Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 11:22
Nous avons tous déjà mangé

de la viande halal ou casher  !

 

Une directive européenne impose l'étourdissement avant l'abattage et n'accorde qu'une dérogation aux cultes. 

 La France, qui rassemble les plus importantes communautés musulmane et juive d'Europe, a plaidé avec succès pour préserver l'abattage rituel.

 

Viande-halal.jpg

 

 

 

Selon une enquête menée par l'Œuvre d'assistance aux bêtes d'abattoir,

 62% des ovins et caprins ont été abattus selon un rite religieux.

 

 

 

 

Une cinquantaine de députés UMP ont déposé une proposition de loi pour que l'étiquetage de la viande -ou d'une préparation à base de viande- mentionne le mode d'abattage de l'animal, au nom "du droit à l'information du consommateur". « Une part importante des viandes issues d'un abattage rituel est commercialisée dans le circuit traditionnel sans qu'il soit fait mention de cette caractéristique ».

 

Selon ces députés, le consommateur a le droit d'être informé du mode d'abattage pour "des raisons éthiques", ne pas vouloir consommer de la viande issue d'animaux abattus sans étourdissement, mais aussi religieuse. 
 
Le consommateur "peut ne pas partager les croyances religieuses des fidèles qui ont recours à l'abattage rituel et s'offusquer qu'une prière vienne consacrer les aliments dont il se nourrit", relèvent-ils. "De la même manière, le consommateur est en droit d'être informé que l'achat de viande issue d'un abattage rituel implique une participation financière à un culte", poursuivent-ils.

 

 "Entre un tiers et deux tiers de la viande consommée est issue de la filière certifiée d'abattage rituel, tandis que le nombre de consommateurs potentiels représente tout au plus 1/10e de la population française", affirment ces députés dans l'exposé des motifs de cette proposition de loi. 
 
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/ [...] tionne.php

 Articles du Figaro

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/02/23/01016-20100223ARTFIG00781-nous-avons-tous-deja-mange-de-la-viande-halal-ou-casher-.php

 

http://www.lefigaro.fr/conso/2009/09/21/05007-20090921ARTFIG00393-de-la-viande-halal-vendue-comme-non-halal-.php

Pour des raisons culturelles ou économiques, les musulmans et les juifs pratiquants délaissent certains morceaux des animaux. Ceux-ci sont alors écoulés dans les filières «classiques».

Alors que certains s'offusquent de voir des restaurants Quick proposer uniquement de la nourriture halal, il semble que nous mangions déjà de la viande rituellement abattue sans même le savoir !

 

«Sur trois animaux abattus rituellement, c'est-à-dire sans étourdissement préalable, presque deux seront en fait consommés par l'ensemble des consommateurs, toutes confessions confondues», assure l'OABA (Œuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs), une association impliquée dans la filière depuis 1961. Pourquoi ? Car les musulmans n'apprécient pas tous les morceaux de bœuf ou d'agneau. Pour des raisons culturelles et économiques, ils préfèrent les abats et les pièces à bouillir. Résultat : pour obtenir la quantité des morceaux halal désirée, bien plus de bêtes sont tuées que celles qui sont consommées par des musulmans.

«Le nombre d'animaux abattus selon un rituel religieux dépasse très largement les besoins intérieurs des minorités religieuses concernées»

 

En clair, l'abattage sans étourdissement préalable est généralisé dans certains abattoirs. Car il ouvre plus de marchés : celui des religieux, que ce soit casher ou halal, et celui «classique» où cette viande est écoulée sans étiquette particulière, «sans parfois même que les détaillants soient informés»

 

Ignorée du grand public, la présence de viande halal et casher dans le circuit classique fait l'objet d'un débat au niveau européen, au nom du bien-être animal. Une directive européenne impose l'étourdissement avant l'abattage et n'accorde qu'une dérogation aux cultes. La France, qui rassemble les plus importantes communautés musulmane et juive d'Europe, a plaidé avec succès pour préserver l'abattage rituel.

 

Des députés européens insistent pour que les produits soient étiquetés, afin que les consommateurs sachent ce qu'ils achètent. Certains ne souhaitent pas manger un animal tué rituellement et craignent de financer à leur insu les cultes. 

 

Une enquête menée par les directions départementales des services vétérinaires de Basse et Haute-Normandie conclut qu'une part significative de bêtes abattues selon un rituel religieux entre dans le circuit classique de commercialisation, sans mention particulière. Cette proportion varie de 0 à 60% selon les abattoirs pour la production halal et celle-ci est même supérieure à 70% pour la production kascher (destinée aux consommateurs juifs). L'OABA a mené en 2006 et 2007 une enquête auprès de 225 établissements. Les résultats détonnent : 28% des bovins, 43% des veaux et 62% des ovins et caprins ont été occis selon un rite religieux. Des proportions bien supérieures aux consommations des juifs et musulmans, preuve que ces produits sont réinjectés dans les étals classiques de la grande distribution. «Les groupes agro-alimentaires peuvent ainsi disposer d'une seule chaîne de production au lieu de deux». «L'abattage halal s'est généralisé, en particulier pour les ovins. Aussi le consommateur lambda a-t-il plus de chance d'acheter dans certains supermarchés du mouton halal non étiqueté comme tel»

 

Abattage rituel , horribles images ;

 

 

Mme Brigitte BARDOT réprouve ;

 

 


 Quelques commentaires d'internautes :

 >> Excellente initiative de la part de ces députés, trop peu nombreux toutefois à faire cette proposition de loi, dans notre pays laïque… Au nom de la liberté de conscience, le consommateur doit être averti de la méthode d’abattage des viandes qu’il achète. Il est inadmissible qu’aujourd’hui une grande partie des viandes d'animaux abattus selon le rituel islamique soit vendue sans différenciation et parte dans le circuit traditionnel sans marquage, ce qui oblige les citoyens Français à financer à leur insu le culte musulman en versant une taxe à l’organisme de certification. Outre la contribution financière, il y a aussi le fait de cautionner l’abattage barbare de ces animaux. La liberté individuelle consiste à avoir le droit de refuser de subir l’ensemble des coutumes et pratiques rituelles d’un culte , et nos dirigeants politiques doivent veiller au respect de ce droit élémentaire.

>> c'est un scandale que pour une minorité d'individus les lois élémentaires de notre pays soient ainsi bafouées,..

>>  Il faut boycotter, et inciter à boycotter, les marques qui nous ont imposé ce mode d'abattage en catimini et nous obligent à participer au financement d'une idéologie..

>>  ils feraient bien également d'interdire l'abattage rituel tout court... Je trouve déjà incroyable que l'on nous ait fait financer des mosquées.. 

>>  EXIGEONS TOUT ABATTAGE AVEC ETOURDISSEMENT .Tout abattage doit être fait en respectant l'animal et lui éviter des souffrances inutiles. Mais que font les organisations de protections des animaux ? ….

>>  Nous, en Suisse, on a fait plus simple, on a carrément interdit l'abattage rituel depuis le 19ème siècle. …

>>  La gastronomie française au patrimoine de l'Unesco; c'est bien, mais pas avec n'importe quelle viande. Un rôti à point peut-il se cuisiner avec une bête saignée à blanc?....

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 17:40

 

 

>>   Point par point (fin)

>>   Conclusion

 

>>  Nous ne pouvons pas prétendre que les droits de l’homme et du citoyen sont le pilier de notre république et laisser croire à un seul musulman de France qu’il lui sera possible d’appliquer impunément l’un de ces préceptes de l’Islam parfaitement illégaux en notre pays : lapidation, mutilations sexuelles, polygamie, répudiation,  mariage des jeunes filles plusieurs années avant la puberté, mariage forcé. maltraitance des femmes.

