Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 22:05

      L'Islam est-il compatible ; avec La République Française indivisible, laïque, démocratique et sociale ? pays des droits de l'homme et du citoyen ? pays de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité ? pays de droits et de devoirs où la loi est la même pour tous ? fille de l'Eglise catholique ?..

Je vous invite à découvrir les rudiments de cette religion, les avis de personnes autorisées, certains préceptes et des faits marquants, l'Islam en France

 

>>>>>  Islam, religion

>>>>>  Islam, des avis et des faits

>>>>>  Islam, en France

 

 

 

>>>> Vers REFLEXION

 

 


Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 23:21


La République française impose l’égalité des citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion, tous les patients se présentant à l’hôpital public doivent donc être traités de la même façon et respecter les mêmes règles. 
 
Pourtant, depuis plus d’une décennie, ce principe fondateur est mis à mal par une partie de la population qui, au nom de sa foi religieuse, refuse de se plier à la législation. Ces personnes imposent que l’on s’adapte à leurs propres exigences, faisant table rase de la laïcité, des règles d’hygiène, de l’organisation des soins, des mesures de sécurité ou de l’égalité homme/femme. 
 
Ceci est vrai tant du côté des soignés – des musulmanes exigent que les prises de sang soient effectuées à travers leurs vêtements, un juif met le feu à son lit d’hôpital avec le chandelier allumé pour célébrer Hanoukka, des Témoins de Jéhovah abandonnent leur enfant ayant reçu en urgence une transfusion sanguine, des catholiques s’opposent à tout traitement contre la douleur… – que du personnel hospitalier – des soignants quittent leur poste pour prier ou refusent d’exécuter des soins relevant de leur compétence, etc. 
 
Fruit d’une longue expérience professionnelle et d’une enquête approfondie, ce témoignage choc révèle des situations aberrantes de plus en plus fréquentes. L’auteur lance un cri d’alarme : l’hôpital public est mis en péril par l’intrusion de pratiques religieuses intransigeantes et inflexibles.

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 21:25

 

"Tout savoir" sur l'ISLAM

http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam

 

 Abrégé :

L'islam est une religion abrahamique révélée à Mahomet en Arabie au viie siècle.

 

L’islam se répartit en plusieurs courants, notamment le sunnisme, qui représente entre 80 et 85 % des musulmans, et le chiisme rencontré principalement en Irak et en Iran. Ces deux courants se combattent depuis leur origine.

L'islam comporte, selon les sources entre 0,9 et 1,4 à 1,8 milliard de croyants, soit entre 14 % et 21 % de la population mondiale en 2007. La diffusion de l'islam, hors du monde arabe, s'explique par les migrations et les conversions.

 

Carte des pays dont la communauté musulmane représente plus de 10 % de la population. En vert, les pays à majorité sunnite et en brun, ceux à majorité chiite

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e0/Islam_by_country.svg


Le livre sacré de l'islam est le Coran. Le dogme islamique assure qu'il contient le recueil de la révélation d'Allah, transmise oralement par son prophète Mahomet. Le Coran est divisé en cent quatorze chapitres nommés sourates. Ces sourates sont elles-mêmes composées de versets.

La charia est la loi islamique. La loi islamique couvre tous les aspects de la vie, depuis les sujets très généraux de gouvernement et de relations étrangères jusqu'aux sujets de la vie quotidienne.

La loi islamique fournit un ensemble de règles prescrivant ce que les musulmans doivent manger. Ces règles spécifient ce qui est halal , c'est-à-dire légal. Ces règles se trouvent dans le Coran, qui décrit aussi ce qui est illégal ou haram ).

La loi islamique interdit aux musulmans de consommer de l'alcool, de boire ou de manger du sang et ses produits dérivés, et de manger la viande d'animaux carnivores ou omnivores comme le porc, le singe, le chien ou le chat (les poissons piscivores ne sont pas considérés comme carnivores). Pour que la viande d'un animal terrestre soit halal, il faut que l'animal soit abattu de manière adéquate par un musulman ou par des « gens du livre » tout en mentionnant le nom de Dieu (Allah en arabe). L'animal ne doit donc pas être tué en l'ébouillantant ou par électrocution et la carcasse doit être saignée avant d'être consommée. La viande kasher est considérée comme halal.

