux primaires socialistes sont tous d’accord!

QUE NOS CONCITOYENS COMPRENNENT BIEN : Si on applique cette mesure, demain des étrangers non communautaires pourront non seulement voter mais aussi être élus dans nos communes, nos départements, nos régions, sans être français et seulement parce qu’ils se trouvent sur le sol national depuis au moins 5 ans.

Ainsi, des asiatiques, des africains, des américains ou de n’importe quelle nationalité dans le monde pourront diriger nos communes, nos départements, nos régions !? Et cela sans aucune réciprocité ? Sans que nous puissions seulement voter ou peut être même séjourner dans ces pays là ?


Cela signifie que les socialistes veulent faire voler en éclats la Nation qui a mis des siècles à se construire au prix de sacrifices considérables.


Donner de tels droits à des ressortissants étrangers issus quelquefois de pays qui ne respectent pas les valeurs fondamentales de notre démocratie est assimilable pour le moins à un total abandon et même à une trahison de la part de ceux qui veulent assumer la magistrature suprême.

Et cela n’est pas à confondre avec l’accueil des étrangers en France qui restera toujours une terre d’asile.

Et cela n’est pas à confondre avec l’acquisition de la nationalité française.


Alors je pose quelques questions :

Pourquoi vouloir donner de tels droits à des étrangers non communautaires qui ne demanderaient pas la nationalité française ?

Pourquoi donner plus de droits à ces étrangers que ceux des français dans ces pays étrangers ?

Comment peut on concevoir dans un projet pour la France, de permettre à des étrangers de diriger des exécutifs locaux aux pouvoirs de plus en plus importants ?


Car être Français, ce n’est pas quelconque, c’est un privilège, un honneur, une vertu, le signe distinctif de l’appartenance à une grande démocratie dotée d’une belle Histoire.

16 septembre 2011

Jean-Paul Garraud

Député de la Gironde

Secrétaire national de l’UMP à la Justice

Partager cette page

Repost 0
Published by

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>