 La réalité…  Voir l'affaire de l'annulation d'un mariage pour erreur sur la virginité de l'épouse !

http://fr.wikipedia.org/wiki/

Affaire_de_l%27annulation_d%27un_mariage_pour_erreur_sur_la_virginit%C3%A9_de

_l%27%C3%A9pouse

>>   l’égalité entre l’homme et la femme, pour être une conquête récente, n’en a pas moins pris une place importante dans notre droit. Elle est un élément du pacte républicain d’aujourd'hui. L’Etat ne saurait rester passif face à toute atteinte à ce principe. Nous ne pouvons prôner l’égalité des sexes et signer des conventions bilatérales, permettant que le  droit du pays d’origine d’une femme puisse lui être applicable, autorisant des dispositions directement contraires à l'égalité entre les sexes et aux droits fondamentaux de notre pays. Il faut dénoncer sans tarder toutes ces conventions absurdes qui sont autant de renoncements à nos valeurs.

De même il faut dénoncer les conventions internationales qui reconnaissent la polygamie ou la répudiation. En matière de statut personnel, comme le font déjà certains de ses partenaires européens, la France doit faire primer le droit du pays de domicile sur le droit du pays d’origine.

 

>>   La société française ne peut accepter des atteintes à l’égalité des sexes et à la mixité. Le recul de cette mixité dans les lieux publics, notamment dans l’accès aux équipements publics sportifs, porte une atteinte grave à l’égalité. Y faire droit serait entrer dans une logique inacceptable. L’ouverture au public de ces équipements ne peut en aucun cas être fondée sur des critères discriminatoires liés au sexe, mais aussi à la religion, et une disposition législative pourrait rappeler l’exigence de mixité. Les associations participant au service public du sport doivent être soumises aux mêmes règles.


 >>  La République se vit à visage découvert. Parce qu'elle est fondée sur le rassemblement autour de valeurs communes et sur la construction d'un destin partagé, elle ne peut accepter les pratiques d'exclusion et de rejet, quels qu'en soient les prétextes ou les modalités.

visage-decouvert.jpg

 

L'interdiction générale de la dissimulation du visage entre en vigueur le 11 avril 2011. Les provocations seront nombreuses, la loi doit avoir le dernier mot.


«Les musulmans qui insistent sur le port du voile doivent savoir que leur insistance même signifie qu'ils ne respectent pas les sentiments des gens avec lesquels ils vivent, qu'ils n'adhèrent pas à leurs valeurs, qu'ils se moquent des lois pour lesquelles ces gens ont longtemps lutté, et qu'ils refusent les principes de la démocratie républicaine dans les pays qui les ont accueillis et leur offrent travail et liberté.»


Une femme qui porte le voile intégral envoie un message très clair à sa communauté d'accueil : «Je refuse de m'intégrer, je refuse vos valeurs...»


islam_metro.jpg

Fait chaud !


Il est souhaitable que rapidemment, les musulmanes revoient également « leur copie » à propos du foulard. C’est désespérant d’être entouré d’une multitude de femmes soumises, toutes semblables « du chef », comme autant de soldats d’une armée. Quelle souffrance pour nos glorieuses féministes du XX siècle !


Benoite GROULT : "Je suis née avec zéro droit" 



 >>   Le scandale des prières le vendredi dans les rues  de certaines villes  ne fait l’objet d’aucune intervention des autorités françaises pour faire cesser cette occupation illicite du domaine public (loi de 1905) et ce trouble à l'ordre public. Ces manifestations totalement illicites doivent cesser dans les plus brefs délais. Chacun sait bien qu’il s’agit là d’un moyen de pression des musulmans, pratiqué dans d’autres pays d’Europe, en Russie et même en Algérie où elles sont sous le coup d’une interdiction de l’état. On ne peut arguer d’un manque de lieu de culte. Il s’agit bien d’une concentration volontaire. Un bonne utilisation des ressources ( lieux de cultes), par la multiplication des offices, le partage, la ventilation intelligente des croyants, sont des pratiques largement utilisées par les autres religions. Alors pourquoi en serait-il autrement pour l’Islam ? Les imams auraient du prêcher cette conduite auprès de leurs fidèles. Nous sommes en droit de penser qu’ils sont pour le moins complices.

 Conjointement il est évident que les appels à la prière, les sonos pour relayer les prêches sont et doivent rester interdits.

>>   Les mosquées :

          « Des vertes et des pas mûres » :

La mosquée dans la cité  (par Abdellah Boussof : historien
La prière dans la religion musulmane, n'est pas forcément liée à un lieu précis. La terre entière est pure. Il est, donc, permis de faire la prière, dans tout endroit; à condition, toutefois, d'éviter certains lieux impropres ou inadaptés.

Un musulman peut donc prier chez lui. 
 

La mosquée dans l'espace européen (par Tariq Ramadan : prof. 'islamologie à l'université de Fribourg
Témoins de l'enracinement mais aussi de l'engagement des musulmans dans l'espace européen, les mosquées expriment et rappellent la présence du divin.

Engagement > conquête ?

« Les mosquées sont nos casernes, les minarets nos baïonnettes, les dômes nos casques et les croyants nos soldats » « L’expression « islam modéré » est laide et offensante, il n’y a pas d’islam modéré. L’Islam est l’Islam»

Tayyip Erdogan premier ministre turc. http://tinyurl.com/2gxvzgc

Déclaration de guerre ?

 

C’est la lettre d'information Faits et Documents du 15 au 29 février qui rapporte l’information occultée par les médias du Système:

                                      

« Après un contrôle approfondi, l’Urssaf de Paris a procédé à un redressement de 47 495 euros pour des opérations totalement irrégulières de la Grande Mosquée, en raison d’irrégularités flagrantes et d’une mauvaise gestion caractérisée »

Vous avez dit transparence ?

 

« Interrogé par Le Monde, M. Boubakeur lance l'idée d'un "moratoire de dix ou vingt ans" sur la loi de 1905, qui interdit tout financement public des lieux de culte, afin d'opérer un "rattrapage" des besoins de l'islam. "Il faut donner un peu de respiration aux associations qui gèrent les lieux de culte", juge-t-il. »

La belle idée que voilà ! Ralentir la construction effrénée des lieux de culte en est une autre, plus recevable.

La ville de Mulhouse a scandaleusement rendu possible l'acquisition du terrain par une subvention de 235 000 euros. 

http://voxpop.over-blog.com/ext/http://www.islamisation.fr/8-_mosquees_en_projet/

Situé à l’entrée de la ville, le projet est composé de quatre parties : la mosquée d’une superficie de plus de 1 300m² pouvant accueillir jusqu’à 2 000 fidèles, avec minaret de 21 mètres ; une école privée dotée d’une dizaine de classes  et d’un institut de formation ; un centre culturel islamique avec bibliothèque, médiathèque, salle de conférence et...une galerie commerciale. Afin de garder tout ce petit monde en pleine santé, une piscine et un hammam feront aussi partie de cette petite médina.

Ces maires qui courtisent l’islamisme, amplifient le communautarisme !

 

La France compte plus de 2359 mosquées, nombreuses sont en projets avancés. Leur nombre est tout à fait en cohérence avec l’implantation des populations musulmanes. (Je serais curieux de savoir combien l’Algérie par exemple compte de mosquées, si le pays est aussi bien couvert par les lieux de culte qu’en France. Si quelqu’un peut me fournir cette information je lui en saurai gré).

La plupart des mosquées font preuve de gigantisme, et regroupent les infrastructures aptes à accueillir d’autres activités. Un centre culturel , au cœur de la  ville, pratiquement réservé aux musulmans est une initiative absurde qui ne peut qu’amplifier le communautarisme. Mais c’est une approche pratique pour les municipalités qui peuvent contourner la loi de 1905 en participant au financement des mosquées par l’octroi de subventions à destination affichée des activités culturelles. On ne doit pas s’affranchir de la loi par des manœuvres qui nous discréditent et qui plus est sont une forme de spoliation au regard des contribuables non musulmans. Il faut cesser ces manigances. Tout comme les catholiques par exemple, les musulmans doivent financer leurs dépenses par les largesses de leurs pratiquants et uniquement cela. Pas d’intervention de pays étrangers non plus. La transparence dans le financement, la gestion des mosquées est impérative.