Outre le Coran, la majorité des musulmans se réfère à des transmissions de paroles, actes et approbations de Mahomet, récits appelés hadiths.

Les cinq piliers de l’Islam, pratiques obligatoires et codifiées, sont la profession de foi, l’aumône légale, le jeûne du mois de ramadan, la prière et le grand pèlerinage à La Mecque.

La profession de foi consiste en l’ énonciation, en arabe, de la formule : ì j’atteste qu’il n’y a de Dieu que Dieu et que Mohamed est l’envoyé de Dieu . Prononcée devant deux témoins musulmans, elle suffit à faire entrer dans la Communauté des Croyants. Elle a une double signification : la croyance au  monothéisme et celle en la mission de Mohamed.

L’aumône légale, versée par tout musulman qui en a la possibilité à la Communauté des Croyants, frappe toutes les formes de revenu. Elle est fondée sur le principe, essentiel dans l’Islam, de la solidarité communautaire.

Le jeûne du mois de Ramadan, le neuvième de l’année musulmane, consiste à ne pas manger, ne pas boire, ne pas fumer, ne pas avoir de relation sexuelle du lever au coucher du soleil. A cette abstinence physiologique, le musulman doit associer une modération dans le comportement. La rupture quotidienne du jeune est un moment de fête, de célébration familiale.

La prière canonique est une obligation quotidienne du musulman, elle ne peut se faire qu’en état de pureté rituelle. Les ablutions sont codifiées. Le croyant se  tourne vers La Mecque pour chacune des cinq prières quotidiennes.

Le grand pèlerinage à La Mecque est un rite exceptionnel que le musulman doit accomplir une fois dans sa vie, si sa santé et ses moyens le lui permettent. Il se déroule pendant le mois où a lieu l’Aïd-el-Kébir, la grande fête musulmane qui commémore le sacrifice d’Abraham. Le  hadj (pèlerin) se voit reconnaître une piété particulière parce qu’il s’est rendu et a respiré au lieu de naissance de l’islam, Cette signification considérable du grand pèlerinage se traduit par l’accomplissement de nombreux rites symboliques.

 

L'apostasie dans l'islam vers une autre religion, quelle qu'elle soit, est fermement interdite par l'interprétation majoritaire du Coran. En Arabie saoudite, l'apostasie est passible de la peine de mort par décapitation au sabre.

 
Age du mariage
de nombreux hadiths authentiques imposent comme condition pour donner en mariage une jeune fille encore vierge qu'elle comprenne qu'on la demande en mariage et consentisse. Cependant, certains savants musulmans (anciens ou modernes) émettent des avis légitimant le mariage des jeunes filles plusieurs années avant la puberté, voire, en contrevenant aux hadiths mensionnés plus haut, même si elles sont encore au berceau, en interdisant les rapports sexuels ou érotiques tant que celles-ci ne sont pas physiquement mûres. Certains autres savants, n'excluent pas non plus « de jouir avec celles-ci mais sans copulation jusqu'à l'apparition de leurs règles car ce serait leur faire du mal, en évitant (également) la sodomisation, car cela est un acte abominable »
La polygamie
La polygamie, illimitée chez les Arabes avant Mahomet, est conservée tout en étant limité à quatre femmes libres au maximum. 

L'homosexualité masculine est un crime dans la plupart des pays à majorité musulmane et le lesbianisme l'est dans près de la moitié de ces pays ; les peines concernant le lesbianisme sont cependant en général moins sévères.

Le Coran ne mentionne la lapidation dans aucun de ses textes. Par contre, les hadiths, lois islamiques, citent la lapidation comme peine d'adultère pour un homme marié ou une femme mariée ayant eu un rapport sexuel hors mariage avec pénétration, si et seulement si 4 témoins ont clairement vu la pénétration. Celui ou celle qui accusera un homme ou une femme d'adultère sans 3 autres témoins, est peiné de 100 coups de fouets pour avoir voulu salir la réputation d'un homme ou d'une femme. Généralement, cette forme d'exécution est publique le supplicié est jeté dans une fosse ou enterré jusqu’à l’épaule. À tour de rôle ou en groupe les exécutants jettent des pierres de la taille d'un poing jusqu'à ce que mort s'ensuive.

 

 

FRANCE. Haut conseil à l'intégration


Paris ; La Documentation française 
( Collection des rapports officiels )

Après avoir présenté les principes de la loi de 1905 sur la liberté religieuse et la séparation des Eglises et de l'Etat, le rapport présente la diversité des communautés musulmanes en France et ses représentations (associations diverses, fédérations nationales). Puis une partie est consacrée à l'analyse des obstacles à l'exercice du culte, l'alimentation, la vie à l'école et le statut personnel. Enfin une dernière partie regroupe les propositions du Haut conseil à l'intégration.

http://lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr/BRP/014000017/0000.pdf

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 15:22



Entretien – Pourquoi la laïcité doit être défendue à Pessac, près de Bordeaux

M. Donnot est le président de l’Association de Défense de la Laïcité à Pessac, créée en janvier dernier. Nous sommes allés à sa rencontre pour savoir en quoi à Pessac, en Gironde, la laïcité est menacée.

Pourquoi avez-vous créé cette assocation ?

Nous voulions ainsi réagir à la décision de la municipalité d’attribuer un local public aux musulmans qui, sous la couverture d’un centre culturel, n’est qu’une salle de prière déguisée. C’est une violation directe de la loi de 1905 qui interdit formellement toute subvention à des organisations ayant des activités cultuelles et donner un bâtiment est considéré par la justice comme une subvention. Outre la violation de la loi c’est un préjudice direct à tous les contribuables pessacais car ces locaux situés aux Echoppes (avenue Jean Jaurès) auraient tout aussi bien pu être loués ou vendus et ainsi rapporter de l’argent à la commune. M. Benoît fait un cadeau qui coûte cher aux contribuables ! Les Pessacais et Pessacaises auraient peut-être aimer exprimer leur point de vue sur l’usage d’un tel bâtiment avant de le voir ainsi donné à des organisations confessionnelles suite à des « engagements » dont on ne sait pas grand-chose mais dont on peut aisément imaginer la contrepartie électorale…

Quoi qu’il en soit, l’ADLP pour protéger les intérêts des citoyens de Pessac (y compris ceux des Pessacais musulmans qui refusent de voir la mairie subventionner des organisations aussi sulfureuses que l’UOIF, proche de l’idéologie des Frères musulmans) veut faire annuler la décision municipale qui donne le local des Echoppes afin qu’il soit transformé en mosquée. C’est une décision totalement illégale et un abus de pouvoir.

Comment avez vous procédé ?

Tout d’abord en regroupant les citoyens de Pessac, et ils sont nombreux, qui voulaient réagir dans le cadre du droit et des institutions républicaines.
Nous avons donc crée une association 1901, et un de nos adhérents a déposé un déféré auprès du Préfet, qui est le premier échelon de jugement sur la légalité d’une décision municipale, lui demandant de suspendre la délibération du 17 décembre 2009 mettant à disposition ce local municipal. Nous avons eu une réponse confirmant qu’un projet de convention entre la mairie de Pessac et le centre culturel Averroès avait bien été reçu en préfecture. Le préfet ayant refusé implicitement de déférer la décision du 17 décembre, nous avons donc décidé de saisir le tribunal administratif d’une demande d’annulation pour excès de pouvoir.

Avez-vous utilisé d’autres moyens ?

Bien sur, nous avons organisé une distribution de tracts sur le marché de Pessac afin de sensibiliser les Pessacais à ce problème. Nous nous sommes rapprochés de l’association Riposte Laïque et préparons une conférence commune sur Pessac pour le printemps. Nous voulons travailler en réseau avec les nombreuses organisations « citoyennes » qui œuvrent dans ce sens : Vérité, Valeur et Démocratie, Résistance Républicaine ou encore les Identitaires.
Et surtout, nous possédons un site internet, ce qui nous permet de tenir au courant les Pessacais de l’avancée de notre travail mais aussi de recevoir des courriels de soutien. Vous trouverez sur ce site différents documents dont copie des délibérations municipales ainsi que le texte de la loi de 1905. Nous essayons de le tenir régulièrement à jour.