En fidélisant un public, les mosquées sont les premiers foyers de la diffusion de l'islam. A Paris, la mosquée Omar de la rue Jean-Pierre Timbaud et, dans le quartier de Barbès, les mosquées El Fath et Khaled Ibn El Oualid nourrissent un fanatisme dont l'intensité peut se mesurer au blocage de plusieurs rues chaque vendredi par des centaines de croyants.

Il faut, en regard des Imams, comme cela est imposé pour chaque migrant, mettre en place un contrat d’accueil et d’intégration, beaucoup plus exigeant sur la pratique de la langue française, la parfaite connaissance de nos lois en relation avec la fonction religieuse. Notamment l’interdiction formelle de tenir des discours politiques au sein des lieux de culte. L’instauration de l’usage obligatoire de la langue Française pour les prêches sera salutaire à l’ensemble des croyants musulmans dans la démarche d’intégration qu’ils se sont engagés à mener avec succès lors de la signature de leur contrat d’accueil.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 16:43


>>   Point par point (début )

>>   Point par point (fin)

>>   Conclusion

 

 

L’état des lieux nous à permis de mieux cerner l’Islam religion.

Les avis et les faits dont nous avons pris connaissance sont unanimes

pour décrire cette religion en des termes violents , qui font froid dans le dos.

 

>> L'Islam n'est pas seulement une religion.

L'Islam est avant tout une idéologie politique,

qui pousse à la violence, et qui s'impose par la force.

Dont la mentalité appartient aux temps médiévaux,

Qui traite les femmes comme des bêtes.

Le prophète de l’Islam a dit « J’ai reçu l’ordre de combattre

les gens jusqu’à ce qu’ils croient en Allah et en son messager »

Wafa Sultan

>> L'Islam est un problème !

l'Islam est inégalitaire , misogyne  ,

phallocrate , intolérant ,

n'est "pas dans une logique pacifiste",

et est parfois antisémite

Michel Onfray , philosophe.

 

>> Le Coran est un livre de guerre

 Finkielkraut :

 >> Le Coran est un livre d'inouïe violence

Robert Redeker

 

>> «Dieu est notre but, le prophète notre chef, le Coran notre constitution,

le djihad notre voie, le martyr notre plus grande espérance».

devise des Frères Musulmans

 

Ces jugements sont-ils excessifs ? Chacun appréciera. Il n’y a pas de fumée sans feu. Nous avons pu découvrir que l’Islam intègre dans la loi islamique, « la charia », des préceptes en opposition totale avec nos valeurs, nos lois. Ces préceptes sont sources de conflits avec notre république démocratique et laïque, mais l’Islam campe sur ses positions en affirmant que l'Islam « ne peut s'améliorer et est définitif ».

Les évènements relatés dans l’état des lieux, en regard de l’Islam en France, ne laissent aucun doute sur le fait que les musulmans n’auront de cesse dans leurs revendications, qu’ils n’auront pas imposé à la France leur crédo, la charia, en lieu et place de notre démocratie et notre laïcité.

Hormis le phénomène burqua qui n’était pas encore d’actualité, ces ambitions presque délibérément affichées, ces conflits, les incidents et les ravages qu’ils ont provoqués dans notre société, ont été à maintes reprises dénoncés. Les instances qui nous dirigent en ont une parfaite connaissance depuis longtemps. Je vous invite à prendre connaissance du rapport de la commission Stasi de 2004 remis au président Jacques Chirac en 2004.

Plus particulièrement la troisième partie : Le défi auquel la laïcité est aujourd’hui confrontée

 http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/034000725/0000.pdf

 

 

Les inquiétudes exprimées dans ce rapport se sont avérées largement justifiées. Face à une nouvelle donne sociale et spirituelle Des difficultés inédites et de plus en plus nombreuses ont surgi, annonciatrices de dysfonctionnements importants. Ces difficultés affectent d'abord les services publics, où elles laissent les agents désemparés. Elles n’épargnent plus le monde du travail.

 

Le principe de laïcité est aujourd'hui mis à mal dans des secteurs plus nombreux qu'il ne paraît, tout comme d’autres  valeurs fondatrices du pacte social.

A l'école, et dans le monde du travail, des revendications tendent à faire prévaloir des convictions communautaires sur les règles générales. La diffusion rapide de ces phénomènes est préoccupante.

 

Des services publics sont niés  dans leur principe et entravés dans leur fonctionnement. Si la République n'est pas à même de restaurer leur fonctionnement normal, c'est l'avenir même de ces services publics qui est en jeu.

Peu de secteurs de l'action publique  sont épargnés par cette évolution. Les

dysfonctionnements, loin de se limiter à l’école, touchent aussi hôpitaux, prisons, palais de justice, équipements publics ou services administratifs.

 

Confrontés à ces phénomènes, les personnels concernés se trouvent en situation de désarroi. Ils font état du malaise et du mal-être que suscite en eux cette situation et qui les empêche d’accomplir leur mission.

Ce malaise devient parfois une vraie souffrance. Des personnes auditionnées ont

déclaré avoir l’impression d’être livrées à elles-mêmes pour résoudre ces difficultés. Elles ont le sentiment que les règles ne sont pas claires, que la hiérarchie ne leur apporte qu’un faible soutien. Sur le terrain, elles sont confrontées à des situations éprouvantes.

 

«La situation des filles dans les cités relève d'un véritable drame» :

Les jeunes femmes se retrouvent victimes d’une résurgence du sexisme qui se traduit par diverses pressions et par des violences verbales, psychologiques ou physiques. Des jeunes gens leur imposent de porter des tenues couvrantes et asexuées, de baisser le regard à la vue d'un homme

Des jeunes femmes sont aussi victimes d'autres formes de violences : mutilations sexuelles, polygamie, répudiation. Le statut personnel de ces femmes ne permet pas toujours de s’y opposer ; sur le fondement de conventions bilatérales, le droit du pays d’origine peut leur être applicable, y compris les dispositions directement contraires à l'égalité entre les sexes et aux droits fondamentaux

 

Le rapport Stasi proposait également des actions pour endiguer cette vague d’attitudes pour la plupart parfaitement illégales. Malgré cela la situation à ce jour est catastrophique.

Les problèmes sont connus, parfaitement recensés, il y a des lois. Les lois ne sont pas appliquées par crainte de l’affrontement, par ce souci constant de chercher des « accommodements », de ménager la chèvre et le chou jusqu’à ce que la chèvre dévore le chou. Ce sont nos enfants qui vont subir les conséquences de notre manque de courage. Le processus en marche gagne chaque jour du terrain.

Demain il sera trop tard ! Quand la charia aura remplacé nos lois nous n’aurons plus de moyens d’action. Il faut adopter une attitude résolument plus ferme. Sanctionner systématiquement chaque entorse à la loi. Ni plus, ni moins.

La théologie musulmane a produit, dans sa période la plus brillante, une réflexion novatrice sur le rapport entre politique et religion. Les courants les plus rationnels en son sein refusaient la confusion entre pouvoir politique et spirituel.

La culture musulmane peut, doit trouver dans son histoire les ressources lui permettant de s’accommoder d’un  cadre laïque.

 

Pour lire la suite : 

 

>>   Point par point (début )

>>   Point par point (fin)

>>   Conclusion

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 18:50

 

 

 

L'Islam est-il compatible ; avec La République Française indivisible, laïque, démocratique et sociale ? pays des droits de l'homme et du citoyen ? pays de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité ? pays de droits et de devoirs où la loi est la même pour tous ? fille de l'Eglise catholique ?.. A la lumière des pages publiées précédemment ( Islam, religion et Islam, des avis et des faits) il est  clair qu'il est des divergences notoires, criantes.

Alors ? Comment se passe cette implantation de

6 millions de musulmans dans notre société aux racines judéo-chrétiennes ?

 

Afin que chacun puisse se faire une idée de la réponse à donner à cette interrogation, que chacun puisse prendre la mesure de l'acuité du problème, je vous invite à découvrir par des reportages, des articles, des vidéos, tous les heurts qui émaillent chacune de nos journées en France.


Islamisation massive des cantines scolaires

Le principe de laïcité à l'école est malmené !

La pression est constante !


 


 

 

Quick Hallal

"une grave dérive communautariste

contraire aux principes républicains"

 

La polémique suscitée par la vente expérimentale de hamburgers exclusivement halal dans huit restaurants Quick français est montée d'un cran avec une plainte pour "discrimination" déposée par la ville de Roubaix contre la chaîne de restauration rapide.

Le maire socialiste de Roubaix, René Vandierendonck, a indiqué qu'il saisirait aussi la Halde (Haute autorité de lutte contre les discriminations). L'élu explique ne pas être gêné "qu'il y ait une offre halal", mais il juge que "ça va trop loin quand on ne propose plus que cela".

Depuis cet automne, à Argenteuil, Marseille et Roubaix notamment, certains restaurants Quick ne servent plus, que des hamburgers garnis de viande de boeuf venant de bêtes abattues selon le rite halal et où la dinde fumée a remplacé le bacon.

 

L'avis des musulmans

 

 

 

Nous avons tous déjà mangé

de la viande halal ou casher  !


Viande-halal.jpg

 

 

Selon une enquête menée par l'Œuvre d'assistance aux bêtes d'abattoir,

 62% des ovins et caprins ont été abattus selon un rite religieux.

>>>  Voir l'article


L'opacité de la filière halal 

Les nombreux trafics que l'on voit se développer vont jusqu'à toucher la filière de la viande halal. Il existe en effet en France plus de 2 500 boucheries, fast-food, pizzerias et commerces halal. Le halal représente un dixième du volume de la viande consommée en France et ce marché connaît une progression supérieure à 10% depuis 1988. Aujourd'hui, 15% des produits carnés vendus à Rungis sont halal, soit 40 000 tonnes par an. Les hypermarchés et supermarchés qui représentent environ 20% de la distribution halal (contre 80% aux boucheries spécialisées) ont développé une offre adaptée à leurs zones de chalandise : c’est en particulier le cas de Carrefour, Auchan et Franprix. Cette activité, qui n'était au départ qu'une niche commerciale, devient peu à peu un marché significatif.

A l'heure actuelle, seules trois mosquées - Paris, Lyon et Evry - sont habilitées à délivrer des cartes de sacrificateurs autorisant à égorger les bêtes selon le rite musulman. En échange, elles perçoivent environ 150 euros par carte et par an. Environ 500 cartes sont accordées chaque année. Ce sont des revenus qu’elles ne souhaitent pas partager. Par ailleurs, selon la Direction de la répression des fraudes du ministère de l'Economie, les associations islamiques perçoivent une redevance pour chaque kilo de produit certifié halal et collectent ainsi des montants importants. Avec un surcoût au kilo estimé entre 3 et 15 centimes d’euros, la somme totale pourrait atteindre 45 millions d’euros.   


Soumission à la Charia ?

Réaction de Marine Le Pen sur une France qui se conforme à l'Islam, notamment suite à un procès d'un musulman en plein ramadan

 

 

 

Lille, première ville islamique de France ?

Lille, ville de Martine Aubry, est-elle devenue la première ville islamique de France

où s'applique en partie la charia ?


 

 

 

Piscines pour femmes


Maladresse ou clientélisme communautaire ? Les créneaux horaires accordés à des femmes musulmanes dans les piscines par la mairie de Lille alimentent toujours les soupçons autour de Martine Aubry. La droite exhume régulièrement cette entorse à la mixité. La gauche n'en pense pas moins. Certains éléphants du PS ne lui ont jamais pardonné cette «expérimentation», qui a duré jusqu'en 2009.

En 2002, un centre social réclame un horaire pour un groupe de femmes, essentiellement maghrébines, et du personnel féminin. Les maîtres nageurs comme les hommes d'entretien devaient quitter le bassin. La mairie accepte.

 À l'époque, Martine Aubry explique à Maire info, le quotidien d'informations en ligne destiné aux élus locaux, que cela donne «l'occasion pour certaines d'entre elles de s'émanciper». Ces femmes ont besoin d'un lieu pour se retrouver, pour discuter, plaide la maire auprès des élus d'opposition qui s'insurgent. «Faisons un petit détour (de nos principes républicains) pour que ces femmes gagnent et acquièrent leur émancipation.»

Par Cécilia Gabizon

Je veux croire que cette photo est un montage. Elle serait une injure aux femmes libres.

a-la-piscine.jpg

 

La Charia pour demain ?


 

   

 


 

Rapport de l'Inspection générale

 

de l'Education Nationale

 


sur les dérives dangereuses à l'école.

 

>>>>>  Voir l'article

 

Etats généraux de la sécurité à l'école : discours de Luc Chatel

 

>>>>>  Voir l'article

 

L’École est le premier rempart contre la barbarie.

Là où l’École recule, c’est la civilisation elle-même qui recule.

Car le propre d’une civilisation, c’est sa capacité à édicter des lois,

sa capacité à les faire respecter.

Placer l’Homme sous la protection de la loi,

voila ce qui nous éloigne de l’obscurantisme.

Luc Chatel

 

 

Les signes et manifestations

d’appartenance religieuse dans les

établissements scolaires

 

http://www.islamisation.fr/list/documents_a_telecharger/rapport_obin.pdf

 

 

 

Lapidation dans une cour d'école.

 

 

 

 


 

 

 

LE DÉVELOPPEMENT DE L'ISLAM 

FONDAMENTALISTE EN FRANCE

 

Sur les 15 millions de Musulmans recensés en Europe de l'Ouest, plus de 5 millions sont installés en France qui est l'Etat occidental comptant la plus forte proportion de Musulmans au sein  de sa population. 

Depuis le début des années 2000, le phénomène islamiste ne cesse de croître, essentiellement concentré dans les banlieues des grandes agglomérations. Les extrémistes sont devenus des acteurs majeurs des zones sensibles et les signes de progression de l’islam radical s'observent chaque jour. Le ministère de l’Intérieur évalue à 50 000 le nombre de nouveaux convertis dans notre pays en quelques années. Dans les mosquées fondamentalistes, l'islam est inculqué aux populations par des rédicateurs radicaux, souvent étrangers, qui tiennent un discours de rupture vis-à-vis des institutions républicaines et prêchent un racisme antifrançais. Les islamistes se consacrent à la remise en cause des lois et coutumes de la société française pour y substituer leurs pratiques traditionnelles, en totale opposition avec nos institutions démocratiques et laïques. Malgré la faible proportion d'islamistes parmi la communauté musulmane française, leur activisme virulent est d'autant plus préoccupant qu'il n'y a pas de frontière étanche entre l'islam fondamentaliste et le terrorisme.

 

>>>>>   Voir le rapport du CF2R

 

Eric Denécé dénonce l’entrisme des islamistes dans la société française.

Par Yann le 21 novembre 2008 

Dans cet entretien diffusé par la chaîne belge VTR, Eric Denécé, directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), dénonce l’entrisme que pratiquent les islamistes dans la vie économique, sociale et politique de la France. Il explique pourquoi les islamistes n’ont aucun intérêt à ce que leurs coreligionnaires provoquent des attentats en France : cela compromettrait le travail de sape qu’ils mènent avec succès, tout persuadés qu’ils sont de pouvoir prendre la France de l’intérieur sans coup férir. Le constat que dresse Eric Denécé est sans concessions, et alarmera peut-être ceux qui n’ont pas vraiment conscience des dangers auxquels nous sommes confrontés, et ignorent tout de cette guerre souterraine qui a lieu ici même en ce moment sous nos yeux qui ne voient rien.