Comment fait-on pour vous contacter ?

Les gens qui veulent nous rejoindre peuvent nous envoyer un mail avec leurs coordonnées :
adlp33@hotmail.fr


Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 21:11
Que signifie la polygamie d’un point de vue juridique ?

En droit français, la polygamie est le fait de contracter un second mariage sans avoir mis fin au premier. Elle est interdite par l’article 147 du Code civil : “On ne peut contracter un second mariage avant la dissolution du premier”. Tout contrevenant est punissable d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende (article 433-20 du Code pénal). Mais cette disposition ne concerne que les mariages civils et non les mariages religieux, qui ne sont pas nécessairement enregistrés sur les états civils. Le fait de vivre avec plusieurs femmes sans être marié avec elles n’est pas répréhensible par la loi.

 

Interdite en France, la polygamie est une réalité vécue par des milliers de familles.

Ces familles seraient près de 20.0001 (NDLR : 50 000 selon d’autres associations) en France selon la Commission nationale consultative des droits de l’homme. Entre épouses et enfants, près de 200.000 personnes seraient concernées. Mais aucun recensement ne permet de confirmer ces statistiques.

Pour ces femmes, le rêve s’est souvent brisé dès leur arrivée. « Dans les grandes villes africaines, les femmes d’un polygame vivent chacune dans un logement différent. Elles imaginent que ce sera pareil en France. La réalité, c’est un minuscule appartement qu’elles doivent toutes partager avec leurs enfants. D’autres ne savaient même pas que leur mari était polygame avant de venir ! », explique Isabelle Gillette-Faye, sociologue spécialiste des violences faites aux femmes.

Les maris s’enrichissent en détournant les aides sociales

La députée Chantal Brunel va nettement plus loin : « Pour cacher la polygamie, elles accouchent parfois sous une même identité et leurs maris s’enrichissent en détournant leurs aides sociales. » Elle va déposer une proposition de loi pour punir d’un an de prison et de 75.000 € d’amende les hommes qui imposent une vie commune à plusieurs femmes.

Mais pour la sociologue : « De plus en plus de jeunes femmes converties épousent religieusement un même homme et revendiquent cette polygamie. Ces femmes ont souvent chacune leur logement avec leurs enfants. C’est un phénomène beaucoup plus politisé, avec une religion instrumentalisée. »

Pour ces familles souvent jeunes où les épouses se déclarent parent isolé, le délit de polygamie est quasi impossible à prouver.

Source : France-Soir
1 : selon l’association Respect 93 il y aurait en France 50 000 familles polygames d’où seraient issus 500 000 enfants.

 

 

La polygamie peut-elle empêcher l’acquisition de la nationalité par le mariage ?

Oui, l’acquisition de la nationalité par le mariage peut être bloquée pour indignité ou défaut d’assimilation, y compris pour “situation effective de polygamie du conjoint étranger”. Mais dans un délai de deux ans (article 21-4 du Code civil).

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 09:13

      Rapport de l'Inspection générale

de l'Education Nationale

sur les dérives dangereuses à l'école.

Rapport 1

Rapport 2Rapport 3Rapport 4Rapport 5Rapport 6

Partager cet article
Repost0
Published by voxpop - dans Islam

Bienvenue

  • : Le blog de voxpop
  • : Immigration en France : Etat des lieux, réflexion et charte de vote. La France en résistance
  • Contact

CHOISIR 

LA  FRANCE

 

RESISTANCE !

Capture-d-ecran--316-.png 

J'ai plus envie de me croire à Kaboul dans ma ville,

J'ai plus envie de l'incivisme, plus envie de la médiocrité comme religion, plus envie du manque d'ambition comme profession de foi.

J'ai plus envie de relativiser. >>>>