 

 

 

 




 

Le vendredi, les musulmans prient dans la rue.. 

 

Munis d’un tapis ou d’un simple carton, des fidèles courent. Il est déjà 13h15, la prière sainte du vendredi a commencé depuis quinze minutes. Plus de place à la mosquée Al Fath, rue Polonceau ni à celle de la rue Mirha dans le quartier de la Goutte d’or (18ème arrondissement) à Paris. Les croyants s’installent face à la mosquée ou à même le trottoir. Chaussures en contrebas, les croyants prient malgré le froid. A genoux, ils se prosternent en signe de soumission à Allah. Des sonos au volume minimum relaient la prêche en arabe de l’imam.

>>>>> Voir l'article et la vidéo (altercation avec le caméraman..)

 

Une scène familière, chaque vendredi à midi depuis plus de 10 ans, rue des Poissonniers : les musulmans occupent illégalement les deux trottoirs de la rue pour y prier. Les tapis sont déroulés sur le bitume, les musulmans agenouillés dessus, pendant que la prière est diffusée par des haut-parleurs ; les non-musulmans, eux, sont obligés de marcher sur la chaussée.
Tout cela sans aucune intervention des autorités françaises pour faire cesser cette occupation illicite du domaine public (loi de 1905) et ce trouble à l'ordre public. 

 

 

 

A Moscou aussi, les islamistes font régner leur loi dans la rue !

 

Cliquez sur le lien.

 


 
Les mosquées envahissent la France !

 Année après année, l'invasion de la France par les mosquées s'aggrave.

Cette invasion a lieu grâce à la complicité des élus de gauche comme de droite, qui violent la loi de 1905 pour favoriser et financer la construction de mosquées.

Mosquée de Mulhouse

http://www.islamisation.fr/8-_mosquees_en_projet/

 

 

Carte des mosquées

http://actionsita.wordpress.com/2011/01/10/2011-carte-des-mosquees-lieux-de-priere-et-associations-cultuelles-et-culturelles-islamiques-en-france/


 

 

La mosquée dans la cité 
par Abdellah Boussof

Guide des Mosquées de France 

 

 

commentaire :

Mais si les juifs construisent leurs synagogues sur leurs deniers, ne manifestent pas dans la rue, ne demandent pas de nourriture cachère dans les écoles, ne réclament pas de séparation des sexes à la piscine, les musulmans ne peuvent-ils en faire autant, quand des mosquées sont subventionnées par les pouvoirs publics? les efforts doivent être réciproques, et le respect mutuel. C'est être xénophobe, ça ?

 


 

 

Islamisation de la gendarmerie

L'Imam, 10 ans après son arrivée en France, ne connaissait toujours pas les lois françaises, notamment celle du mariage...

La France compte environ 2000 imams, 80% sont étrangers !


 


      La polygamie en France

 

      - En 1992, 10 000 familles polygames

 - En 2009, 30 000 a 50 000 familles soit 400 000 et 500 000 enfants en France vivent dans une famille polygame.

 

>>>>>>   Voir l'article

 

 



Le voile, la burqua, les robes longues,..

 

Le voile

Ce 8 mars 2010 au matin, à 7 heures, des militants et militantes de la Ligue Internationale du Droit des Femmes et de Riposte laïque ont déroulé sur le pont de Grenelle à Paris une banderole où l'on voyait une statue de la liberté voilée. Ils étaient rejoints par la présidente de Ni Pute ni Soumise qui avait voilé la statue de la République quelques jours auparavant. Reportage de France 3 Ile-de-France.


 

 

http://atheisme.free.fr/Religion/Foulard.htm

 

 

La burqua


http://www.europe1.fr/France/Burqa-Comment-va-s-appliquer-la-loi-269219/


Les robes longues

 

robe longue

Cliquez sur l'image

La loi interdisant les signes religieux à l'école a été un progrès considérable.

Mais on nous teste en permanence.

Luc Chatel   

 


 Le scandale des mariages forcés (Tourcoing)

 

 

 


 

           Laïcité - Islam - Hôpital

 

 

 

 

http://www.islamisation.fr/c_islamisation/

 

menaces religieuses sur l hopital

Cliquez sur l'image


 

      «À l'hôpital, un certain nombre de personnes refusent, pour des femmes, des soins prodigués par des hommes. Eh bien ce n'est pas admissible» ( Claude Guéant ).

Or la laïcité à la française repose sur un équilibre subtil entre la neutralité des fonctionnaires et la liberté de pratique des citoyens.

Certains directeurs d'hôpitaux ne savent pas s'ils doivent céder aux demandes religieuses ou s'ils peuvent dire non en toute légitimité. Le ministère de la Santé reconnaît que «beaucoup envoient spontanément une femme médecin pour examiner une patiente voilée pour limiter les problèmes» Et d'ajouter: «L'intense féminisation du personnel allège les tensions.»

D'autant qu'il n'y a pas de gardes pour régler les incidents, et les médecins sont souvent partagés entre la nécessité de soigner et celle de faire respecter les règles de laïcité»

 

Un médecin agressé par un musulman car il accouchait sa femme. Il ne supportait pas la présence d'un homme !

Une algérienne présente : En Algérie personne n'exige d'être suivi par une femme, alors ici aussi il faut accepter les règles de l'hopital. On ne peut pas imposer ses propres règles sinon il faut rester là-bas.

 

 


 

Le caractère de la femme musulmane idéale selon le Coran

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 07:43

 

 croix pharmacie

 

 

article croix pharmacie

 

 

Bientôt on ne pourra plus se servir du signe + ,

il nous faudra utiliser le mot "plus" !!!!!

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 21:57

La nourriture halal :
un racisme qui ne dit pas son nom

Mille quatre cents ans après l'invention de l'islam, les phobies alimentaires demeurent toujours extrêmement prégnantes dans le monde musulman. L'obsession du halal devient même une mode aux allures revendicatrices chez de nombreux jeunes musulmans : exécrer le porc devient un symbole de vertu alors que n'importe quel bon vivant non frustré par une religion castratrice s'égaillera à l'idée que "dans le cochon tout est bon". Quel consommateur non halal ne s'est jamais senti insulté ou méprisé quand un obsédé du halal affiche son dégoût du porc ? Lorsqu'un fanatique des interdits coraniques demande, inquisiteur, la composition précise du met qui lui est aimablement proposé, comment ne pas être vexé par cette suspicion qui se porte aussi sur celui qui offre ? Ce que les pleutres acceptent comme une prétendue spécificité culturelle (la véritable culture n'enferme pas l'individu) est en fait la progression rampante d'une idéologie de rejet de la différence. Actuellement, une campagne d'affichage d'Isla Délice pour la promotion des produits halals montre divers animaux clamant qu'ils sont "fièrement halal". Quand on sait que ces bestioles finiront égorgées par un mystique persuadé qu'Allah tient son couteau, on mesure mieux le caractère provocateur de cette campagne dont le slogan décrypté serait plutôt : "le halal est l'étendard de l'islam". Ce qui, incidemment, montre aussi que les amateurs de halal sont encore loin d'avoir pris conscience de la nature barbare et archaïque du rituel imposé. 

Le concept de nourriture halal ne se limite pas à la distinction, qu'on pourrait juger anecdotique ou simplement gastronomique, entre les aliments autorisés et ceux interdits. Opposer le halal au haram relève de la même phobie de l'altérité qui a poussé l'islam à scinder le monde en deux parts, le monde de l'islam et le monde de la guerre. C'est l'un ou l'autre, sans zone alternative où les non musulmans pourraient vivre en paix. La dichotomie du "comme moi ou différent de moi" est en fait celle du "avec moi ou contre moi" qui constitue un très efficace facteur de haine et de guerre. L'obsession de la nourriture halal est celle du pur face à l'impur, du fidèle face à l'infidèle, de l'élu face au mécréant. Dans le verbiage islamique qui se repaît de nourriture "autorisée", le non musulman est à l'image des mets qu'il consomme : un impur. On sait, depuis la Bible, que l'impureté se transmet par contact : le texte assène que, lors des règles, l'impureté de la femme dure une semaine et se transmet à quiconque la touche ainsi qu'au lit ou au siège qu'elle utilise et à tous ceux qui touchent ce lit ou ce siège (Lévitique, 15.19-30). Comme l'islam se réclame du mythe abrahamique, la sentence vaut donc aussi pour lui : on comprend bien que quiconque aura ingéré un aliment déclaré impur sera, physiquement, lui aussi affecté par la souillure. Une saucisse de Toulouse accompagnée par un Cahors, quelques huîtres non égorgées en direction de La Mecque aux côtés d'un Jurançon ou le foie gras d'un canard tué sans l'invocation d'Allah et c'est l'assurance d'être relégué dans l'infamant statut des koufar face aux pieux croyants, immaculés et purs par la seule vertu de leur nourriture. Personne d'autre que ces derniers ne montre autant d'empressement à examiner la liste complète des ingrédients d'un yaourt aux fraises pour s'assurer que n'y figure aucun émulsifiant d'origine animale, aucun colorant à base de cochenille, aucune gelée de porc, aucun alcool. L'infidèle qui n'a que faire des phobies alimentaires musulmanes n'est qu'un sous-individu que le Coran sait accabler dans d'innombrables versets de haine et de mépris. Et scinder l'humanité entre des individus purs et supérieurs et d'autres impurs et inférieur a un nom : le racisme. 

atheisme.org
24 août 2010

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 19:18

La femme et Coran

La traduction du Coran utilisée est celle de Kasimirski publiée par Flammarion 

La condition féminine fait partie des plus grands scandales générés par le Coran. La hiérarchie entre femmes et hommes doit obéir à la règle machiste fort répandue (II, 228) : "Les maris sont supérieurs à leurs femmes". La femme idéale est plus proche de l'esclave soumis que d'une personne apte à décider de sa vie (IV, 38) : "Les hommes sont supérieurs aux femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu a élevé ceux-là au dessus de celles-ci, et parce que les hommes emploient leurs biens pour doter les femmes. Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises." Ou encore, sur la servitude à laquelle la femme est assignée (VII, 188) : "C'est lui qui vous a créés tous d'un seul homme, qui en a produit son épouse afin qu'il habitât avec elle, elle porta d'abord un fardeau léger et marchait sans peine.". 

  

La femme est une possession du mâle dont il peut disposer comme bon lui semble,  : "Lesfemmes sont votre champ. Cultivez-le de la manière que vous l'entendrez, ayant fait auparavant quelque acte de piété.",  : "Ne donnez point vos filles aux idolâtres tant qu'ils n'auront pas cru.". Et comme tout bien de consommation est jeté lorsqu'il n'a plus les faveurs de l'utilisateur, la femme peut être répudiée avec facilité et la procédure est précisée en (II, 229 à 233) et (LXV, 1 à 4). Le mépris dans lequel sont tenues les femmes éclate dans l'équivalence "1 homme = 2 femmes" lors de la recherche de témoins dans le règlement d'un litige (II, 282) : "Appelez deux témoins choisis parmi vous; si vous ne trouvez pas deux hommes, appelez-en un seul et deux femmes parmi les personnes habiles à témoigner; afin que, si l'une oublie, l'autre puisse rappeler le fait.". Cette même inégalité de traitement prévaut aussi dans les droits de succession (IV, 12) : "Dieu vous commande, dans le partage de vos biens entre vos enfants, de donner au fils mâle la portion de deux filles; s'il n'y a que des filles, et qu'elles soient plus de deux, elles auront les deux tiers de la succession; s'il n'y en a qu'une seule, elle recevra la moitié." ; voir aussi (IV, 175). La primauté de l'homme provient de son apparition première (III, 193) : "Les femmes sont issues des hommes.", et (IV, 1) : "O hommes! craignez votre seigneur qui vous a créés tous d'un seul homme; de l'homme il forma sa compagne.". La polygamie est officiellement acceptée en (IV, 3) : "Si vous craignez d'être injustes envers les orphelins, n'épousez que peu de femmes, deux, trois ou quatre parmi celles qui vous auront plu.", et Mahomet montre l'exemple (XXXIII, 6) : "Le prophète aime les croyants plus qu'ils ne s'aiment eux-mêmes; ses femmes sont leurs mères." et (XXXIII, 27) ainsi que (XXXIII, 47) : "O prophète! il t'est permis d'épouser les femmes que tu auras dotées, les captives que Dieu a fait tomber entre tes mains, les filles de tes oncles et de tes tantes maternels et paternels qui ont pris la fuite avec toi, et toute femme fidèle qui livrera son cœur au Prophète, si le Prophète veut l'épouser.".

Le machisme musulman ne se limite pas à établir une supériorité homme - femme mais prévoit aussi la réprimande violente et l'exprime avec la plus grande clarté (IV, 38) : "Vous [les hommes] réprimanderez celles dont vous avez à craindre l'inobéissance; vous les relèguerez dans des lits à part, vous les battrez; mais aussitôt qu'elles vous obéissent, ne leur cherchez point querelle. Dieu est élevé et grand.". Le Coran montre ici son vrai visage de religion rétrograde et agressive, qui ne survit que par la terreur qu'il inspire aux unes et par l'attribution d'une supériorité factice à des hommes dépourvus de raison. De même en (IV, 19) : "Si vos femmes commettent l'action infâme (l'adultère), appelez quatre témoins. Si leurs témoignages se réunissent contre elles, enfermez-les dans des maisons jusqu'à ce que la mort les visite ou que Dieu leur procure un moyen de salut.". La mort pour les femmes adultères, seul remède pour un islam brutal qui, par contre, n'envisage pas le cas de l'homme adultère. Autre exemple d'infidélité conjugale à la charge des épouses en (LXVI, 10), avec toujours la mort comme issue pour une religion de la domination masculine. Appeler à la mort de l'autre, de celui qui est différent, n'est pas la marque d'une réflexion particulièrement élaborée comme voudraient nous en persuader les théologiens. 

La psychose musulmane sur la nocivité de toute forme de coquetterie féminine trouve son origine en (XXIV, 31) et a, depuis, donné lieu à une généralisation délirante. Le point culminant en est le port du voile, prescrit dans le cas d'une conversation avec les femmes de Mahomet (XXXIII, 51) : "Si vous avez quelque demande à faire à ses femmes, faites-la à travers un voile; c'est ainsi que vos cœurs et les leurs se conserveront en pureté." De même en (XXXIII, 57) : "O prophète! prescris à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants, d'abaisser un voile sur leur visage. Il sera la marque de leur vertu et un frein contre les propos des hommes.". Remarquer que le port du voile par les hommes aurait le même effet "protecteur", mais cette suggestion n'est probablement que blasphème. La femme soumise et devant fuir les regards masculins n'a pas à espérer d'émancipation au paradis (XXXVII, 52) : "Auprès d'eux [les justes au paradis] seront des femmes au regard modeste, et leurs égales en âge.". Enfin, les femmes ne sont qu'une marchandise dont la valeur dépend de leur soumission à l'islam (LX, 10). 

Le Coran réduit donc la femme au rang de spectatrice et domestique de l'homme. Elle peut être échangée ou rejetée comme pour tout produit de consommation courante; elle est à la charge du mari au même titre que le bétail. Le maître peut disposer d'elle comme il l'entend et user de la force à son encontre. L'adultère semble être une exclusivité féminine, le mâle n'étant pas redevable envers son sujet. Parler ici de misogynie est trop faible pour exprimer le mépris et la soumission dont les femmes sont l'objet. On ne peut que constater que le monde musulman actuel est resté fidèle à ces préceptes préhistoriques. L'Iran l'a rappelé en 1995 à la conférence de Pékin sur la condition féminine (même attitude inacceptable de la part du Vatican). Le port du voile, commandé par le Coran, est adopté à des degrés divers: foulard qui se limite à la couverture de la chevelure, tissu qui ne laisse que les yeux comme unique appel au secours, grilles infligées par les Talibans, ou encore couverture complète du visage. Officiellement un rempart contre les regards masculins déplacés, ce voile protège plus efficacement les sociétés musulmanes contre leur propre barbarie en soumettant au silence la moitié de leur population. 
 

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 18:20

Le groupuscule sharia4Belgium

appelle à un totalitarisme islamique généralisé

Le groupuscule sharia4Belgium (en anglais : sharia four (for) Belgium, en français : charia pour la Belgique) a déposé récemment sur Youtube une vidéo  combative très instructive sur les ambitions totalitaires de l'islam politique. L'objet de la séquence est le boycott des élections législatives du 13 juin 2010 en Belgique. Les fous d'Allah de sharia4Belgium sont jeunes, barbus, la tête couverte d'un pieux torchon et débitent des propos qui devraient inquiéter l'ensemble de la société : 


 

"la démocratie c'est kufr, quand tu votes tu ne restes plus musulman parce que la démocratie ça n'a rien à voir avec l'islam, la démocratie c'est les peuples qui décident quelles lois ils vont implémenter"

"les lois elles sont déjà créées par Allah alors on ne peut pas les changer par la démocratie"
"inchallah on est en train de travailler pour implémenter la charia en Belgique"
"Allah est le seul qui peut être obéi, le seul qui peut être suivi, le seul qui peut être adoré"
"préparez-vous à déménager parce que les musulmans sont venus ici pour rester, l'islam est venu ici pour rester, est venu pour dominer"
"celui qui n'accepte pas le hijab, celui qui n'accepte pas le niqab, qu'il déménage, [...] dans un autre pays où il n'y a pas de niqab ou de hijab"
"inchallah on va conquérir ce pays [la Belgique] inchallah on va faire de la Belgique un état islamique" 

Et en s'appuyant sur des citations du Coran pour dominer la Terre entière...

De doux dingues ? Non, ces apprentis dictateurs, qui vivent pourtant dans une Europe paisible, sont les mêmes que ceux qui égorgent en Algérie, pendent en Iran, décapitent en Arabie Saoudite, lapident en Afghanistan. On ne peut que déplorer que les démonstrations de force des fanatiques du Coran ne provoquent pas, ou si peu, dans les rangs antifascistes, les mêmes hauts-cris que pour les autres, représentants plus habituels du totalitarisme. 

Les allumés de sharia4Belgium ne sont pas seuls, en Europe, à rêver d'une humanité totalement islamisée : ils sont en connection avec sharia4UK (charia pour l'Angleterre). A quand la création de sharia4France ? Le public potentiel ne sera pas difficile à recruter parmi les fanatiques de l'islamiquement correct qui s'agitent sur les innombrables forums musulmans, obsédés par la pudeur, le hallal, fascinés par la pilosité masculine ou affolés par celle féminine, lobotomisés par la récitation mécanique du Coran, les oreilles polluées par les sourates en mp3, terrifiés par l'oubli d'une prière à l'heure précise ou la consommation d'un yaourt pas forcément certifié par l'imam du quartier, etc.. 

atheisme.org

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 15:31

 

Des avis autorisés et des faits qui nous interpellent,

nous indignent ;

 

 


 

L'Islam n'est pas seulement une religion.

L'Islam est avant tout une idéologie politique

qui pousse à la violence,

et qui s'impose par la force.


 

La psychiatre arabe américaine Wafa Sultan critique sévèrement l'Islam et le prophète Mahommet. En tant que femme, elle estime avoir le droit d'attaquer cette religion, aux "langages et préceptes négatifs"

" ..je respecte la partie religieuse de l'Islam, mais je crois que l'on doit supprimer le côté politique de l'Islam en le confinant dans son rôle de religion, dans des endroits de prière et à la maison, c'est la seule solution.."

 

 

 

 

 

 


 


 

L'Islam est un problème !

 

l'Islam est inégalitaire , misogyne  ,

 phallocrate   , intolérant ,

n'est "pas dans une logique pacifiste",

et est parfois antisémite

Michel Onfray , philosophe.

 

 

 



 Des vues largement partagées par des auteurs anglo-saxons, parmi lesquels l'éthologiste et écrivain britannique Richard Dawkins. Selon lui, l'Islam est incompatible avec les avancées récentes de la science, et notamment la théorie de l'évolution. Au sujet de l'Islam, Hitchens soutient que cette religion est sexiste, intolérante, et comprend de nombreuses "sectes guerrières et contradictoires entre elles"; de plus l' "affirmation fondamentale" de l'Islam selon laquelle l'Islam "ne peut s'améliorer et est définitif", est selon lui "absurde".

 

 

 


 

Finkielkraut : le coran est un livre de guerre
 



 

Le Coran est un livre d'inouïe violence

 

Robert Redeker
Robert Redeker
L'islam essaie d'imposer à l'Europe ses règles : ouverture des piscines à certaines heures exclusivement aux femmes, interdiction de caricaturer cette religion, exigence d'un traitement diététique particulier des enfants musulmans dans les cantines, combat pour le port du voile à l'école, accusation d'islamophobie contre les esprits libres. 
L'Occidental, héritier du christianisme, est l'être qui met son âme à découvert. Il prend le risque de passer pour faible. À l'identique de feu le communisme, l'islam tient la générosité, l'ouverture d'esprit, la tolérance, la douceur, la liberté de la femme et des moeurs, les valeurs démocratiques, pour des marques de décadence. 


Le groupuscule sharia4Belgium

appelle à un totalitarisme islamique généralisé




Qui sont les Frères Musulmans?
La plus puissante et la plus influente organisation islamiste du monde
arabe est à l'origine de la doctrine moderne de la guerre sainte (djihad).
L'organisation islamiste des Frères Musulmans est la plus ancienne et la plus puissante d'Egypte. La confrérie, créée en 1928 par Hassan al-Banna, le grand-père de Tariq Ramadan, est aujourd'hui le principal mouvement d'opposition à Hosni Moubarak. Mais les Frères Musulmans égyptiens sont aussi bien plus que cela. Ils sont le mouvement islamiste le plus influent du monde arabe, celui qui a donné naissance au djihad (guerre sainte) moderne et l'a marié au salafisme(le désir de retour à un Islam des origines) venu d'Arabie saoudite. La devise des Frères Musulmans résume bien leur idéologie:
«Dieu est notre but, le prophète notre chef, le Coran notre constitution,
le djihad notre voie,le martyr notre plus grande espérance».

 

 

Ils sont déterminés à lutter contre "l'emprise laïque occidentale"

et "l'imitation aveugle du modèle européen" :

leur but est de passer par la politique pour instaurer un régime fondé sur l'islam dans tout pays où ils seraient implantés.I

 


Quelques préceptes caractéristiques de la loi islamique

 

La loi islamique interdit aux musulmans de consommer de l'alcool, de boire ou de manger du sang et ses produits dérivés, et de manger la viande d'animaux carnivores ou omnivores comme le porc, le singe, le chien ou le chat

 >>> Voir l'article

 

 


L'apostasie dans l'islam vers une autre religion, quelle qu'elle soit, est fermement interdite par l'interprétation majoritaire du Coran.En Arabie saoudite, l'apostasie est passible de la peine de mort par décapitation au sabre.

      Robert Spencer se penche sur le problème de l'apostasie en islam, en se basant sur le cas d'un apostat afghan.

 

 

 


 

Le calvaire des chrétiens d'Orient

 

La réalité historique, spirituelle et humaine du Proche-Orient est tout autre que celle que prétendent imposer les illuminés d'un islam pur et dur. L'Eglise d'Egypte remonte à l'aube de la chrétienté. Le christianisme en Egypte n'est nullement un corps étranger mais partie prenante de son identité. Comme au Liban, en Irak, en Syrie ou en Palestine. Et c'est bien cela qui dérange les tenants du totalitarisme islamique.

Car si l'on prend le Coran au pied de la lettre, si l'on fige sa lecture à celle qui prévalait au VII siècle dans une péninsule arabique qui n'était pas véritablement au carrefour des civilisations, l'idée d'Etat-nation est incompatible avec l'Islam. Seule compte l'oumma, la communauté des croyants. Et ceux qui sont à l'extérieur ne peuvent être, au mieux que tolérés. 

Un Orient vidé de ses chrétiens serait la victoire de l'obscurantisme le plus opaque. La preuve que la coexistence entre musulmans et chrétiens sur une base d'égalité n'est pas imaginable. Que les sociétés pluriculturelles ne sont pas viables. Que le repli , sur son précarré confessionnelle et culturel, est inexorable.

Comment alors faire accepter sous nos cieux une coexistence qui serait devenue impossible de l'autre côté de la Mediterranée ???

Le Point

L'attitude de l'islam par rapport à ces deux religions antérieures, qu'il appelle « religions du Livre », consiste à la fois à les respecter, leur reconnaître une certaine vérité, et les considérer comme ayant été corrompues au fil du temps par les passions des hommes.

 

Cliquez sur le lien ci-après pour découvrir le calvaire des chrétiens d'Orient. Choisir le plein écran. Afficher la situation des chrétiens dans les différents pays.

http://www.lepoint.fr/monde/le-calvaire-des-chretiens-d-orient-06-01-2011-1282925_24.php#

 


La femme et le Coran

La femme est une possession du mâle dont il peut disposer comme bon lui semble,...

>>> Voir l'article

 



Age du mariage
de nombreux hadiths authentiques imposent comme condition pour donner en mariage une jeune fille encore vierge qu'elle comprenne qu'on la demande en mariage et consentisse. Cependant, certains savants musulmans (anciens ou modernes) émettent des avis légitimant le mariage des jeunes filles plusieurs années avant la puberté, voire, en contrevenant aux hadiths mentionnés plus haut, même si elles sont encore au berceau, en interdisant les rapports sexuels ou érotiques tant que celles-ci ne sont pas physiquement mûres. Certains autres savants, n'excluent pas non plus « de jouir avec celles-ci mais sans copulation jusqu'à l'apparition de leurs règles car ce serait leur faire du mal, en évitant (également) la sodomisation, car cela est un acte abominable »




La polygamie
La polygamie, illimitée chez les Arabes avant Mahomet, est conservée tout en étant limité à quatre femmes libres au maximum. 

>>> Voir l'article et la vidéo 


L'homosexualité masculine est un crime dans la plupart des pays à majorité musulmane et le lesbianisme l'est dans près de la moitié de ces pays ; les peines concernant le lesbianisme sont cependant en général moins sévères.

 


 

 Les Voilées De L'Islam de Hinde Taarji


medium

        Cliquez sur l'image


Le Coran ne mentionne la lapidation dans aucun de ses textes. Par contre, les hadiths, lois islamiques, citent la lapidation comme peine d'adultère pour un homme marié ou une femme mariée ayant eu un rapport sexuel hors mariage avec pénétration, si et seulement si 4 témoins ont clairement vu la pénétration. Celui ou celle qui accusera un homme ou une femme d'adultère sans 3 autres témoins, est peiné de 100 coups de fouets pour avoir voulu salir la réputation d'un homme ou d'une femme. Généralement, cette forme d'exécution est publique le supplicié est jeté dans une fosse ou enterré jusqu’à l’épaule. À tour de rôle ou en groupe les exécutants jettent des pierres de la taille d'un poing jusqu'à ce que mort s'ensuive.

 

 

 

 

 


Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 22:30
medium
Les Voilées De L'Islam de Hinde Taarji

 

Pour ne pas se contenter des idées reçues

L’auteur, musulmane, a parcouru plusieurs pays où l’islam est très présent, pour aller à la rencontre de femmes portant le hijab (foulard voilant les cheveux) ou le néquab (masquant intégralement le visage). L’objectif : comprendre les motivations de ces femmes. Quelques entretiens sont également faits avec des hommes ou des femmes non voilées.
Bien sûr, il ne s’agit pas ici d’une analyse quantitative à valeur statistique, mais plutôt d’une série de photographies ayant chacune sa particularité.
On notera que certaines femmes disent porter le voile pour assurer leur féminité, car ce vêtement les distingue des hommes. Il y en a d’ailleurs de très élégants. D’autres le portent faute de moyens financiers suffisants pour pouvoir choisir une autre mode plus onéreuse. D’autres encore disent être ainsi moins épiées dans la rue par des hommes aux regards trop égrillards. Et puis il y a un simple phénomène de mimétisme social et vestimentaire.
D’un pays à l’autre, les approchent diffèrent. Mais le voile est systématiquement lié à la pratique religieuse. Et dans la très grande majorité des cas, il s’agit d’un islam rétrograde et caricatural. Les femmes, pour beaucoup d’entre elles, sont privées de tout accès à l’instruction (à quoi cela sert-il aux femmes d’être instruites ? Pour s’occuper de leur maison, c’est inutile…). Il est alors facile de leur faire croire n’importe quoi, et la seule menace de l’enfer conduit à obtenir d’elles toute soumission. Il suffit que le voile soit imposé par un membre de la famille, et surtout par le mari (lui aussi bien souvent imposé), et tout est dit. La femme ira même, par des arguments fallacieux mais qui lui ont été inculqués, expliquer que c’est pour elle une forme de liberté !
On pourrait dès lors penser que les femmes faisant des études ont une vision évoluée et réfléchie. D’autant plus que certaines ont un haut niveau de formation, celle-ci pouvant d’ailleurs être dispensée dans des pays non islamiques (Europe, Etats-Unis). Hélas, ce serait sans compter avec l’endoctrinement des imams et autres autorités islamistes, qui opèrent une véritable intoxication psychologique, expliquant tous les travers du monde non islamique (crise économique, éclatement de la cellule familiale, etc), par le non respect des règles (très interprétées) du coran.
On peut se poser logiquement la question : à qui profite le crime ? Car il faut bien que quelqu’un trouve intérêt à entretenir une situation d’un tel niveau d’aberration, avec des moyens colossaux. Le livre émet une hypothèse intéressante. Non prouvée évidemment…
Il est bien sûr facile de critiquer un état de fait, et de s’en servir pour justifier une position différente. C’est pourquoi je cite cet extrait, déclaration d’une femme algérienne :
« Ce n’était pas la première fois que je voyageais en Europe (nb. en l’occurrence ici à Paris) mais c’était la première fois que j’y restais aussi longtemps. Cette expérience a été déterminante : j’ai été profondément choquée par le côté superficiel et matérialiste qui régit les relations humaines. Partie habillée à l’européenne, je suis revenue vêtue à « la musulmane ». J’ai le sentiment d’avoir perdu beaucoup d’années quand je mesure le degré de sérénité que j’ai atteint depuis que j’ai adopté le hijab. Je me sens en totale harmonie avec moi-même. Désormais, même l’idée de la mort ne m’effraie pas. » 
Un livre remarquable, bien écrit, vivant, très détaillé et documenté. A éviter si vous considérez que la foi, surtout celle portée par l’islam bien sûr, ne souffre aucune contestation. Mais si vous acceptez la remise en cause basée sur des observations et de la réflexion, vous trouverez là de quoi approfondir votre connaissance d’une religion dont l’influence sur la planète va en grandissant.

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>